Accueil > EUROPE et MONDE > Mémo international > Solidarité éducative internationale pour une génération d’apprenants

Solidarité éducative internationale pour une génération d’apprenants

Article publié le lundi 24 octobre 2016
  • Version imprimable

Education is the smartest investment – benefit-cost ratios are high* (p.14)
(*L'éducation est l'investissement le plus intelligent à faire – le rapport coût-bénéfices est élevé)

Augmentation du financement, efficacité accrue des moyens alloués, et solidarité internationale, figurent dans  le rapport au secrétaire général de l’ONU, de la commission  dirigée par Gordon Brown sur le financement des opportunités éducatives  de l’OCDE :  The learning generation – investing in a changing world / Génération d’apprenants  - investir dans l’éducation pour un monde en pleine évolution, paru le 26 septembre dernier (http://report.educationcommission.org/). 

Afin de créer cette génération, la commission demande un accord de financement entre les pays en développement et la communauté internationale, pour quatre transformations éducatives essentielles – 1- en performance, 2- en innovation, 3- en inclusion (III) et 4- en financement.  Parmi 12 recommandations émises pour que tous les enfants apprennent, deux concernent l’inclusion.  

1- Fixer des normes, suivre et évaluer les apprentissages, contrôler  les progrès et diffuser les informations au public, investir dans ce qui donne des résultats, réduire les gaspillages

2- Renforcer et diversifier le personnel éducatif, exploiter la technologie pour l'enseignement et l'apprentissage, améliorer les partenariats avec des acteurs extérieurs à l'État

3- Mettre l'accent sur les personnes démunies et les plus jeunes—investir dans différents secteurs afin d'aborder les facteurs empêchant l'apprentissage

4- Mobiliser des ressources nationales plus nombreuses et mieux pensées pour l'éducation, accroître le financement international de l'éducation et améliorer son efficacité, instaurer un mécanisme d'investissement de banques multilatérales de développement (BMD) pour l'éducation, garantir l’encadrement et la prise en charge de la génération d'apprenants


Un système éducatif efficace atteint aussi les plus défavorisés et marginalisés. Si les deux premières transformations aident à garantir des systèmes plus efficaces, elles combleront les lacunes en matière d'éducation si les dirigeants effectuent des démarches supplémentaires pour inclure et soutenir ceux qui rencontrent le plus de difficultés d'apprentissage – les personnes démunies, les victimes de discrimination et ceux qui souffrent de multiples désavantages. Il faut  mettre l'accent sur les plus démunis et les plus jeunes par un élan d’internationalisme éducatif. Il faut Investir dans les secteurs pertinents de manière holistique pour éradiquer les facteurs empêchant l'apprentissage. Un effort de la communauté internationale est nécessaire pour cet universalisme progressif : l’éducation est un droit humain fondamental.
 




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP