Accueil > ÉDUCATION > Bac-3/bac+3+5 > Enquête de l’INSEE : l’orientation post-bac est influencée

Enquête de l’INSEE : l’orientation post-bac est influencée

Article publié le jeudi 19 mai 2016
  • Version imprimable

C’est en lien avec le Rectorat que l’INSEE- Institut national de la statistique et des études économiques- a mené une enquête auprès de plus de 20 000 élèves de terminale dans l’académie de Toulouse.

C’est l’analyse des vœux saisis dans le portail APB Admission Post bac, qui permet de conclure que « l’orientation post-bac est largement influencée par la famille et le lycée ».

Si elle est avant tout déterminée par la filière de terminale et les résultats scolaires, ce ne sont pas les seuls facteurs. En effet, l’enquête montre combien le poids du contexte familial, et l’offre de formation autour du lycée,influencent aussi très largement les choix d’orientation. Les résultats permettent aussi un focus sur l’orientation des élèves des voies professionnelles.

L’UNSA Éducation retient donc avec intérêt les éléments forts de cette enquête. Cette question des facteurs influençant l’orientation doit s’inscrire dans une réflexion plus générale. Les enjeux sont étroitement liés à la dichotomie de l’enseignement supérieur, à la construction des filières au lycée, ou encore à la place de l’enseignement professionnel…

C’est parce que ces points font système que l’UNSA Éducation a fait le choix avec les syndicats qui la composent, de les approfondir dans le cadre du cursus bac-3 / bac+3 +5. Le congrès de Grenoble qui s’est tenu au mois de mars a fait de ce dossier un enjeu prioritaire pour notre organisation.

Pour aller plus loin, cliquez sur l’enquête de l’INSEE ici 
et découvrez le Questions d'educ n°20 "Bac-3/Bac+3: au delà du slogan"

 




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP