Accueil > ÉDUCATION > Bac-3/bac+3+5 > Le Bac-3/Bac+3 : un axe fort pour la ministre

Le Bac-3/Bac+3 : un axe fort pour la ministre

Article publié le mardi 9 septembre 2014
  • Version imprimable

La ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud Belkacem a annoncé dès son arrivée qu’elle souhaitait se centrer sur trois axes forts, parmi lesquels : améliorer la transition lycée-université c’est-à-dire le « Bac -3/Bac +3 ».

Cette préoccupation récurrente de l’Unsa Education va-t-elle trouver enfin, un écho efficace ? Nous le souhaitons vivement et l’avons d’ailleurs rappelé à la ministre lors de l’entrevue que nous avons eue dernièrement avec elle.

Consciente qu’il faut  améliorer la transition entre le lycée et l’université, elle entend désormais « concrétiser  les mesures contenues dans la loi ESR » et « faire en sorte que les choix d’orientation soient  construits, mûris et non subis ».

Nous serons attentifs aux modalités de cette concrétisation et nous continuerons à être force de propositions à ce sujet.




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP