Accueil > SOCIÉTÉ > Libertés > Copé 2017 : moins de fonctionnaires.... moins d’enseignants ?

Copé 2017 : moins de fonctionnaires.... moins d’enseignants ?

Article publié le mardi 27 août 2013
  • Version imprimable

Quand on entend aujourd’hui les propos sur les fonctionnaires et les dépenses publiques de Jean-François Copé , qui vient de faire sa rentrée politique, nous savons ce que ça signifie pour les enseignants et l’École. Le projet de la motion de la droite forte arrivée en tête lors des dernières élections internes de l’UMP nous les donne : moins d’enseignants, une décentralisation accrue des personnels recrutés par les chefs d’établissement, une sélection à l’entrée en 6e, le retour du surveillant général, une mise en concurrence des établissements entre eux et la création du chèque éducation pour le libre choix de son école ou de son collège, l’interdiction du droit de grève pour les enseignants,…

À l’UNSA Éducation, ces propositions nous donnent au contraire l’envie de réussir la refondation de l’École. Cette vision des fonctionnaires, des enseignants et de l’École d’une droite décomplexée confère au gouvernement actuel une responsabilité accrue de réussite dans la refondation de l’École. 

C’est pourquoi, pour l’UNSA Éducation, l’année scolaire qui s’ouvre doit être celle de la mise en œuvre concrète de la refondation de l’École. Il faut créer des dynamiques locales et impliquer tous les acteurs dans les écoles et les établissements pour la rénovation des pratiques pédagogiques, l’innovation et l’engagement dans la création d’une École inclusive. C’est l’année également du travail sur les programmes, pierre essentielle à la réussite d’une refondation.

Le monde éducatif a suffisamment souffert pendant les 5 ans de sarkozysme pour ne pas s’inquiéter d’entendre et de lire à nouveau des projets d’une droite décomplexée. L’UNSA Éducation au côté des personnels qu’elle représente va s’engager pour construire l’École de demain et convaincre l’opinion que les solutions ne sont pas dans une vision passéiste, élitiste et ultra-libérale.
 




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP