Accueil > ÉDUCATION > Les syndicats appelés à faire progresser l’Agenda pour l’éducation (...)

Les syndicats appelés à faire progresser l’Agenda pour l’éducation 2030

Article publié le mercredi 11 mai 2016
  • Version imprimable

Lors de la première journée des rencontres du réseau recherche de l’Internationale de l’Education-IE  le 10 mai, un temps de travail a été consacré à l’agenda 2030 pour le développement durable.


En effet, en septembre 2015 les gouvernements du monde entier ont adopté le programme « transformer notre monde : le programme de développement durable à l’horizon 2030 », lors de l’assemblée générale des Nations Unies. Pas moins de 17 objectifs de développement durable ont été négociés et acceptés…dont l’objectif n°4 assurer à tous une éducation équitable, inclusive et de qualité et des possibilités d’apprentissage tout au long de la vie. Il en décline un cadre d’action Education 2030 afin de circonscrire les objectifs relatifs à l’éducation et les rendre opérationnels sur le terrain.


Les progrès réalisés seront évalués tous les ans et devront être présentés par les différents gouvernements à chaque mois de juillet, lors du Forum politique de l’Onu à New York. Or aujourd’hui, l’Internationale de l’éducation attire l’attention sur le fait que le manque de responsabilisation constitue l’une des principales faiblesses du programme. Ce dernier s’appuie uniquement sur un engagement volontaire des pays et la « pression mutuelle » entre eux…et comme cet engagement n’a aucune contrainte juridique, il revient alors aux citoyens, aux syndicats et à la société civile en général de faire pression sur leur gouvernement !


Le document « les cartes sont sur table » de l’IE  propose quelques orientations possibles pour l’action des syndicats :
•        Parler de l’Agenda pour l’éducation 2030 à vos membres ;
•        Définissez vos priorités ! ;
•        Faites valoir votre droit de participer !
•        Insistez pour que les objectifs de développement durable soient intégrés aux plans nationaux ;
•        Exigez des investissements appropriés dans l’éducation et les enseignant(e)s ;
•        Ne laissez rien passer ! ou analysez la mise en œuvre du programme ;
•        Trouvez des partenaires et formez des alliances !

Essayons donc de nous appuyer sur ce cadre international pour continuer de porter nos revendications, en France et ailleurs dans le monde avec d’autres alliés !


Plus d’informations sur www.ei-ie.org




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP