Accueil > FONCTION PUBLIQUE > Contractuels > Contractuels : des perspectives jugées décevantes !

Contractuels : des perspectives jugées décevantes !

Article publié le lundi 27 mars 2017
  • Version imprimable

Pour l’UNSA Éducation : ouvrir de véritables perspectives pour nos collègues contractuels demeure essentiel. Les réponses de nos collègues au baromètre UNSA de nos métiers en sont, une nouvelle fois, le révélateur.

Si en 2017 les personnels contractuels se disent à plus de 86% heureux d’exercer leur profession (80.3% pour l’ensemble), ce chiffre est en baisse de 4 points comparé à notre enquête de l’an passé.
Ces mêmes tendances à la baisse s’observent pour :

 

  • les conditions de travail : - 5 points

Jugées satisfaisantes par 55% des collègues contractuels (41,2% pour l’ensemble des répondants),

  • les perspectives de carrière : - 5 points

10.8% des contractuels les jugent satisfaisantes (20,6% pour l’ensemble des répondants).

Comme l’année précédente, les assistants d’éducation et AESH se montrent les plus pessimistes puisque seulement 3.5 % d’entre eux jugent leurs perspectives de carrière satisfaisantes (-2.4 points).

Le pouvoir d’achat et les perspectives de carrière comme priorités

Cités par 64% et 55 % des contractuels, cela reste, en 2017, une vraie préoccupation pour nos collègues.

« comparaison avec l’ensemble des collègues »
 

C’est bien avec la connaissance de ces attentes que l’UNSA a œuvré sans relâche et obtenu le prolongement de deux années supplémentaires des concours et examens « Sauvadet » pour devenir titulaire.
De la même manière, l’UNSA continue de travailler à la résorption des emplois précaires et demande un plan (massif) de titularisation des agents en CDI.

Tous les résultats du baromètre 2017 ici




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP