Accueil > ÉDUCATION > Des mots d’Éduc > La rentrée se prépare aussi l’été

La rentrée se prépare aussi l’été

Article publié le mercredi 21 août 2013
  • Version imprimable


Il est traditionnel de parler des grandes vacances pour nommer les vacances de l’été, faisant correspondre leur durée à celles des élèves voire des enseignants. Ainsi donc, il resterait moins de deux semaines à cette longue période de congés avant la réouverture des écoles et établissements scolaires. Certes, il n’y a plus classe ou cours depuis début juillet –plutôt même dans certaines classes ou à l’université. Est-ce à dire que notre système éducatif a été mis en sommeil total durant deux mois ? Loin de là, car si la rentrée suivante est déjà amorcée avant la fin de l’année scolaire précédente, sa finalisation se réalise durant l’été.

Cette période est bien entendu propice aux travaux et aménagements de toutes sortes souvent difficiles à réaliser le reste du temps. Mais au-delà des interventions des entreprises ou des TOS, l’ensemble du travail administratif mobilise les personnels –qui n’ont pas 8 semaines consécutives de vacances d’été- dans les EPLE, services académiques ou rectoraux tout comme dans les universités.

Dans les établissements, les emplois du temps sont aussi de longs casse-tête (bien qu’un peu facilités par l’informatique) pour les équipes de direction. Chefs d’établissement, directeurs d’UFR ou directeurs d’école, personnels d’inspection consacrent souvent de nombreux jours d’été à la bonne organisation à venir afin que tout soit prêt à la rentrée.

Les enseignants aussi préparent l’année à venir. Dans de nombreuses formations universitaires, le suivi des stages et mémoires se prolonge jusqu’aux soutenances de septembre. Colloques, séminaires et autres symposiums mobilisent également nombre d’universitaires. Des enseignants profitent également de leur temps libre pour participer à des stages et se former. Pour tous, d’une manière ou d’une autre, et quel que soit l’âge des élèves, il s’agit de repenser les contenus et les modes d’intervention de son enseignement, de construire de nouveaux supports, d’envisager de nouvelles approches.

Sans minimiser l’indispensable temps mérité de repos, de détente, de loisirs dont tous les agents éducatifs bénéficient normalement et ont grand besoin, il n’est pas inutile de rappeler que dans les murs des établissements scolaires, dans les bureaux et les cartables des personnels comme dans leurs têtes, le rentrée se prépare l’été et qu’elle sera d’autant plus réussie qu’elle aura été bien préparée.

Denis ADAM,


21 août 2013




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP