Accueil > SOCIÉTÉ > Égalités > Égalité femmes-hommes > Politique, pouvoir et…parité ?

Politique, pouvoir et…parité ?

Article publié le vendredi 3 février 2017
  • Version imprimable

L’égalité Femmes/Hommes est une priorité pour l’Unsa Education mais cela ne l’est malheureusement pas pour tout le monde.

Le dernier rapport du Haut conseil à l’égalité (HCE) fait un constat en demi-teinte.
Quinze ans après les premières lois dites « de parité », force est de constater que les progrès ne sont pas à la hauteur des espérances.
Certes, ces lois ont fait progresser la part des femmes élues dans les conseils et les exécutifs des collectivités locales tous échelons confondus – communal, intercommunal, départemental et régional et atteint désormais 40%.
Cependant, il ne faut pas s’y tromper, à la tête des postes à pouvoir on retrouve majoritairement des hommes :

- 90,1 % des présidents des conseils départementaux et 83,3% des présidents des conseils régionaux sont des hommes.

- 57 départements sur 101 et 11 régions sur 18 sont représentés par un tandem exclusivement masculin président/1er vice-président, contre 1 tandem exclusivement féminin au niveau départemental et régional.


Ainsi dans son rapport le HCE émet 10 recommandations pour favoriser la présence des femmes dans les plus hautes instances décisionnelles.


L’Unsa Education ne peut que s’inscrire dans la volonté de garantir un véritable partage du pouvoir.
Mais pour cela, il faut passer à la vitesse supérieure portée par une exigence commune pour que « le pays des droits "de l’homme" soit aussi celui des droits des femmes en matière politique. »*
.

*Marlène Coulomb-Gully Femmes en politiques en finir avec les seconds rôles Belin collection egale à égal.




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP