Accueil > PRESSE > Communiqués > Réforme de l’évaluation :pour l’UNSA le positif l’emporte

Réforme de l’évaluation :
pour l’UNSA le positif l’emporte

Article publié le mercredi 30 septembre 2015
  • Version imprimable

Dernier étage de la Refondation de l’École, la réforme de l’évaluation en est un élément essentiel. Elle est la boussole qui indique comment seront pris en compte les progrès de tous les élèves dans les acquisitions et le développement des compétences du socle commun. Elle donne donc une orientation fondamentale sur la manière de considérer les apprentissages, de faire vivre des démarches progressives et bienveillantes, d’impliquer les élèves comme des acteurs à part entière de la construction de leurs savoirs.

Les annonces faites aujourd’hui par la ministre de l’Éducation nationale vont dans le bon sens, ouvrant la voie d’une évaluation plus positive qui valorise les réussites davantage qu’elle ne stigmatise et enferme dans l’échec.

L’UNSA Éducation, qui a beaucoup œuvré pour faire progresser de manière significative les propositions du MEN, considère ces avances comme un bon compromis. Elle continuera à porter des pistes d’amélioration jusqu’au Conseil Supérieur de l’Éducation, qui se réunira le 15 octobre prochain. En outre, elle demande que les personnels soient aidés, accompagnés et formés au plus près du terrain à cette nouvelle approche évaluative. Elle insiste sur l’absolue nécessité d’information, de communication et d’explication en direction des élèves et de leurs familles.

Avec ces dernières mesures sur l’évaluation, la communauté éducative disposera de l’ensemble des outils législatifs et réglementaires pour mettre en œuvre la refondation de la scolarité obligatoire. Il convient à présent de la faire vivre dans toutes les écoles et tous les collèges pour la réussite de chaque élève.

Ivry-sur-Seine, le 30 septembre 2015

Laurent Escure,
Secrétaire général




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP