Accueil > FONCTION PUBLIQUE > Politiques publiques > Budget 2017 : Des moyens en plus… du mieux sur le terrain ?

Budget 2017 : Des moyens en plus…
du mieux sur le terrain ?

Article publié le jeudi 22 septembre 2016
  • Version imprimable

11 662 postes seront créés à la rentrée 2017 dans l’enseignement scolaire public selon les annonces du ministère.
Ces moyens doivent permettre de rendre plus visible pour nos collègues l’effet des créations de postes localement.

La Loi de 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école prévoyait la création de 54 000 postes pour l’enseignement scolaire, 5000 dans l’enseignement supérieur et 1000 dans l’enseignement agricole.

Pour l’UNSA Éducation les annonces de ce jour vont dans le sens du respect de cet engagement essentiel.
Ceci doit favoriser la mise en place de l’ensemble des dispositifs prévus et contribuer ainsi à changer durablement notre système éducatif pour une école plus juste pour la réussite de chaque élève.

Pour 2017, 4311 postes d’enseignants du premier degré public seront créés. Ils doivent permettre de poursuivre la mise en œuvre de la refondation, d’améliorer les conditions d’encadrement et de renforcer le remplacement. Sont également prévus 4400 postes d’enseignants dans le second degré et 250 postes de CPE. Ils contribueront à absorber la hausse démographique et à accompagner la mise en œuvre de la réforme du collège.

L’UNSA Éducation accueille positivement la création de 100 postes de personnels administratifs et de 200 postes pour l’ensemble médecins, infirmiers et assistants de services sociaux. Pour ces derniers ce ne sera sans doute pas à la hauteur des besoins. Nous attendons d’en connaître la répartition.

Enfin, les annonces précisent également la création de 1351 postes d’AESH qui sont une nouvelle avancée dans l’accompagnement des élèves en situation de handicap.

L’UNSA Éducation sera attentive à la concrétisation des annonces dans le projet de loi de finances. Il faudra suivre de près la répartition de ces postes afin que l’ensemble des territoires bénéficie des moyens nécessaires à la mise en place de la Refondation.
L’UNSA Éducation fidèle à son syndicalisme réformiste continuera à agir pour améliorer les conditions de travail des collègues et rendre l’école plus juste pour tous les élèves sans en oublier aucun.




Suivez-nous








 
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP