Accueil > ÉDUCATION > Bac-3/bac+3+5 > Le Bac-3/Bac+3 au cœur du projet d’établissement d’un lycée d’Amiens

Le Bac-3/Bac+3 au cœur du projet d’établissement d’un lycée d’Amiens

Article publié le dimanche 25 mai 2014
  • Version imprimable

À partir de la rentrée 2014, le lycée public Madeleine Michelis du centre-ville d’Amiens repense sa pédagogie en la fondant sur le « continuum Bac – 3/Bac +3 ».

En effet, il proposera dès septembre un « parcours droit/sciences politiques » en partenariat avec l’université de Picardie Jules Verne afin de « sensibiliser ses élèves à ces disciplines et de développer leur culture générale ». D’autres parcours sont en réflexion avec l’université, comme le révèle la dépêche (n° 480316.) de l’AEF.

Le proviseur du lycée parle d’un « véritable engouement ». Le parcours droit/sciences politiques a été imaginé par seize enseignants volontaires en association avec six enseignants de la faculté de droit et de sciences politiques de l’université de Picardie.
Il précise que ce parcours est optionnel et ne donne pas lieu à une évaluation  pour le Bac. Il est accessible dès la classe de seconde sans prérequis.
150 élèves sont déjà pré-inscrits pour les 3 niveaux de seconde, première et terminale.

Pour l’UNSA Éducation, un tel projet est un exemple intéressant dans la mesure où il s’appuie sur la volonté réelle de donner aux lycéens les moyens de poursuivre au mieux leurs études dans le supérieur en prenant en compte, dès la seconde, des méthodes et des connaissances qui leur seront nécessaires par la suite.

Bien sûr, cette expérience de par son caractère facultatif et sur une thématique particulière risque d’en limiter la portée pour ceux qui en auraient peut-être le plus besoin. On peut y voir cependant une véritable volonté de prouver, par l’exemple qu’un continuum Bac-3/Bac +3-+5 est la garantie d’une meilleure réussite pour tous.

Nous continuerons à suivre de près cette expérience.




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP