Accueil > PERSONNELS > Baromètre UNSA des métiers de l’Éducation > Les réformes : pour ? contre ?... pas si simple !

Les réformes : pour ? contre ?... pas si simple !

Article publié le jeudi 23 juin 2016
  • Version imprimable

Évidemment l’essentiel des réponses ouvertes concernant le domaine éducatif s’attache à commenter les réformes et tout particulièrement les éléments de la refondation de l’École (de la maternelle au collège). Pourtant la plupart des répondants, y compris ceux directement concernés par les réformes, n’ont pas ressenti le besoin de s’exprimer sur ce sujet. Parmi ceux qui l’ont fait, si une majorité de citations concernant les rythmes ou la réforme du collège se situent dans la colonne des points négatifs, dès que les collègues développent leurs arguments, on perçoit que les approches sont plus complexes qu’un simple pour ou contre.

En effet dans de nombreux commentaires c’est la notion d’urgence, de précipitation, de mauvaise préparation qui est davantage mise en avant. Ainsi on parle « d’une réforme du collège organisée à la hâte », « à la va vite », « pas assez anticipée », de « manque de moyen », « de manque de temps », de « manque de formation ».


Ainsi souvent, plus qu’une remise en cause du contenu même des réformes (ce qui existe également dans les témoignages et davantage sur les rythmes d’ailleurs), c’est l’accompagnement qui est le plus dénoncé. Ainsi ce collègue qui inscrit comme point positif « la réforme du collège » et en point négative « la mise en place de la réforme du collège ».


Pour d’autres aussi c’est de manière positive qu’ils jugent les réformes « la réforme du collège permet de se renouveler, de progresser », même si parfois ils regrettent qu’elle ne soit pas allées assez loin, le sentiment « d’une occasion ratée », car « elle aurait pu permettre de donner à plus d’élèves la même instruction ! ».


Des témoignages qui nous confortent dans notre insistance à mettre en œuvre un véritable accompagnement des réformes, de donner un rôle accru aux chefs d’établissement et aux inspecteurs dans leurs pilotages pédagogiques, de mobiliser les ESpé dans une formation continue de qualité et de donner du temps pour des mises en œuvre progressives en s’appuyant sur la diffusion des expérimentations déjà réalisées.




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP