Accueil > SOCIÉTÉ > Citoyenneté/Solidarité > Scolarisation des enfants de réfugiés : peut mieux faire !

Scolarisation des enfants de réfugiés : peut mieux faire !

Article publié le jeudi 6 avril 2017
  • Version imprimable

L’École de la République doit scolariser tous les jeunes. C'est un principe bien connu mais parfois avec des réalités bien éloignées de ce droit, en particulier quand il s’agit de jeunes réfugiés. C’est ce que l’Unsa Éducation, dans le cadre d’un collectif*, a rappelé lors d’une rencontre au ministère de l’Éducation Nationale.

Les freins à une scolarisation normale sont nombreux : complexité et la lenteur des procédures administratives, insuffisance de moyens permettant les accompagnements nécessaires. L’actualité récente a également vu se développer les oppositions d’élus qui ne respectent pas leurs obligations,

Nous avons alerté sur une situation difficile et proposé que :

  • le ministère appelle les recteurs à une vigilance particulière concernant la scolarisation des jeunes migrants ;
  • qu’une étude soit menée afin de dégager les pistes d’amélioration.

L’Unsa Éducation restera vigilante afin que cette rencontre ne reste pas vaine et soit suivie d’effet.

* Collectif composé de : UNSA Education, SGEN-CFDT, FSU,  FERC-CGT,  Sud Éducation, FCPE, Solidarité Laïque, LDH




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP