Accueil > DONNONS DE LA VOIX > Nos 25 exigences pour l’Éducation > L’égalité femme-homme doit devenir une réalité !

L’égalité femme-homme doit devenir une réalité !

Article publié le vendredi 3 février 2017
  • Version imprimable

Vous vous intéressez aux questions de genre ? Vous en avez assez que l’on maintienne les hommes et les femmes dans les stéréotypes ?

L’égalité femme-homme, comme l’égalité fille-garçon, est une valeur essentielle de l’UNSA Éducation.

C’est pourquoi l'égalité femme-homme est une de ses exigences pour l’élection présidentielle !

Mais en pleine campagne présidentielle, l’UNSA Éducation regrette que cette valeur ne soit pas réellement abordée.
Les questions concernant la place des femmes, le travail des femmes, le droit des femmes, la violence faite aux femmes, les femmes en politique sont abordées, certes, mais comme une musique d’accompagnement et non comme une question de fond …

Pour relancer le débat l’UNSA Éducation souhaite ajouter un morceau à cette playlist : « Où sont les femmes ? »
Elles constituent 52% de la population aujourd’hui.
Elles ont obtenu le droit d’être électrices et éligibles en 1944, mais représentent à peine 25 % des parlementaires et 16% des maires en dépit des lois sur la parité en politique.
Elles sont les plus touchées, dans toutes les tranches d’âge par la précarité. Elles représentent ainsi 70 % des travailleurs pauvres et 57% des bénéficiaires du RSA.
Dans le monde du travail, l’écart entre les salaires des femmes et des hommes à diplôme égal et dans le même secteur économique est de 10%.
Elles craignent à juste titre de se rendre dans certains lieux, à une certaine heure, habillées d’une certaine façon et se sentent légitimement exclues dans l’espace public : 75% des budgets publics consacrés aux loisirs servent à financer les loisirs des garçons.
100% des utilisatrices des transports en commun ont été victimes au moins une fois dans leur vie de harcèlement sexiste.
Le constat est donc inquiétant.
Alors qu’en est-il réellement de l’égalité femme/homme ? Quelles sont les propositions des différents candidats à ce sujet ?
Des mesures ont déjà été prises, comme la loi de 2014 pour l'égalité réelle entre les femmes et les hommes, des moyens ont été alloués contre les violences faites aux femmes, pour la protection des femmes et faire progresser le droit des femmes.
Mais l’ensemble de ces décisions et de ces choix risque dans les mois à venir d’être remis en cause.
Il suffit de regarder le programme de quelques candidats, ou bien d’écouter le discours dissonant de certains d’entre eux, pour imaginer la suite.
Le droit à l’avortement, déjà remis en cause outre-Atlantique, fait partie de ces mesures dont l’application est toujours fragilisée.
La métaphore musicale n’est pas vaine, puisque nous avons déjà l’air, nous ferons en sorte d’avoir aussi la chanson.
C’est pourquoi, dans le cadre de la campagne électorale, la fédération Unsa Éducation fait de l’égalité femme/homme une exigence absolue. Elle s’attache à la défendre dans tous les domaines.

L'apprentissage de l'égalité entre les filles et les garçons est nécessaire pour que disparaissent les stéréotypes quels qu’ils soient et cela doit débuter dès le plus jeune âge.

Retrouvez ici nos 25 exigences pour l'Education




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP