Accueil > FONCTION PUBLIQUE > Les chantiers Fonction publique > Contractuels : l’équation intenable du gouvernement.

Contractuels : l’équation intenable du gouvernement.

Article publié le jeudi 7 juin 2018
  • Version imprimable

Pour améliorer le service public sur le territoire, le gouvernement envisage de recourir davantage aux contractuels. Le tout en luttant contre la précarité des personnels contractuels. Un vrai numéro d’équilibriste en perspective, nous suivrons cela attentivement au cours des prochaines discussions.

Pour le gouvernement, le recours accru au contrat serait LA réponse pour :

- Trouver les compétences spécialisées nécessaires à l’adaptation des services (évolutions techniques, environnementales ...)
- Répondre au déficit d’attractivité de certains territoires
- Faciliter la mobilité entre le secteur privé et le secteur public.

D ‘autres pistes...

Il est nécessaire de rappeler qu’un agent public sur cinq est déjà sous contrat et que bon nombre de nos collègues contractuels aspirent à davantage de stabilité et de visibilité sur leur situation pour accomplir sereinement leurs missions. Les résultats de notre dernier baromètre des métiers de l’éducation le montrent année après année.

Pour répondre aux problématiques posées par le gouvernement, l’UNSA a d’autres pistes et compte bien les imposer dans le débat :

- Ne serait-il pas plus judicieux pour améliorer l’attractivité des métiers de la fonction publique et des territoires de s’interroger sur les recrutements et la formation ?

- Ne serait-il pas plus urgent d’améliorer les conditions d’exercices, de rémunération et de renouvellement des contrats pour tous les agents contractuels déjà en poste (accès à la protection sociale complémentaire, aux prestations d’action sociale, indemnisation des agents contractuels en cas de non renouvellement des contrats, …) ?

- Ne serait-il pas préférable d’améliorer les possibilités de titularisation et ou de CDIsation ?

- Enfin, ne serait-il pas plus sécurisant de limiter les contrats courts et éviter les abus de certains employeurs publics qui utilisent ce type de contrats pour diminuer leur masse salariale ? Autrement dit responsabiliser les employeurs dans la gestion des ressources humaines.

Pour l’UNSA, il sera indispensable d’obtenir des réponses sur ces questionnements car l’amélioration du service public rendu, passe aussi par l’amélioration de la situation des personnels qui le mettent en œuvre, et notamment des plus précaires.


Pour lire tous les articles sur les chantiers "Fonction publique" cliquez là

Pour demander le suivi des chantiers "Fonction publique" c'est ici ou partager les fiches métiers à votre entourage cliquez ici #ProducteurDintérêtGénéral




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP