Accueil > SOCIÉTÉ > Égalités > Égalité femmes-hommes > De l’intérêt des ABCD de l’égalité

De l’intérêt des ABCD de l’égalité

Article publié le samedi 21 juin 2014
  • Version imprimable

L’UNSA Éducation a souligné régulièrement l’intérêt des ABCD de l’égalité, programme de lutte contre les stéréotypes de genre, mis en place à la rentrée 2013, conjointement par le ministère des Droits des femmes et de l’Éducation nationale dans 10 académies volontaires (soit plus de 600 classes).

Donner des outils pour amener les élèves à se poser la question de l’égalité entre les filles et les garçons en partant du principe que les différences entre les hommes et les femmes sont socialement construites dès le plus jeune âge, que des stéréotypes sont souvent à l’origine de représentations faussées des unes et des autres pouvant entraîner des discriminations, tel est le but clairement affiché de ces ABCD de l’égalité. Ni plus ni moins.

Ces derniers mois, divers mouvements extrémistes, ont joué sur une fausse ambiguïté entre la notion d’éducation à l’égalité et une possible « théorie du genre » qui remettrait en cause la complémentarité entre les sexes. Calomnie bien entendu, qui doit être démontée à chaque occasion en rétablissant la vérité, simplement et inlassablement.

En janvier 2014, le ministère des Droits des femmes l’avait fait à travers un « tableau de désintox » qui répondait en dix points aux contre-vérités. (voir art.906 sur ce site)

Les rumeurs ont continué à enfler... À l’UNSA Éducation nous avons continué à les dénoncer et à les démonter. Et nous sommes prêts à continuer autant qu’il le faudra pour défendre un programme juste dont les premiers résultats de l’expérimentation font apparaître l’intérêt de la communauté éducative (voir aussi le témoignage d’une enseignante du SE-Unsa ici)

Le ministre de l’éducation nationale, qui « rappelle son attachement à l’éducation à l’enseignement de l’égalité filles-garçons à l’école », devrait se prononcer, début juillet, sur le devenir des ABCD de l’égalité.

L’UNSA Éducation réaffirme son attachement à la généralisation des ABCD de l’égalité. Tout renoncement serait vécu comme une victoire par les extrémistes de tous bords qui ne tarderaient sans doute pas à s’emparer d’un autre biais pour continuer à exister.




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP