Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on whatsapp
Share on print
Suspension du Jour de carence : une avancée circonstancielle et de courte durée !
Publié le 11 janvier 2021
Le décret relatif à la suspension du jour de carence au titre des congés de maladie directement en lien avec la covid-19 accordés aux agent·es publics a été publié le 9 janvier 2021.
Suspension du Jour de carence : une avancée circonstancielle et de courte durée !

Le décret relatif à la suspension du jour de carence au titre des congés de maladie directement en lien avec la covid-19 accordés aux agent·es publics a été publié le 9 janvier 2021. La suspension du jour de carence en cas de covid-19 est une avancée positive. C’est une réponse à la revendication portée par l’UNSA depuis la fin du premier état d’urgence sanitaire. Il s’agit d’une mesure de protection attendue, de bon sens et indispensable pour la protection de toutes et tous.

Voir le décret ici

Ce décret permet la suspension du jour de carence pour les seul·es agent·es atteint·es par le virus de la covid-19. Les dispositions du décret s’appliquent jusqu’au 31 mars 2021 inclus. La ministre de la Transformation et de la Fonction publiques s’engage à prendre un nouveau décret prolongeant la période du 31/3/2021 si cela était nécessaire.

Une circulaire associée prévoit le cadre pour les « cas contact » à risque, les agent·es qui présentent les symptômes de la covid-19 et ceux/celles qui sont testé·es positifs. Consulter circulaire ici.

Les cas contacts

L’agent·e public déclaré cas contact à risque est placé en autorisation spéciale d’absence (ASA) lorsque le télétravail n’est pas possible s’il fait l’objet d’une mesure d’isolement selon la procédure de « contact tracing » mise en œuvre par l’Assurance maladie.

Les agent·es qui présentent les symptômes de la covid-19

L’agent·e public qui a les symptômes remplit le formulaire en ligne mis en place par la Caisse nationale de l’assurance maladie (CNAM) sur la plateforme « declare.ameli.fr » et s’engage à effectuer un test dans un délai de deux jours.

Pendant cette période et jusqu’aux résultats du test, l’agent public est placé en ASA sur présentation du récépissé généré par la plateforme de la CNAM.

Si le résultat du test est négatif, l’agent·e public doit enregistrer la date d’obtention du résultat du test sur la plateforme dédiée et reprendre dès le lendemain de la réception des résultats du test l’exercice de ses fonctions.

Si le résultat du test est positif, l’agent·e enregistre la date d’obtention du résultat du test sur la plateforme dédiée et est placé en congé de maladie par son employeur à compter du jour correspondant à la date indiquée dans l’arrêt établi et transmis à l’agent·e par la Caisse de l’assurance maladie à l’issue de l’appel téléphonique dans le cadre du « contact-tracing ». Le jour de carence ne s’applique pas dans ce cadre.

La démarche, la date et le résultat du test doivent être renseignés en ligne sur declare.ameli.fr afin de bénéficier de la suspension du jour de carence. En effet, l’assurance maladie, via ce téléservice, est en charge de cette gestion pour l’ensemble des salarié·es (du privé et du public). Elle délivre un « arrêt de travail dérogatoire » (appelé attestation d’isolement) de 7 jours (si test positif) que l’agent·e envoie à son employeur.

L’UNSA-Education se félicite que le jour de carence soit enfin suspendu pour les agent·es malades de la covid-19 mais nous réaffirmons notre demande d’abrogation du jour de carence dans la fonction publique en toutes circonstances. L’instauration du jour de carence dans la fonction publique depuis 2017 reste, pour l’UNSA, une mesure idéologique injuste et inefficace. Elle se traduit par une augmentation des congés d’une semaine ou plus. De nombreux agents publics perçoivent de modestes rémunérations et ne peuvent se permettre de perdre une journée de salaire. Ils se rendent sur leur lieu de travail tout en étant affaiblis voir contagieux en repoussant leur recours aux soins. Par ailleurs, nous avons demandé la suspension du jour de carence jusqu’à la fin de l’épidémie, bien au-delà de la période d’urgence sanitaire et à minima jusqu’à la fin de la campagne de vaccination.

Lire la suite

À LA UNE

L’UNSA obtient de nouveaux droits pour les contractuels!
L’UNSA obtient de nouveaux droits pour les contractuels!
Qui gère la crise sanitaire dans l’Enseignement Supérieur et la Recherche ?
Qui gère la crise sanitaire dans l’Enseignement Supérieur et la Recherche ?
Après la grève du 13 janvier : maintenir la pression pour le respect de l’éducation et la reconnaissance des personnels
Après la grève du 13 janvier : maintenir la pression pour le respect de l’éducation et la reconnaissance des personnels
Suite à une mobilisation historique enfin de premières réponses
Suite à une mobilisation historique enfin de premières réponses
L’UNSA obtient de nouveaux droits pour les contractuels!
L’UNSA obtient de nouveaux droits pour les contractuels!
Qui gère la crise sanitaire dans l’Enseignement Supérieur et la Recherche ?
Qui gère la crise sanitaire dans l’Enseignement Supérieur et la Recherche ?
Après la grève du 13 janvier : maintenir la pression pour le respect de l’éducation et la reconnaissance des personnels
Après la grève du 13 janvier : maintenir la pression pour le respect de l’éducation et la reconnaissance des personnels
Suite à une mobilisation historique enfin de premières réponses
Suite à une mobilisation historique enfin de premières réponses

SELECTIONNÉS POUR VOUS

Monsieur le ministre, nous vous demandons d’agir vite !
Monsieur le ministre, nous vous demandons d'agir vite !
18 janvier 2022 - National
Après une mobilisation record, le 13 janvier, le gouvernement a fait des premières annonces quant à sa volonté d’améliorer la gestion de crise...
Il faut rendre sa liberté à Fariba Adelkhah !
Il faut rendre sa liberté à Fariba Adelkhah !
17 janvier 2022 - National
Nous avons appris avec consternation et colère la semaine dernière que l’anthropologue Fariba Adelkhah avait été réincarcérée en Iran, avec po...
Après la grève du 13 janvier : maintenir la pression pour le respect de l’éducation et la reconnaissance des personnels
Après la grève du 13 janvier : maintenir la pression pour le respect de l’éducation et la reconnaissance des personnels
16 janvier 2022 - National
A l'issue de la journée de mobilisation du jeudi 13 janvier, plusieurs organisations syndicales de l'Éducation ont publié un texte pour rappel...
Suite à une mobilisation historique enfin de premières réponses
Suite à une mobilisation historique enfin de premières réponses
14 janvier 2022 - National
L’UNSA Éducation s’est engagée pleinement dans la mobilisation du 13 janvier pour que l’exaspération de tous les personnels soit entendue. C’e...
Suite à une mobilisation historique enfin de premières réponses
Suite à une mobilisation historique enfin de premières réponses
14 janvier 2022 - National
L’UNSA Éducation s’est engagée pleinement dans la mobilisation du 13 janvier pour que l’exaspération de tous les personnels soit entendue. C’e...
syndicat-federation-unsa-metiers-education-recherche-culture-barometre
Baromètre 2021 : Besoin urgent d’être Reconnu.es et Respecté.es !
25 mai 2021 - National
Cette année encore l’UNSA Éducation alerte sur l’état de la profession après l'enquête annuelle à laquelle 35 000 collègues ont répondu. Avec ...
En lien avec l'actualité
Nos expressions
Agir avec vous
Analyses et décryptages
Baromètre : enquête annuelle
Nos dossiers

Recevoir la newsletter

Votre adresse de messagerie sera uniquement utilisée pour vous envoyer la lettre d’information de l’UNSA Éducation. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

Conformément aux dispositions du RGPD et de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, d’interrogation, de portabilité, de rectification et d’effacement des données vous concernant. Pour toute question concernant vos données, leur usage, l’exercice de vos droits, veuillez contacter notre responsable du traitement : dpo@unsa-education.org, en précisant dans l’objet du courriel « droit des personnes ».

LIMITES, CONFIDENTIALITÉ, INFORMATIQUE ET LIBERTÉS
Ce service d’information est un service gratuit. Il est assuré sans garantie et peut-être interrompu à tout moment sur simple décision de l’UNSA Éducation. L’UNSA Éducation se réserve le droit de confirmer ou refuser sans justification toute demande d’abonnement, de suspendre ou supprimer tout abonnement sans préavis. L’inscription ne donne aucun droit, contractuel ou non contractuel, vis-à-vis de l’UNSA Éducation. Les adresses électroniques ou autres informations contenues dans les messages adressés ne seront pas transmis à des tiers. Les organisations affiliées à l’Unsa et leurs différentes structures ne sont pas considérées comme des tiers. Pour les demandes individuelles, les cas particuliers, les questions touchant à la vie syndicale et/ou professionnelle, il est préférable de s’adresser directement à l’UNSA Éducation à cette adresse : national@unsa-education.org. Le droit d’accès, suppression, rectification s’exerce auprès du secrétaire général de l’UNSA Éducation, site internet, UNSA Éducation 87 bis avenue Georges Gosnat, 94853 Ivry sur Seine Cédex ou par courrier électronique auprès du secteur communication à cette adresse : communication@unsa-education.org.

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Qui sommes
nous ?

Nos
syndicats

Contact
de proximité

Centre de
recherche ?