Accueil > FONCTION PUBLIQUE > Contractuels > L’UNSA a combattu la précarité lors des discussions sur la loi Fonction (...)

L’UNSA a combattu la précarité lors des discussions sur la loi Fonction publique

Article publié le vendredi 28 juin 2013
  • Version imprimable

À l'occasion du Conseil commun de la Fonction publique qui examinait le projet de loi Fonction publique, l'UNSA Fonction publique a défendu des amendements concernant la précarité ou la situation des non-titulaires.

Elle a demandé d'abord l'abaissement de 70% à 50% du taux minimum nécessaire à un non-titulaire de l'État pour bénéficier du dispositif Sauvadet, comme c'est le cas dans les autres versants de la Fonction publique (Fonction publique territoriale ou hospitalière). Nous nous sommes heurtés à un refus, le gouvernement renvoyant toute demande de réexamen au bilan des dispositifs prévu en principe au semestre prochain.

Elle a demandé ensuite la suppression de recours aux entreprises d'intérim dans la Fonction publique. Le gouvernement s'est engagé à réunir un groupe de travail à l'automne prochain après analyse des problèmes particuliers se posant dans tel ou tel secteur (notamment à l'Hôpital).

L'UNSA Fonction publique poursuivra ses interventions avec détermination sur cette question majeure à ses yeux.




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP