Accueil > ÉDUCATION > Pour 74% des personnels, le rythme des réformes est trop rapide ! L’UNSA (...)

Pour 74% des personnels, le rythme des réformes est trop rapide ! L’UNSA Education alerte le Ministre

Article publié le jeudi 15 novembre 2018
  • Version imprimable

Le conseil supérieur de l'éducation s'est reuni ce jeudi 15 novembre. Pour l'UNSA Education , il a été l'occasion d'insister à nouveau sur le besoin de reconnaissance et d'accompagnement de l'ensemble des personnels.

Voici notre déclaration

"C'est le dernier jour de notre Baromètre Unsa Éducation. Pour cette 7ème édition flash, il est encore démontré que notre enquête répond à un besoin, qu’elle est utile. En effet, en proposant aux personnels de s’emparer des débats avec 4 questions relatives à l’actualité, ils ont été 13 000 à nous répondre en 15 jours.


Quel que soit leur Ministère, tous ces personnels ont des choses à dire, à nous dire, il faut savoir les entendre. Et justement, parmi les 13 000 réponses évoquées, ils ne sont que 7% à estimer que ce rythme est adapté. Ils sont 74% à le trouver trop rapide. Un ressenti qui ne peut que nuire au sens de ces réformes et à la confiance tant promise.

Ceci alors que pour un certain nombre de mesures la mise en œuvre est encore à venir et que le travail sur les nouveaux programmes du lycée se fait à marche forcée. Nos collègues aiment leur métier mais il est temps d’entendre leur besoin de reconnaissance et d’accompagnement toujours plus fort.

Alors que vous avez ouvert le chantier de la formation des enseignants mais aussi ceux du Compte personnel de formation et des ressources humaines de proximité, il faut absolument que ça se traduise concrètement.

L’UNSA Éducation souhaite vous alerter sur ce sentiment de solitude et je le redis, cela ne concerne pas uniquement les enseignants mais bien l’ensemble des personnels.

Un mois après que l’institution en tant qu’employeur ait été fortement interpellée sur Twitter, ces chantiers sont des rendez-vous à ne pas manquer.

Nous portons ce sujet ici car c’est le sens notre action syndicale, c’est le sens du dialogue social que de prendre en compte le réel. Mieux comprendre nos collègues, pour mieux les représenter c’est notre boussole et nous ne pouvons que constater également que nos stages, nos colloques sur le décrochage scolaire, l’accueil des enfants allophones, sur le bien-être au travail, sur la carrière sont remplis et correspondent à de vraies attentes..

Par rapport à ces problématiques, enjeux du quotidien, vient d’être publié un guide à destination des acteurs éducatifs pour lutter contre la radicalisation.

On en demande davantage à l’ensemble des personnels car effectivement l’école républicaine est un lieu essentiel pour renforcer le lien social. La Laïcité, l’inclusion scolaire, le climat scolaire, sont toujours plus au cœur du quotidien des établissements et ne peuvent reposer que sur un travail en équipe.

S’ils peuvent être utiles, l’UNSA Éducation demande à ce que les guides ne substituent pas au développement professionnel que l’Éducation nationale doit garantir à l’ensemble de ses agents.
Il faut vraiment passer aux actes sur ces sujets."




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP