Accueil > SOCIÉTÉ > Laïcité > 112 ans de la loi de 1905 !

112 ans de la loi de 1905 !

Article publié le vendredi 8 décembre 2017
  • Version imprimable

La loi de séparation des églises et de l’Etat du 9 décembre 1905 a 112 ans.

Depuis 112 ans, cette loi contribue au vivre ensemble.

Et ce malgré la vivacité des débats que l’évocation de la laïcité, principe fondateur de la République, suscite.

Adoptée à l’initiative du député républicain socialiste Aristide Briand, elle met surtout fin à presque 25 ans d’affrontements qui ont opposé deux conceptions sur la place des Églises.

Et aujourd’hui, elle est toujours d’actualité !
Cette loi reste le principe central permettant d’assurer le vivre ensemble et de pacifier des complexités qui traversent la société.
Son premier article explicite les termes de l’article 10 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789. Il réitère l’obligation pour la République d’assurer la liberté de conscience. Le second, pose le principe de la neutralité confessionnelle de l’Etat : « La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte ».

Et comme le disait Jean Jaurès, « la République française doit être laïque et sociale, mais elle ne restera laïque parce qu’elle aura su être sociale ». Ceci est également toujours d'actualité. L'exclusion est incompatible avec notre idéal républicain d’égalité et de fraternité…

A l’UNSA Éducation nous affirmons que « nous avons toutes et tous besoin de la laïcité. C’est un bien précieux qui doit être à la fois respecté et défendu ». Alors commémorer la loi le 9 décembre est nécessaire. Mais c’est tous les jours que l’UNSA Education défend et fait vivre la laïcité pour « la liberté de conscience, la neutralité de l’État, la paix civile et le vivre ensemble ».




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP