Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Suppression de 1600 postes au ministère des sports, la Normandie sera, elle aussi, touchée
Publié le 11 septembre 2018 -

Par la lettre de cadrage budgétaire adressée à Laura Flessel, alors ministre des sports, le Premier Ministre envisage la suppression de 1600 postes au sein du ministère des sports d’ici 2022, l’effort devant porter principalement sur les conseillers techniques sportifs . Or, ce chiffre est simplement ubuesque puisqu’il représente 55% des effectifs actuels !

 

C’est un signal fort que le gouvernement envoie aux acteurs du sport français puisqu’il détruirait durablement l’organisation du sport. Dans ce contexte l’accueil des Jeux Olympiques de 2024 ne sera plus qu’un trompe l’œil, une belle image médiatique de quelques sportifs performants qui cacherait la future misère de notre tissu associatif.

 

Concrètement que fait un CTS ? C’est un agent de l’État qui accompagne le mouvement sportif (au sein d’une fédération sportive) au travers de missions de formation de cadre, d’entraînement, de formation des jeunes, d’aide à la structuration du mouvement sportif…

 

En Normandie ils sont au nombre de 31, ils œuvrent pour différentes disciplines : la voile, l’équitation, le hand-ball, la boxe ou encore le canoë-kayak. Demain sans leur intervention les fédérations devront trouver de nouvelles ressources financières pour conduire ces missions. Et après la suppression d’une grande partie des emplois aidés, la baisse des subventions du centre national du développement du sport (-21,75% pour la Normandie en 2018 !) et des collectivités territoriales, le mouvement sportif n’a plus de marges de manœuvres.

 

Au final c’est sur le pratiquant que portera la charge financière.Actuellement, lorsque vous payez une cotisation dans un club sportif,
vous ne payez qu’une fraction du coût réel de la pratique qui est assumé par la collectivité qui finance l’infrastructure, par exemple, ou encore par l’État qui rémunère le CTS qui a formé l’entraîneur. Au-delà du coût direct de la pratique, c’est tout un système qui serait fragilisé : les entraîneurs, même bénévoles, sont formés techniquement et pédagogiquement par les CTS ; les dirigeants bénévoles sont accompagnés pour structurer les activités du club.

 

Demain sans intervention de l’État dans le domaine du sport nous nous engageons vers un système inégalitaire au profit de quelques « gros » sports pouvant financer des postes de cadres pour continuer d’accompagner leurs clubs qui maillent notre région, et où les autres sports qui ne sont pas suffisamment médiatiques ou fédèrent des licenciés n’ayant pas les moyens de financer leur pratique, essayeront de survivre.

 

A l’heure où l’État présente l’accueil des JO de 2024 comme une grande réussite où la nécessité de pratiquer une activité sportive et sportive pour préserver sa santé, il œuvre parallèlement à la destruction de l’organisation du mouvement sportif.

 

Pour l’UNSA Éducation Normandie, cette question, guidée uniquement par le cadrage budgétaire du gouvernement, nous concerne tous car c’est un choix de société ! Comment former la future génération de sportives et sportifs sans l’aide publique ? Comment garantir l’égalité d’accès à la pratique sportive ? Comment assurer la formation des cadres et entraîneurs de  demain ? Qui pourra accompagner les vocations de nos enfants s’ils veulent pratiquer un sport confidentiel ?

Lire la suite

À LA UNE

Pologne et Union européenne : des tensions de plus en plus fortes
Pologne et Union européenne : des tensions de plus en plus fortes
Lignes Directrices de Gestion : de mauvais choix pour les ressources humaines dans l’éducation nationale
Lignes Directrices de Gestion : de mauvais choix pour les ressources humaines dans l’éducation nationale
« Déterminé.es à faire reculer les inégalités » : Inscrivez-vous pour le premier rendez-vous des métiers de l’Éducation!
« Déterminé.es à faire reculer les inégalités » : Inscrivez-vous pour le premier rendez-vous des métiers de l'Éducation!
Rentrée solidaire au Liban : et si vous organisiez une collecte dans votre école ou votre établissement ?
Rentrée solidaire au Liban : et si vous organisiez une collecte dans votre école ou votre établissement ?

SELECTIONNÉS POUR VOUS

AEFE : le dialogue social au milieu du guet
AEFE : le dialogue social au milieu du guet
22 octobre 2021 - National
Traverser une rivière en crue en sentant des galets glissants sous nos pieds : voilà la fâcheuse impression éprouvée par nombre de représentan...
Pologne et Union européenne : des tensions de plus en plus fortes
Pologne et Union européenne : des tensions de plus en plus fortes
22 octobre 2021 - National
Depuis son arrivée au pouvoir en 2015 le gouvernement ultraconservateur polonais du PiS (le parti Droit et justice en français, d’extrême-droi...
Un an après, l’hommage nécessaire à Samuel Paty
Un an après, l’hommage nécessaire à Samuel Paty
15 octobre 2021 - National
Le 16 octobre 2020, en rentrant chez lui après sa journée de travail au collège, Samuel Paty était assassiné par un jeune islamiste radical. V...
syndicat-federation-unsa-metiers-education-recherche-culture-barometre
Le Baromètre UNSA 2021 d’une année sous pression
27 mai 2021 - National
La 9e édition du Baromètre de nos métiers de l’Éducation, de la Recherche et de la Culture a recueilli près de 35 000 réponses. Une conférence...
En lien avec l'actualité
Nos expressions
Agir avec vous
Analyses et décryptages
Baromètre : enquête annuelle
Nos dossiers

Recevoir la newsletter

En vous abonnant à La Lettre UNSA Éducation, vous serez informés de l’actualité syndicale par une lettre diffusée par courrier électronique exclusivement. Votre adresse ne sera pas utilisée à d’autres fins. Vous pouvez à tout moment décider de votre désabonnement. En vous abonnant sur cette liste, vous serez réputés adhérer aux conditions précisées dans la section « Limites, confidentialité, informatique et libertés » qui suit.

LIMITES, CONFIDENTIALITÉ, INFORMATIQUE ET LIBERTÉS
Ce service d’information est un service gratuit. Il est assuré sans garantie et peut-être interrompu à tout moment sur simple décision de l’UNSA Éducation. L’UNSA Éducation se réserve le droit de confirmer ou refuser sans justification toute demande d’abonnement, de suspendre ou supprimer tout abonnement sans préavis. L’inscription ne donne aucun droit, contractuel ou non contractuel, vis-à-vis de l’UNSA Éducation. Les adresses électroniques ou autres informations contenues dans les messages adressés ne seront pas transmis à des tiers. Les organisations affiliées à l’Unsa et leurs différentes structures ne sont pas considérées comme des tiers. Pour les demandes individuelles, les cas particuliers, les questions touchant à la vie syndicale et/ou professionnelle, il est préférable de s’adresser directement à l’UNSA Éducation à cette adresse : national@unsa-education.org. Le droit d’accès, suppression, rectification s’exerce auprès du secrétaire général de l’UNSA Éducation, site internet, UNSA Éducation 87 bis avenue Georges Gosnat, 94853 Ivry sur Seine Cédex ou par courrier électronique auprès du secteur communication à cette adresse : communication@unsa-education.org.

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Qui sommes
nous ?

Nos
syndicats

Contact
de proximité

Centre de
recherche ?