Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on whatsapp
Share on print
Le Panthéon, les femmes et l’écriture égalitaire
Le Panthéon, les femmes et l’écriture égalitaire
Publié le 29 novembre 2021
Ce mardi 30 novembre 2021, le Panthéon honorera 6 femmes sur les 80 personnalités qui y demeurent actuellement. En effet, Joséphine Baker viendra rejoindre Sophie Berthelot, Marie Curie, ainsi que les résistantes Germaine Tillion, Geneviève De Gaulle-Anthonioz, et la femme politique Simone Veil.
Le Panthéon, les femmes et l’écriture égalitaire

Ce fait est d’autant plus remarquable que le Panthéon est avant tout une histoire d’hommes. La phrase inscrite sur son fronton nous donne d’ailleurs le ton et l’idée : « Aux grands hommes la patrie reconnaissante ». C’est en effet en 1791 que les premières dépouilles de personnalités ayant marquées l’histoire de France sont admises et ces héros de la patrie sont alors tous des hommes …

Il faudra attendre plus d’un siècle, pour qu’en 1907, Sophie Berthelot soit admise. Épouse de Marcellin Berthelot, la famille n’avait consenti à la panthéonisation de ce dernier qu’à la condition que sa femme puisse reposer à ses côtés.
Il faudra donc en réalité attendre 1995 pour que Marie Curie, double prix Nobel, entre au Panthéon en reconnaissance de son travail.

Ainsi la panthéonisation de Joséphine Baker, talentueuse artiste et résistante reconnue relève d’un double symbole représentatif de la diversité : elle est la première femme de couleur à intégrer ce monument emblématique.

Mais en ce qui concerne Gisèle Halimi, il n’en sera pas de même pour le moment.

Figure emblématique du combat féministe et avocate engagée, ses prises de position contre la guerre d’Algérie ont été jugées trop problématiques. Un hommage national doit avoir lieu au début de l’année 2022 aux Invalides. De nombreuses personnalités agissent cependant pour que le Panthéon accueille également Gisèle Halimi.

Pourquoi si peu de femmes ?

Un rapport de 2013 « Pour faire entrer le peuple au Panthéon » suggérait déjà de féminiser davantage le Panthéon : « Il serait préférable que les personnalités distinguées par le Président de la République dans la période qui vient soient toutes des femmes. »
En effet, depuis la Ve République, c’est le président de la République qui choisit les futurs locataires de l’illustre monument en signe d’hommage aux grands personnages de l’Histoire de France.
Mais que d’hommes, que d’hommes !

Une explication à cette situation ?

Le fait que notre société repose sur un substrat patriarcal a contribué à cet écueil. Mais si tout cela n’était aussi qu’une question de langage ? Et si le choix des mots influençait notre pensée ?
La situation aurait-elle été la même si le mot « Personnages », plus neutre, avait orné le fronton du Panthéon ?

Pour apporter des éléments de réponse, nous vous invitons à réaliser cette petite devinette qui est extraite de l’ouvrage de Pascal Gygax, Sandrine Zufferey, Ute Gabriel Le cerveau pense-t-il au masculin ? Cerveau, langage et représentations sexistes. Le Robert-2021 et qui en dit long sur nos représentations stéréotypées :
« Un père et son fils partent en voyage et ont un accident. Le père décède, mais le fils survit et est amené à l’hôpital, un chirurgien de garde se présente et dit : « Je ne peux pas opérer, c’est mon fils. » Comment est-ce possible ? Alors, avez-vous trouvé la bonne réponse ?

L’UNSA Éducation salue la panthéonisation de Joséphine Backer qui représente un acte d’ouverture très positif.
Mais il serait dommage de s’arrêter en si bon chemin. Les héroïnes n’ont pas manqué depuis 1791 et il est important que toutes ces grandes femmes qui ont fait l’histoire de France ne soient plus des invisibles aux yeux de notre République. Notre politique d’égalité se doit d’être exemplaire à tous les niveaux et au risque de bousculer nos propres représentations, ne laissons plus le masculin l’emporter sur le féminin !

Pour aller plus loin :

Pour découvrir le livre en 2minutes de Pascal Gygax, Sandrine Zufferey, Ute Gabriel Le cerveau pense-t-il au masculin ? Cerveau, langage et représentations sexistes.

5 minutes pour comprendre : « L’influence du langage sur notre pensée »

Lire la suite

À LA UNE

Vous aimez les chiffres ? Accédez à l’ensemble des résultats du baromètre UNSA par métier, âge et territoire
Vous aimez les chiffres ? Accédez à l’ensemble des résultats du baromètre UNSA par métier, âge et territoire
Enseignement supérieur et recherche : des sujets spécifiques à traiter
Enseignement supérieur et recherche : des sujets spécifiques à traiter
Résultats du baromètre UNSA Éducation 2022 : il faut réparer plutôt que persister !
Résultats du baromètre UNSA Éducation 2022 : il faut réparer plutôt que persister !
IVG : un droit à renforcer en France et partout dans le Monde
IVG : un droit à renforcer en France et partout dans le Monde
Vous aimez les chiffres ? Accédez à l’ensemble des résultats du baromètre UNSA par métier, âge et territoire
Vous aimez les chiffres ? Accédez à l’ensemble des résultats du baromètre UNSA par métier, âge et territoire
Enseignement supérieur et recherche : des sujets spécifiques à traiter
Enseignement supérieur et recherche : des sujets spécifiques à traiter
Résultats du baromètre UNSA Éducation 2022 : il faut réparer plutôt que persister !
Résultats du baromètre UNSA Éducation 2022 : il faut réparer plutôt que persister !
IVG : un droit à renforcer en France et partout dans le Monde
IVG : un droit à renforcer en France et partout dans le Monde

SELECTIONNÉS POUR VOUS

Bzzz, c’est la journée mondiale des abeilles. Dimanche, ce sera celle de la biodiversité !
Bzzz, c’est la journée mondiale des abeilles. Dimanche, ce sera celle de la biodiversité !
19 mai 2022 - National
Les 20 et 22 mai sont respectivement les Journées mondiales des abeilles et de la biodiversité. Cette dernière existe depuis 2000, à la suite ...
IVG : un droit à renforcer en France et partout dans le Monde
IVG : un droit à renforcer en France et partout dans le Monde
19 mai 2022 - National
En France, la loi visant à renforcer le droit à l'avortement a été publiée au Journal officiel le 3 mars dernier. La principale mesure est l’a...
Médecins, infirmier∙ères et assistant∙es sociales∙aux : l’ultime camouflet qu’ils/elles n’acceptent pas !!
Médecins, infirmier∙ères et assistant∙es sociales∙aux : l’ultime camouflet qu’ils/elles n’acceptent pas !!
16 mai 2022 - National
La « prime Ségur » a permis de rémunérer (un peu) mieux les personnels de santé hospitaliers et territoriaux épuisés par la gestion de la cris...
Augmentation de la cotisation à la pension civile, l’UNSA Éducation vous apporte des précisions
Augmentation de la cotisation à la pension civile, l’UNSA Éducation vous apporte des précisions
13 mai 2022 - National
Suite à la publication d’un décret, le taux de la cotisation des pensions civiles pour les détachés passe de 11,1 % à 27,7 %. Cela ne concerne...
L’extrême-droite, ça ne s’essaie pas !
L'extrême-droite, ça ne s'essaie pas !
15 avril 2022 - National
L’UNSA Éducation appelle à s’opposer à la candidate de l’extrême-droite. Pour cela, ni vote blanc, ni abstention. Il faudra mettre le bulletin...
Vous aimez les chiffres ? Accédez à l’ensemble des résultats du baromètre UNSA par métier, âge et territoire
Vous aimez les chiffres ? Accédez à l’ensemble des résultats du baromètre UNSA par métier, âge et territoire
23 mai 2022 - National
Comme chaque année, l'UNSA Éducation vous propose d'accéder à l'ensemble des chiffres de l'enquête pour prendre en compte les situations parti...
En lien avec l'actualité
Nos expressions
Agir avec vous
Analyses et décryptages
Baromètre : enquête annuelle
Nos dossiers

Recevoir la newsletter

Votre adresse de messagerie sera uniquement utilisée pour vous envoyer la lettre d’information de l’UNSA Éducation. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

Conformément aux dispositions du RGPD et de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, d’interrogation, de portabilité, de rectification et d’effacement des données vous concernant. Pour toute question concernant vos données, leur usage, l’exercice de vos droits, veuillez contacter notre responsable du traitement : dpo@unsa-education.org, en précisant dans l’objet du courriel « droit des personnes ».

LIMITES, CONFIDENTIALITÉ, INFORMATIQUE ET LIBERTÉS
Ce service d’information est un service gratuit. Il est assuré sans garantie et peut-être interrompu à tout moment sur simple décision de l’UNSA Éducation. L’UNSA Éducation se réserve le droit de confirmer ou refuser sans justification toute demande d’abonnement, de suspendre ou supprimer tout abonnement sans préavis. L’inscription ne donne aucun droit, contractuel ou non contractuel, vis-à-vis de l’UNSA Éducation. Les adresses électroniques ou autres informations contenues dans les messages adressés ne seront pas transmis à des tiers. Les organisations affiliées à l’Unsa et leurs différentes structures ne sont pas considérées comme des tiers. Pour les demandes individuelles, les cas particuliers, les questions touchant à la vie syndicale et/ou professionnelle, il est préférable de s’adresser directement à l’UNSA Éducation à cette adresse : national@unsa-education.org. Le droit d’accès, suppression, rectification s’exerce auprès du secrétaire général de l’UNSA Éducation, site internet, UNSA Éducation 87 bis avenue Georges Gosnat, 94853 Ivry sur Seine Cédex ou par courrier électronique auprès du secteur communication à cette adresse : communication@unsa-education.org.

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Qui sommes
nous ?

Nos
syndicats

Contact
de proximité

Centre de
recherche ?