Accueil > SOCIÉTÉ > Développement durable > COP 24 : Agir pour une transition écologique juste

COP 24 : Agir pour une transition écologique juste

Article publié le lundi 3 décembre 2018
  • Version imprimable

La 24e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) que l’on nomme plus simplement « COP24 » se tient cette année à Katowice, une ville dans le sud de la Pologne, du 2 décembre au 14 décembre 2018. Cette conférence à laquelle assistent 190 pays est déterminante pour notre avenir climatique. L’une des tâches essentielles de cette COP24 consiste à adopter un ensemble de décisions garantissant l’application totale de l’Accord de Paris (2015), qui fixe la limite de la hausse des températures globales à moins de 2°C d'ici la fin du XXIe siècle.

Les négociations seront longues et difficiles, c’est pourquoi d’ores et déjà la conférence débute un jour plus tôt afin d’avoir le temps nécessaire pour élaborer les décisions.

Cette réunion internationale doit en particulier aboutir à la rédaction d’un mode opératoire précis pour que chaque État puisse appliquer concrètement l'accord décidé préalablement. On doit passer en conséquence de la théorie (l’accord de Paris lors de la COP 21 signé dans une certaine euphorie) à la pratique alors que plusieurs pays ont déjà remis en cause les mesures envisagées. Par exemple, les États-Unis se sont, depuis, retirés de l’accord. C’est pourquoi les négociations promettent d’être longues et difficiles. Les pays signataires doivent s'engager à intensifier leurs efforts dans ce domaine, en particulier par une réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Un autre point important : la COP 24 doit décider du financement pour aider les pays victimes des effets du changement climatique, en particulier lors des catastrophes naturelles, de plus en plus nombreuses et de plus en plus violentes.


L’UNSA Education soutient toutes les actions internationales visant à nous assurer un avenir climatique propice à toutes et tous. On connaît aujourd’hui les effets des changements climatiques sur l’Humanité et sur la planète. On ne peut plus reculer. Il est en particulier impératif de permettre une transition juste vers un monde meilleur, soucieux du respect de notre environnement et du développement durable.

À l’heure où la France connaît une crise sociale et écologique, « L’UNSA est disponible pour participer à toute politique d’ouverture visant à co-construire l’indispensable transition écologique, alliant objectifs clairs et compréhensibles à l’élaboration des contreparties sociales et des moyens d’accompagnement à la hauteur » (communiqué de presse du 26 novembre 2018)


Pour retrouver nos articles à ce sujet : voir notre rubrique «développement durable ».




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP