Accueil > EUROPE et MONDE > Brèves d’actu > Excellence, équité, inclusion et politiques enseignantes : 48 h de débats (...)

Excellence, équité, inclusion et politiques enseignantes : 48 h de débats Down Under !

Article publié le jeudi 27 mars 2014
  • Version imprimable

Cette année, à Wellington (NZ), le 4ème Sommet International de la Profession Enseignante s'inscrit dans le droit fil de la campagne mondiale « Uni(e)s pour l’Education de Qualité »... Et ce n’est pas un hasard !

Non, ce n’est pas un hasard car il existe une forte similarité des messages entre celui émanant du thème choisi pour ce 4ème sommet et celui décliné par bon nombre de pays, depuis 5 mois maintenant, dans le cadre de cette campagne mondiale. cf site

Une feuille de route exigeante - Co-organisé par le Ministère de l’éducation de Nouvelle-Zélande, l’OCDE et l’IE (1), ce sommet offre une excellente tribune pour énoncer l’avenir de la profession enseignante et pour trouver des solutions à des questions cruciales soulevées, notamment, par l'analyse fine des résultats de PISA 2012.

Dans son message préparé pour l’ouverture de ce sommet, Fred Van Leeuwen (SG de l'IE) déclare : « Rien ne saurait remplacer un enseignement de qualité et des enseignants de qualité » et d’ajouter « Les réformes de l'éducation ne peuvent réussir que si elles sont élaborées en collaboration avec les enseignants et leurs syndicats ». De son côté, Andreas Schleicher -M. PISA- déclare « Ce sommet est une excellente opportunité pour les gouvernements et les syndicats de travailler ensemble à améliorer le statut de la profession enseignante ».

Ainsi l'urgence est de construire ou de reconstruire -tant au plan international qu'au plan national- des systèmes éducatifs équitables pour tous. Très concrètement, ces propos exigent des réponses aux questions suivantes :

  1. Comment attirer et conserver des enseignants et des dirigeants de haute qualité au sein des écoles qui en ont le plus besoin ?
  2. Quels leviers permettront de parvenir à l’équité dans des systèmes de plus en plus décentralisés ?
  3. Comment créer des environnements d’apprentissage qui répondront aux besoins de tous les enfants et de tous les jeunes gens ?

Conjuguer équité, excellence, inclusion avec réforme du système éducatif, c'est l'exigence à laquelle s'attache l'UNSA Éducation, dans son action quotidienne, avec ses 22 syndicats.

Pour suivre ce sommet #ISTP2014 sur Twitter


(1) où l’UNSA Éducation agit, en tant qu'élue pour la France, au sein de son Bureau Exécutif




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP