Accueil > SOCIÉTÉ > Égalités > Égalité femmes-hommes > Enfin la légalisation de l’avortement en Irlande ?

Enfin la légalisation de l’avortement en Irlande ?

Article publié le vendredi 25 mai 2018
  • Version imprimable

L’UNSA Éducation ne le répétera jamais assez : l’avortement est un droit à défendre envers et contre tout et pour lesquelles la vigilance et la lutte sont de mise.

Or, chaque année, des milliers d’Irlandaises doivent se rendre à l’étranger pour avorter.
Car ce pays de l’Union européenne est parmi les plus hostiles en ce qui concerne le droit à l’avortement et ne l’autorise que si la vie de la mère est en danger.
Des peines de prison sont prévues pour les femmes ne respectant pas la loi…

En décembre 2017, le Conseil de l’Europe avait estimé que «Ces dernières années, des menaces résurgentes pour la santé et les droits sexuels et reproductifs des femmes ont émergé en Europe» et que «même dans les pays où la loi est moins restrictive, les femmes doivent parfois faire face à des obstacles importants».


Mais les choses pourraient aujourd’hui enfin changer en Irlande !

En effet, ce vendredi 25 mai 2018, les Irlandais.e.s sont appelés aux urnes pour se prononcer sur la libéralisation de l'interruption volontaire de grossesse.C’est un sujet qui suscite un vif débat dans un pays profondément catholique.

Pour l’Unsa Éducation, l’issue favorable de ce référendum peut envoyer un signal fort aux détracteurs de l’avortement en Europe et dans le monde entier.
Cela aura un impact dans la poursuite de la lutte contre toutes les nouvelles stratégies mises en œuvre ces dernières années contre l’avortement y compris en France.
C’est pourquoi, notre fédération s’associe au combat des Irlandais.e.s pour le droit à l’avortement.




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP