Accueil > EUROPE et MONDE > Hors de France > Déclaration liminaire de l’UNSA-Éducation au comité technique de (...)

Déclaration liminaire de l’UNSA-Éducation au comité technique de l’AEFE

Article publié le mardi 8 décembre 2020
  • Version imprimable

Monsieur le directeur,

Mesdames et Messieurs les membres du comité technique,

Noël approche. Et pourtant à l’AEFE c’est pas la fête.

On attendait le père Noël le 25 et c’est le père fouettard qui fait son apparition : gouvernance jupitérienne et verticalité assumée, privatisation programmée de nos activités, la fièvre libérale a contaminé les esprits et l’on distribue généreusement les cadeaux aux seuls groupes privés. On ne sait pas si le petit Odyssée et ses petits camarades ont été sages mais une Chose est sure : cette année ils seront gâtés.

Pour les établissements de l’Aefe c’est en revanche le martinet : on les incite à former la concurrence qui demain les dévorera.

On formera demain des professeurs Low cost destinés à envoyer à la casse expatriés et résidents, ces nouveaux jouets en bois jugés dépassés par la pseudo modernité.

La dilution de ce réseau commencera par la perte de qualité pédagogique. La dilution de nos valeurs républicaines et laïques suivra.

On sait d’ailleurs depuis le dernier CA que la laïcité est sûrement devenue un gros mot puisqu’il n’a pas été possible d’obtenir le détail des atteintes à la laïcité suite aux remous ayant suivi l’assassinat de Samuel Paty et qu’une de nos questions sur le sujet a été passée à la trappe. Alors que ces questions agitent l’hexagone, l’AEFE est décidément dans sa bulle.

Quand on regarde la carte des emplois, on se dit que les ogres ont été invités au banquet de Noël et qu’ils ont faim.

Pendant que les ETP disparaissent en farandole dans ces bouches affamées, la fête de la communication, elle, bat son plein. On va finir par rêver de la semaine des lycées toute l’année tellement le trait a été appuyé !

La guirlande de la communication scintille même si le sapin a perdu ses épines.

Seule satisfaction, l’égalité professionnelle qui semble avancer.

Noël 2020 sera lugubre. C’est un peu Halloween le 25 décembre.

Merci pour votre attention.



 

 
Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP