Accueil > ÉDUCATION > Orientation, des mesures qui vont dans le bon sens

Orientation, des mesures qui vont dans le bon sens

Article publié le vendredi 3 mars 2017
  • Version imprimable

En conseil supérieur de l’éducation du 2 mars 2017, l’UNSA Éducation et ses syndicats ont voté favorablement deux projets de textes qui visent à améliorer l’orientation scolaire et professionnelle.

Plus de transparence

Les enquêtes mises en place au début des années 1990 : IVA (Insertion dans la Vie Active) et IPA (Insertion Professionnelle des Apprentis) sont des dispositifs pilotés par le ministère de l’Éducation nationale au niveau de la DEPP. Réalisées tous les ans, il s'agit de connaître la situation des jeunes qui étaient sortis de formation initiale l’année précédente afin de mesurer leur insertion à court termes. Par des enquêtes réalisées avec les établissements, les lycéens et les apprentis sont interrogés sur leur situation professionnelle sept mois après la fin de leur formation.

L’UNSA Éducation a voté favorablement le projet de texte qui prévoit la diffusion de ces résultats. En effet, cette volonté de transparence pour les familles et les jeunes ne peut qu’aller dans les bon sens !

Le dernier mot aux familles

Prévue par la loi de Refondation de 2013, une nouvelle procédure d’orientation a été mise en place en fin de 3ème dans une centaine d’établissements publics. Elle confère à la famille un pouvoir de décision en dernier ressort. Les premiers retours de la DEPP ont montré que cette expérimentation n’entraîne pas de déséquilibre significatif entre les différentes voies d’orientation. Ils soulignent même un meilleur travail en équipe dans les établissements concernés et un lien renforcé avec les familles.

L’UNSA Éducation salue ce dispositif qui permet de valoriser la place des familles tout en faisant confiance aux équipes de terrain par la démarche d’expérimentation. La Fédération a donc voté favorablement le texte qui étend cette expérimentation à plus d’établissements et qui en détaille les modalités : années 2016-2017 et 2017-2018, rencontre avec les familles, proposition d’entretien avec le conseiller d’orientation…

Rappelons-le, il faut encore poursuivre la réflexion générale sur les procédures et mécanismes d’orientation dans notre système éducatif.
Encore trop marqué par l’origine sociale et l’autocensure, l’orientation est un levier majeur pour aller vers une école plus juste.

L’UNSA Éducation continuera donc d’être force de propositions sur l’accompagnement des élèves et des familles, le soutien aux enseignants, la mise en œuvre de véritables passerelles, le bac-3/bac+3….

Pour aller plus loin, retrouvez Nos 25 exigences pour l’Education et ensemble #DonnonsDeLaVoix




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP