Accueil > ÉDUCATION > Bac-3/bac+3+5 > Le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation enfin associé aux (...)

Le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation enfin associé aux politiques d’éducation au développement durable

Article publié le lundi 31 mai 2021
  • Version imprimable

 

 



Alors que le MENJS multiplie les actions de communication institutionnelle en faveur du déploiement du développement durable au sein des enseignements et des pratiques éducatives, le ministre Jean-Michel Blanquer a enfin rencontré son homologue de l’Agriculture et de l’Alimentation, Julien Denormandie, pour associer à ce même effort enseignement agricole et Éducation nationale.


A l’heure où l’enjeu de l’écologie au sein de l’Éducation nationale fait l’objet d’une abondante littérature, on pouvait s’interroger sur la place de l’enseignement agricole dans cette avancée. Voilà qui est fait, institutionnellement parlant : les deux ministères, MENJS d’une part, Agriculture et Alimentation d’autre part, viennent de dresser une feuille de route commune pour réaffirmer leur volonté d’aller plus loin ensemble.


Ainsi, les établissements de l’enseignement agricole pourront participer aux Campus des métiers et des Qualifications comme au label E3D qui estampille les écoles, collèges et lycées engagés dans une démarche globale d’éducation au développement durable. Il est aussi question de rapprocher les éco-délégués de classes d’établissements relevant des deux systèmes par des partenariats et des échanges.


C’est aussi une plus large ouverture des filières agricoles, agroalimentaires et des métiers de la forêt et des paysages aux élèves de l’Éducation nationale qui est visée avec la promesse de favoriser des actions éducatives en immersion dans les milieux agricoles et péri-agricoles professionnels.


En outre, les deux ministères se déclarent volontaires pour participer à l’élaboration de ressources pédagogiques sur de nombreux thèmes sociétaux liés au développement durable comme la relation Homme-Animal ou les pratiques d’élevage.


La promotion des espaces arborés et des projets éducatifs de reboisement sont également inscrits dans la feuille de route, qui évoque enfin les objectifs de la loi EGALIM dans la restauration collective publique (50% de produits durables).


L’UNSA Éducation se félicite de cette volonté politique partagée d’une diffusion élargie du développement durable au sein de toutes les filières d’enseignement tout en favorisant les actions pédagogiques et d’orientation transversales. Dire « Toutes les filières d’enseignement » implique aussi que d’autres ministères (Industrie, Culture…) suivent le mouvement en rejoignant cette feuille de route.




Suivez-nous







 

 
Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP