Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

thematique-actualites-2
L’extrême droite et l'École : retour vers le passé ?
Publié le 21 mars 2022
À moins d’un mois du 1er tour de l’élection présidentielle, les candidates et candidats sont désormais connu·es et leurs programmes également. Concernant notre système éducatif, il faut admettre la superficialité des propositions de Marine Le Pen et d’Eric Zemmour qui mobilisent un vocabulaire du “rétablissement” ou de la “restauration”, supposant un retour vers un passé mythifié. Derrière la volonté de se différencier les deux candidat·es mènent le même combat : faire gagner l’extrême droite et ses idées nauséabondes. L’UNSA Éducation analyse leurs propositions, parfois inquiétantes, pour l’École.

Un “affaissement continu” du système éducatif

Marine Le Pen et Éric Zemmour partagent un constat d’un “effondrement du niveau des élèves français depuis cinquante ans”. Pour y répondre, les programmes et méthodes seront intégralement repris par le ministère de l’Éducation nationale et le contrôle des enseignant·es sera renforcé. Il est décidé de la suppression des instituts de formation actuels – les INSPE – “où l’idéologie de gauche règne en maître” selon la candidate du Rassemblement national (RN). Cela en dit long sur l’intérêt porté à la liberté pédagogique… Les heures de cours en primaire seront “significativement accrues” et recentrées sur les apprentissages du français, des mathématiques et de l’histoire de France. En classe, la barre serait à 20 élèves en primaire, et 30 dans le secondaire.

Uniforme, vidéoprotection, autorité et assimilation

En parallèle, l’extrême droite veut restaurer l’autorité des enseignant·es et de l’École. Marine Le Pen propose de sévères “sanctions plancher”  sans détailler lesquelles, mais précise malgré tout, une mesure discriminatoire pour les parents, que l’absence d’assiduité sera sanctionnée par “la suspension des allocations familiales et des bourses scolaires”. À cela, elle déclare vouloir “généraliser la vidéoprotection” dans tous les collèges et lycées. Comme elle, Éric Zemmour veut le port obligatoire de l’uniforme, comme cela se fait dans certaines institutions privées le plus souvent hors-contrat. La solution de l’uniformisation se prolonge lorsque la candidate d’extrême droite entend aussi supprimer l’enseignement des langues et cultures d’origine, qui sont d’après elle “une véritable insulte à la culture de l’assimilation, notamment parce que [ces enseignements] sont assurés par des enseignants étrangers”. Dans les réseaux d’éducation prioritaire (REP), elle souhaite mettre en place une politique d’assimilation pour contrer “la fracture culturelle” avec les familles, qui selon elle, “refusent les codes culturels et sociaux français”.

Réforme floue du système éducatif

Depuis la loi Haby de 1975, le collège est dit “unique” dans le sens où les enseignements fournissent un bagage commun aux élèves. Ce socle commun est mis en œuvre selon des pratiques pédagogiques adaptées aux besoins des élèves. Ce fonctionnement est dans le viseur de Marine Le Pen, et encore plus chez le polémiste Zemmour qui veut “mettre fin au collège unique” et instituer des “classes de niveau”. Le brevet des collèges deviendrait un examen validant le passage en seconde. De même l’entrée en 6ème serait conditionnée à un examen préalable. Après les propos du désormais candidat Macron, Marine Le Pen a infléchi son discours afin de tenter de séduire les enseignant·es en proposant une augmentation de salaire sans précisions. Elle compte ainsi disposer d’un nouvel électorat, alors que le monde de l’éducation est resté pour le moment insensible aux sirènes de l’extrême droite. La revalorisation de la voie professionnelle et de l’apprentissage par des “ponts” est mise en avant sans vraiment détailler. Au lycée, la réforme Blanquer serait abrogée pour revenir aux anciennes filières. Enfin, Marine Le Pen propose de “couper et dégraisser des milliers de postes dans le ministère et les rectorats” pour trouver des moyens financiers. Enfin, comme la majorité des candidat·es, il est proposé de revaloriser les salaires des enseignantes et des enseignants selon le mérite pour Marine Le Pen, et pour Éric Zemmour par des primes “fondées sur la qualité de la transmission du savoir évaluée grâce à de fréquentes inspections”.

Lire la suite

Avec d’autres organisations syndicales, l’UNSA Éducation participe à une initiative commune contre l’extrême droite : voir notre article à ce sujet “Toutes et tous ensemble contre l’extrême droite”. En résumé, les propositions pour l’École visent à revenir à un ordre scolaire ancien fondé sur l’autorité. À l’image de l’intégralité de leurs programmes, les propositions du RN et de Reconquête ! cherchent à diviser notre pays et le mener vers un contrôle fort et autoritaire. L’UNSA Éducation persiste et persistera à dénoncer la supercherie, l’inefficacité et la dangerosité des programmes de l’extrême droite. Notre fédération continuera d’accompagner les citoyens, les citoyennes et les collègues pour défendre pied à pied, les valeurs et les principes de notre République, tout particulièrement celles de fraternité et de solidarité (voir aussi « Contre l’extrême droite, nos voix comptent”).

Lire la suite

À LA UNE

cover-your-face-with-your-hands-6599125_960_720
Inceste: Agir au plus vite
fraternite-1411235_1920
Mixité sociale à l’école : du concret dans un documentaire
Capture d’écran 2022-09-23 à 17.19.48
La laïcité : quels enjeux pour l’éducation ?
18050-3-cartouche_signature_mail_300x150_v-db1f4 (1)
Semaine du développement durable 2022 : agir au quotidien
cover-your-face-with-your-hands-6599125_960_720
Inceste: Agir au plus vite
fraternite-1411235_1920
Mixité sociale à l’école : du concret dans un documentaire
Capture d’écran 2022-09-23 à 17.19.48
La laïcité : quels enjeux pour l’éducation ?
18050-3-cartouche_signature_mail_300x150_v-db1f4 (1)
Semaine du développement durable 2022 : agir au quotidien

SELECTIONNÉS POUR VOUS

cover-your-face-with-your-hands-6599125_960_720
Inceste: Agir au plus vite
29 septembre 2022 - National
Après un an de recueil de témoignages, la Commission indépendante sur l’inceste et les violences sexuelles faites aux enfants (Ciivise) livre ...
Capture d’écran 2022-09-23 à 17.19.48
La laïcité : quels enjeux pour l’éducation ?
26 septembre 2022 - National
Depuis 3 ans, l’IH2EF organise chaque année un cycle d’une vingtaine d’auditeurs et d’auditrices d’horizons variés (du public et du secteur pr...
sweden-g4c6276a73_1920
L’extrême-droite au pouvoir en Suède ! Quelles conséquences ?
26 septembre 2022 - National
Pour la première fois en Suède, l’extrême-droite est au pouvoir après les élections aux résultats serrés du 11 septembre dernier ! Les partis ...
18050-3-cartouche_signature_mail_300x150_v-db1f4 (1)
Semaine du développement durable 2022 : agir au quotidien
25 septembre 2022 - National
Cette année, la semaine du développement durable se déroule du 18 septembre au 8 octobre. Elle a pour thème « Agir au quotidien » et elle vise...
future-3274954_1920
Rentrée scolaire 2022 : Redonnons du sens aux métiers de l’Éducation
29 août 2022 - National
La rentrée scolaire 2022 s’opère dans un contexte sanitaire plus apaisé que les deux précédentes mais notre système éducatif a été durablement...
Fiches Baro 2022 - 03_pages-to-jpg-0001(1)
Vous aimez les chiffres ? Accédez à l’ensemble des résultats du baromètre UNSA par métier, âge et territoire
23 mai 2022 - National
Comme chaque année, l'UNSA Éducation vous propose d'accéder à l'ensemble des chiffres de l'enquête pour prendre en compte les situations parti...
En lien avec l'actualité
Nos expressions
Agir avec vous
Analyses et décryptages
Baromètre : enquête annuelle
Nos dossiers

Recevoir la newsletter

Votre adresse de messagerie sera uniquement utilisée pour vous envoyer la lettre d’information de l’UNSA Éducation. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

Conformément aux dispositions du RGPD et de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, d’interrogation, de portabilité, de rectification et d’effacement des données vous concernant. Pour toute question concernant vos données, leur usage, l’exercice de vos droits, veuillez contacter notre responsable du traitement : dpo@unsa-education.org, en précisant dans l’objet du courriel « droit des personnes ».

LIMITES, CONFIDENTIALITÉ, INFORMATIQUE ET LIBERTÉS
Ce service d’information est un service gratuit. Il est assuré sans garantie et peut-être interrompu à tout moment sur simple décision de l’UNSA Éducation. L’UNSA Éducation se réserve le droit de confirmer ou refuser sans justification toute demande d’abonnement, de suspendre ou supprimer tout abonnement sans préavis. L’inscription ne donne aucun droit, contractuel ou non contractuel, vis-à-vis de l’UNSA Éducation. Les adresses électroniques ou autres informations contenues dans les messages adressés ne seront pas transmis à des tiers. Les organisations affiliées à l’Unsa et leurs différentes structures ne sont pas considérées comme des tiers. Pour les demandes individuelles, les cas particuliers, les questions touchant à la vie syndicale et/ou professionnelle, il est préférable de s’adresser directement à l’UNSA Éducation à cette adresse : national@unsa-education.org. Le droit d’accès, suppression, rectification s’exerce auprès du secrétaire général de l’UNSA Éducation, site internet, UNSA Éducation 87 bis avenue Georges Gosnat, 94853 Ivry sur Seine Cédex ou par courrier électronique auprès du secteur communication à cette adresse : communication@unsa-education.org.

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Qui sommes
nous ?

Nos
syndicats

Contact
de proximité

Centre de
recherche ?