Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on whatsapp
Share on print
L’UNSA Education alerte le ministère sur l’asphyxie des personnels et du système éducatif
L'UNSA Education alerte le ministère sur l'asphyxie des personnels et du système éducatif
Publié le 15 décembre 2021
L’UNSA Éducation, dans ce cadre, vous alerte solennellement sur la situation d’extrême fragilité du premier service public de l’Etat, dans un contexte de crises plurielles dont les effets s’ajoutent et se cumulent. Force est de constater qu’en l’absence de prise en compte des alertes successives et répétées de notre organisation, l’Exécutif se refuse à prendre des mesures en rapport avec la situation.

Il est urgent de donner à l’Ecole publique les moyens des ambitions affichées, sinon notre système éducatif ne résistera pas aux crises et à leurs conséquences, ni à la compétition avec les autres secteurs publics et privés en matière d’attractivité de nos métiers.

 

La crise que nous vivions est sanitaire, mais pas seulement.

 

La crise sanitaire est actuellement la plus prégnante et le SE-Unsa, le syndicat des enseignant∙es de l’UNSA Education, a déposé une alerte sociale pour le premier degré. Il s’agit en particulier, encore et encore, de dénoncer la mise en porte-à-faux des personnels par une communication simple à l’opinion publique traduite ensuite en consignes intenables. Le SE-Unsa attend des réponses à ses demandes d’évolutions des procédures en cas d’élèves positifs

La situation est d’autant plus préoccupante que cette pandémie s’installe durablement et connaîtra sûrement encore de nouveaux revirements et, quoi qu’il arrive, est en train de produire des conséquences de long terme sur les personnels, ainsi que sur les apprentissages et la santé de nos élèves.

 

A ceci s’ajoutent d’autres problématiques qui obèrent la capacité de notre Ecole à être à la hauteur des besoins de notre société. L’UNSA Éducation dénonce l’absence de volonté politique d’investissement fort dans l’Ecole.

 

Nous connaissons tous l’argumentation du ministre sur la progression nominale du budget de l’Education. Pourtant, en euros constants, si l’on observe la dépense intérieure d’éducation, c’est le constat d’un recul de l’investissement qui est fait. La preuve en est la diminution du budget de l’Education nationale de plus d’un point du PIB par rapport à 1995.

 

Cette situation aura des conséquences durables.

 

L’épuisement professionnel nourrit un mal-être désormais bien ancré et partagé par tous les personnels qu’ils soient enseignant∙es, CPE, PsyEN, directeurs∙rices délégué∙es aux formations professionnelles et technologiques, AED, AESH, assistant∙es de services sociaux, infirmier∙ères et médecins d’éducation nationale, personnels administratifs, de direction et d’inspection, personnels techniques de l’éducation nationale, ingénieur∙es et personnels techniques de recherche et de formation, stagiaires ou formateur∙rices.

 

A tous les niveaux, la multiplication des tâches demandées sans les moyens ni le temps et la visibilité pour leur donner du sens met chacun∙e dans l’impossibilité d’éprouver la satisfaction d’une mission bien accomplie. La conscience professionnelle est mise à l’épreuve par l’écart entre ce qui est affiché, avec une succession de réformes, de créations de dispositifs ou de référent∙es, et ce qu’il est possible de faire réellement. Cela est insupportable aux personnels et cet écart chronique est source de souffrance.

 

Nous reviendrons tout à l’heure avec un texte intersyndical sur la dernière menace à l’œuvre : le projet d’autorité fonctionnelle des collectivités sur les adjoint∙es gestionnaires des EPLE.

 

Tout cela produit des effets néfastes sur la santé physique et psychologique des personnels et par répercussion, sur la santé de notre système éducatif.

 

La crise de l’attractivité, c’est à dire des recrutements mais aussi de l’envie de rester, est en train de devenir un problème majeur. Les conditions de vie au travail sont sérieusement dégradées, le sens de nos métiers – notre moteur – s’en trouve percuté. Les progressions des rémunérations en 2021 et 2022 pour certains personnels sont déjà, ou bien seront rapidement, absorbées par l’inflation et laisseront les autres dans une dégradation sensible de leur pouvoir d’achat.

 

La dégradation du pouvoir d’achat s’accélère dans un contexte inflationniste qui s’installe. La nouvelle augmentation du SMIC dans quelques jours viendra tasser un peu plus le pied de grille de rémunération des AESH et des catégories C alors que le gouvernement s’entête à ne pas vouloir aborder la question du pouvoir d’achat et du dégel du point d’indice comme s’il était encore possible de reculer.

Il a régulièrement été dit que l’Education nationale avait longtemps privilégié le choix du nombre de postes à celui des rémunérations, comme s’il fallait choisir entre être justement payé pour faire son métier et avoir les moyens de bien le faire.

 

Nous attendons aujourd’hui pour ce CTMEN la déclinaison par académie des moyens prévus au budget 2022 mais nous savons déjà que, globalement, ils ne seront pas à la hauteur des ambitions.  Dans le premier degré, la dotation prévue et l’absence de programmation ne pourront pas satisfaire, par exemple, les besoins d’augmentation de décharge de tous les directeurs ou encore les besoins en personnels spécialisés pour la prévention et le traitement de la grande difficulté scolaire ou des troubles du comportement.

 

Les conditions d’exercice dans le second degré continueront de se dégrader avec la politique des heures supplémentaires et les classes surchargées. Les autres personnels de l’Education nationale, indispensables au fonctionnement de notre système continueront d’être en sous-effectif dans les données et encore plus dans la réalité du fait des absences non remplacées ou des postes non pourvus. Les moyens dédiés à la formation initiale et continue et aux remplacements continueront à faire défaut.

 

L’UNSA Education alerte sur l’asphyxie d’une Ecole publique pourtant centrale dans la résilience et le rebond d’une société minée par le pessimisme et les fractures.

Lire la suite

À LA UNE

« Faire se rencontrer les jeunesses »
"Faire se rencontrer les jeunesses"
L’UNSA éducation rencontre le Ministre de l’éducation nationale et de la jeunesse, un nouveau cadre posé
L’UNSA éducation rencontre le Ministre de l’éducation nationale et de la jeunesse, un nouveau cadre posé
Vous aimez les chiffres ? Accédez à l’ensemble des résultats du baromètre UNSA par métier, âge et territoire
Vous aimez les chiffres ? Accédez à l’ensemble des résultats du baromètre UNSA par métier, âge et territoire
Résultats du baromètre UNSA Éducation 2022 : il faut réparer plutôt que persister !
Résultats du baromètre UNSA Éducation 2022 : il faut réparer plutôt que persister !
« Faire se rencontrer les jeunesses »
"Faire se rencontrer les jeunesses"
L’UNSA éducation rencontre le Ministre de l’éducation nationale et de la jeunesse, un nouveau cadre posé
L’UNSA éducation rencontre le Ministre de l’éducation nationale et de la jeunesse, un nouveau cadre posé
Vous aimez les chiffres ? Accédez à l’ensemble des résultats du baromètre UNSA par métier, âge et territoire
Vous aimez les chiffres ? Accédez à l’ensemble des résultats du baromètre UNSA par métier, âge et territoire
Résultats du baromètre UNSA Éducation 2022 : il faut réparer plutôt que persister !
Résultats du baromètre UNSA Éducation 2022 : il faut réparer plutôt que persister !

SELECTIONNÉS POUR VOUS

« Faire se rencontrer les jeunesses »
"Faire se rencontrer les jeunesses"
25 mai 2022 - National
L'UNSA Education signe avec des organisations de jeunesse, des associations et mouvements d'éducation populaire et d'autres syndicats une trib...
Urgence pour nos salaires : je signe pour une augmentation de 10 %
Urgence pour nos salaires : je signe pour une augmentation de 10 %
25 mai 2022 - National
L'INSEE prévoit une inflation supérieure à 5,5% en juin 2022. Il y a urgence à augmenter les salaires de tous les agent·es de la Fonction Publ...
L’UNSA éducation rencontre le Ministre de l’éducation nationale et de la jeunesse, un nouveau cadre posé
L’UNSA éducation rencontre le Ministre de l’éducation nationale et de la jeunesse, un nouveau cadre posé
25 mai 2022 - National
L’UNSA Éducation a été reçue par le nouveau ministre M.Pap Ndiaye, rue de Grenelle. Changement de style et de cadre de discussion à l’aube de...
Les détachés directs et les partenaires AEFE dans la tourmente suite à un décret publié en douce
Les détachés directs et les partenaires AEFE dans la tourmente suite à un décret publié en douce
24 mai 2022 - National
Nous avons demandé l’abrogation pure et simple de ce décret. L’UNSA Éducation a été reçue le 23 mai au ministère de l’Europe et des Affaires É...
L’extrême-droite, ça ne s’essaie pas !
L'extrême-droite, ça ne s'essaie pas !
15 avril 2022 - National
L’UNSA Éducation appelle à s’opposer à la candidate de l’extrême-droite. Pour cela, ni vote blanc, ni abstention. Il faudra mettre le bulletin...
Vous aimez les chiffres ? Accédez à l’ensemble des résultats du baromètre UNSA par métier, âge et territoire
Vous aimez les chiffres ? Accédez à l’ensemble des résultats du baromètre UNSA par métier, âge et territoire
23 mai 2022 - National
Comme chaque année, l'UNSA Éducation vous propose d'accéder à l'ensemble des chiffres de l'enquête pour prendre en compte les situations parti...
En lien avec l'actualité
Nos expressions
Agir avec vous
Analyses et décryptages
Baromètre : enquête annuelle
Nos dossiers

Recevoir la newsletter

Votre adresse de messagerie sera uniquement utilisée pour vous envoyer la lettre d’information de l’UNSA Éducation. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

Conformément aux dispositions du RGPD et de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, d’interrogation, de portabilité, de rectification et d’effacement des données vous concernant. Pour toute question concernant vos données, leur usage, l’exercice de vos droits, veuillez contacter notre responsable du traitement : dpo@unsa-education.org, en précisant dans l’objet du courriel « droit des personnes ».

LIMITES, CONFIDENTIALITÉ, INFORMATIQUE ET LIBERTÉS
Ce service d’information est un service gratuit. Il est assuré sans garantie et peut-être interrompu à tout moment sur simple décision de l’UNSA Éducation. L’UNSA Éducation se réserve le droit de confirmer ou refuser sans justification toute demande d’abonnement, de suspendre ou supprimer tout abonnement sans préavis. L’inscription ne donne aucun droit, contractuel ou non contractuel, vis-à-vis de l’UNSA Éducation. Les adresses électroniques ou autres informations contenues dans les messages adressés ne seront pas transmis à des tiers. Les organisations affiliées à l’Unsa et leurs différentes structures ne sont pas considérées comme des tiers. Pour les demandes individuelles, les cas particuliers, les questions touchant à la vie syndicale et/ou professionnelle, il est préférable de s’adresser directement à l’UNSA Éducation à cette adresse : national@unsa-education.org. Le droit d’accès, suppression, rectification s’exerce auprès du secrétaire général de l’UNSA Éducation, site internet, UNSA Éducation 87 bis avenue Georges Gosnat, 94853 Ivry sur Seine Cédex ou par courrier électronique auprès du secteur communication à cette adresse : communication@unsa-education.org.

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Qui sommes
nous ?

Nos
syndicats

Contact
de proximité

Centre de
recherche ?