Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on whatsapp
Share on print
Le nouveau rapport du GIEC : dernier appel aux actes
Le nouveau rapport du GIEC : dernier appel aux actes
Publié le 21 mars 2022
Le groupe d’expert·es intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) a rendu public le 28 février dernier un nouveau rapport sur le réchauffement climatique (références en fin d'article). Il porte à la fois sur les conséquences, l’adaptation et la vulnérabilité des sociétés humaines et des écosystèmes face au changement climatique. Ce rapport est donc est la synthèse la plus à jour en ce qui concerne les effets et les risques associés au réchauffement climatique. L’UNSA Éducation se penche sur son contenu et les actions qu’il implique.

Que trouve-t-on dans le nouveau rapport du GIEC ?

Constitué de 3 675 pages, rédigées par 270 auteurs·trices venant de 67 pays, ce document s’appuie sur pas moins de 34 000 références bibliographiques. On y retrouve une grande quantité d’observations faites aussi bien par des expert·es que des gouvernements. Son contenu est donc précis et bâti sur une analyse extrêmement pointue et fiable. Ce rapport a pour objectif de donner aux décideurs·euses des éléments scientifiques précis pour comprendre ce qui est en œuvre dans la lutte contre le réchauffement climatique. Les risques y sont classés en plusieurs catégories comme les risques pour les écosystèmes terrestres et océaniques, les risques pour la santé humaine, les risques pour la sécurité alimentaire, etc. Ces derniers, associés aux impacts du réchauffement, sont de plus en plus complexes et difficiles à comprendre et à gérer d’où la nécessité d’un tel travail de documentation.

Ce nouveau rapport du GIEC souligne à quel point le changement climatique s’est amplifié : il est désormais impossible de ne pas en voir les conséquences. La température de la planète a déjà augmenté de 1,09 degré, la probabilité que nous atteignions une augmentation de 1,5 degré est supérieure à 50 %.

Cette élévation a déjà et aura des conséquences graves pour nos sociétés et l’environnement. Nous sommes déjà confrontés à des événements extrêmes : cela ne fera qu’empirer et deviendra de plus en plus fréquent. Certaines populations, déjà dans la pauvreté ou la marginalité, seront encore plus vulnérables. Le rapport note que 3,3 à 3,6 milliards de personnes, soit la moitié de l’Humanité, vivent dans un contexte de vulnérabilité élevée face au réchauffement climatique, la moitié de la population mondiale a souffert de pénurie d’eau à un moment donné au cours de l’année passée et la santé des personnes vivant en milieu urbain est touchée par les pics de pollution qui se multiplient. De même, la moitié des animaux (et même des végétaux) ont déjà fui vers des lieux où les températures sont plus clémentes.

Plusieurs enjeux sociaux sont à l’œuvre dans notre part d’impact sur le climat. Tout d’abord la population ne cesse de croitre et de s’urbaniser. Notre consommation est encore trop souvent non durable ou bien à l’origine de nombreuses inégalités de répartition des ressources. Ensuite, viennent s’ajouter la dégradation du sol, notre responsabilité dans la perte d’une partie de la biodiversité par la pollution, la pêche et/ou la chasse intensive, etc. Tout ceci a un poids et aggrave les risques.

Agir pour une plus grande justice climatique à tous les niveaux

Il faut mettre en place une action climatique à plusieurs étages, du local à l’international mais aussi à différentes vitesses. Ce rapport souligne que les initiatives entamées se cantonnent souvent à court terme alors qu’il faudrait rentrer dans une adaptation profonde avec des transformations qui changent nos modes de production et de consommation sur un temps bien plus long.

Grace au travail du GIEC, désormais 7 régions (l’Europe, l’Amérique du Nord, l’Afrique, l’Asie, l’Australie, l’Amérique centrale et du Sud) bénéficient d’un diagnostic détaillé. Quand est-il de l’Europe ? 4 éléments ressortent : les vagues de chaleur, la perte des rendements agricoles, la pénurie d’eau et les inondations. Si la température grimpe à plus de 3 degrés supplémentaires, les risques climatiques seront si graves que même une adaptation profonde ne suffira pas. Les expert·es sont clairs, l’adaptation européenne n’est pour l’instant pas suffisante.

Ce rapport, aussi alarmant soit-il, a quand même sa part d’espoir. En effet, une bonne partie du document explique et propose des schémas possibles d’adaptation, réalisables, même dans un temps court. Plusieurs exemples de transition sont mis en avant, notamment dans le domaine des écosystèmes, des villes et de leurs infrastructures ou encore dans le champ de l’énergie. Seuls les choix des gouvernements et des sociétés pourront modifier ces trajectoires et agir dans le bon sens, celui du soutenable. Les expert·es encouragent vivement à prendre des mesures amenant à une véritable transformation. Les possibles sont multiples allant de la modernisation de certains secteurs jusqu’à la volonté d’une décroissance. C’est d’ailleurs la première fois que le GIEC envisage une nécessaire décroissance.

Reste en arrière-plan l’impact médiatique et la prise en compte de ce rapport par les responsables politiques de tous les pays.Malgré le danger, ce rapport n’a pourtant suscité que très peu d’intérêt. Si la presse papier l’a un peu évoqué, les grandes chaines télévisées l’ont mises de côté. De même, selon les sondages, la question climatique est très peu présente dans les programmes et/ou les débats des candidat·es.

L’UNSA Éducation plaide pour une transition climatique juste et égalitaire, cela passe par une action volontariste dès le plus jeune âge. Nos gouvernant·es ont-ils vraiment conscience de la situation et de l’importance de prendre des mesures qui, avec le temps, seront de plus en plus complexes et radicales ? Espérons qu’avec ce rapport, ce sera le cas. C’est l’ambition même des 270 rédacteurs·trices de ce nouveau rapport.­

(1) AR6 Climate Change 2022: Impacts, Adaptation and Vulnerability — IPCC: https://www.ipcc.ch/report/sixth-assessment-report-working-group-ii/

Lire la suite

À LA UNE

« Faire se rencontrer les jeunesses »
"Faire se rencontrer les jeunesses"
L’UNSA éducation rencontre le Ministre de l’éducation nationale et de la jeunesse, un nouveau cadre posé
L’UNSA éducation rencontre le Ministre de l’éducation nationale et de la jeunesse, un nouveau cadre posé
Vous aimez les chiffres ? Accédez à l’ensemble des résultats du baromètre UNSA par métier, âge et territoire
Vous aimez les chiffres ? Accédez à l’ensemble des résultats du baromètre UNSA par métier, âge et territoire
Résultats du baromètre UNSA Éducation 2022 : il faut réparer plutôt que persister !
Résultats du baromètre UNSA Éducation 2022 : il faut réparer plutôt que persister !
« Faire se rencontrer les jeunesses »
"Faire se rencontrer les jeunesses"
L’UNSA éducation rencontre le Ministre de l’éducation nationale et de la jeunesse, un nouveau cadre posé
L’UNSA éducation rencontre le Ministre de l’éducation nationale et de la jeunesse, un nouveau cadre posé
Vous aimez les chiffres ? Accédez à l’ensemble des résultats du baromètre UNSA par métier, âge et territoire
Vous aimez les chiffres ? Accédez à l’ensemble des résultats du baromètre UNSA par métier, âge et territoire
Résultats du baromètre UNSA Éducation 2022 : il faut réparer plutôt que persister !
Résultats du baromètre UNSA Éducation 2022 : il faut réparer plutôt que persister !

SELECTIONNÉS POUR VOUS

Urgence pour nos salaires : je signe pour une augmentation de 10 %
Urgence pour nos salaires : je signe pour une augmentation de 10 %
25 mai 2022 - National
L'INSEE prévoit une inflation supérieure à 5,5% en juin 2022. Il y a urgence à augmenter les salaires de tous les agent·es de la Fonction Publ...
L’UNSA éducation rencontre le Ministre de l’éducation nationale et de la jeunesse, un nouveau cadre posé
L’UNSA éducation rencontre le Ministre de l’éducation nationale et de la jeunesse, un nouveau cadre posé
25 mai 2022 - National
L’UNSA Éducation a été reçue par le nouveau ministre M.Pap Ndiaye, rue de Grenelle. Changement de style et de cadre de discussion à l’aube de...
Les détachés directs et les partenaires AEFE dans la tourmente suite à un décret publié en douce
Les détachés directs et les partenaires AEFE dans la tourmente suite à un décret publié en douce
24 mai 2022 - National
Nous avons demandé l’abrogation pure et simple de ce décret. L’UNSA Éducation a été reçue le 23 mai au ministère de l’Europe et des Affaires É...
Bzzz, c’est la journée mondiale des abeilles. Dimanche, ce sera celle de la biodiversité !
Bzzz, c’est la journée mondiale des abeilles. Dimanche, ce sera celle de la biodiversité !
19 mai 2022 - National
Les 20 et 22 mai sont respectivement les Journées mondiales des abeilles et de la biodiversité. Cette dernière existe depuis 2000, à la suite ...
L’extrême-droite, ça ne s’essaie pas !
L'extrême-droite, ça ne s'essaie pas !
15 avril 2022 - National
L’UNSA Éducation appelle à s’opposer à la candidate de l’extrême-droite. Pour cela, ni vote blanc, ni abstention. Il faudra mettre le bulletin...
Vous aimez les chiffres ? Accédez à l’ensemble des résultats du baromètre UNSA par métier, âge et territoire
Vous aimez les chiffres ? Accédez à l’ensemble des résultats du baromètre UNSA par métier, âge et territoire
23 mai 2022 - National
Comme chaque année, l'UNSA Éducation vous propose d'accéder à l'ensemble des chiffres de l'enquête pour prendre en compte les situations parti...
En lien avec l'actualité
Nos expressions
Agir avec vous
Analyses et décryptages
Baromètre : enquête annuelle
Nos dossiers

Recevoir la newsletter

Votre adresse de messagerie sera uniquement utilisée pour vous envoyer la lettre d’information de l’UNSA Éducation. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

Conformément aux dispositions du RGPD et de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, d’interrogation, de portabilité, de rectification et d’effacement des données vous concernant. Pour toute question concernant vos données, leur usage, l’exercice de vos droits, veuillez contacter notre responsable du traitement : dpo@unsa-education.org, en précisant dans l’objet du courriel « droit des personnes ».

LIMITES, CONFIDENTIALITÉ, INFORMATIQUE ET LIBERTÉS
Ce service d’information est un service gratuit. Il est assuré sans garantie et peut-être interrompu à tout moment sur simple décision de l’UNSA Éducation. L’UNSA Éducation se réserve le droit de confirmer ou refuser sans justification toute demande d’abonnement, de suspendre ou supprimer tout abonnement sans préavis. L’inscription ne donne aucun droit, contractuel ou non contractuel, vis-à-vis de l’UNSA Éducation. Les adresses électroniques ou autres informations contenues dans les messages adressés ne seront pas transmis à des tiers. Les organisations affiliées à l’Unsa et leurs différentes structures ne sont pas considérées comme des tiers. Pour les demandes individuelles, les cas particuliers, les questions touchant à la vie syndicale et/ou professionnelle, il est préférable de s’adresser directement à l’UNSA Éducation à cette adresse : national@unsa-education.org. Le droit d’accès, suppression, rectification s’exerce auprès du secrétaire général de l’UNSA Éducation, site internet, UNSA Éducation 87 bis avenue Georges Gosnat, 94853 Ivry sur Seine Cédex ou par courrier électronique auprès du secteur communication à cette adresse : communication@unsa-education.org.

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Qui sommes
nous ?

Nos
syndicats

Contact
de proximité

Centre de
recherche ?