Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Compte-Rendu Groupe de travail académique CLA 8 avril 2022
Publié le 8 avril 2022 -
Présents SG adjointe, directeur de la pédagogie, IEN Mayenne, IEN 2nd D, doyenne IA IPR, DASEN de Vendée, IEN Sarthe Organisations syndicales : 2 UNSA Education, 3 FSU, 2 SGEN

2ème comité de suivi
A l’issue de la 1ère année

Point sur les collèges et lycées
Chaque établissement est suivi par un Inspecteur, lycées pro inspecteur habituel, collèges inspecteurs sollicités particulièrement
Retours positifs, équipes engagées, actions prévues mises en œuvre, certaines existaient préalablement, d’autres ont été ajoutées
Un établissement signale des difficultés de RH, enseignants non remplacés pendant longtemps, impacte la mise en place du CLA
Accompagnement : Inspecteurs très présents à certains endroits et d’autres équipes sont plus autonomes. Les équipes sont engagées et le restent. Mise en œuvre selon les établissements au 2/3 ou 50%
Parfois changement/réajustement du dispositif : exemple : 1 responsable action péda pour CLA (coordo), 1 comité de pilotage installé…

Point pour les écoles
Mayenne : 2 écoles CLA
Expérimentation courte : mise en place cette année, continuité puis évaluation. Celle-ci est anticipée pour faire des bilans. Les directeurs directrices font un 1er pilotage. Les IENs participent avec leurs équipes à la constitution des projets.
Evaluations CP CE1 6ème donnent des axes de travail,
Equipes fédérées, travail en // avec les constellations
Le CLA renforce le positionnement du directeur.
Meilleure connaissance et reconnaissance des partenaires et des aides qui peuvent être apportées.
Pris dans CCAS ville de Laval.
Enseignant supp par le CLA et remplaçant supplémentaire par le département
Enseignant supp travaille sur le langage en cycle 1, le remplaçant travaille davantage en cycle 2.
Renforcement de la présence des enseignants spécialisés : une journée complète libérée pour ces écoles en Mayenne.

Responsabilisation des acteurs, recherche de moyens de mesurer l’impact des décisions prises et des effets attendus.
Identification marge de progrès : Appropriation des missions particulières donnant lieu à indemnités, lien avec le collège, circo qui peut être sollicitée, affirmation rôle pôle ressource, travail conjoint entre les deux CLA sans créer une enclave.

Sarthe : 6 CLA
1 enseignant à 1/2 temps sur chaque école concernée. Pilotage IEN+ équipe circo (conseiller péda à la demande)
Apprécié par les équipes : décloisonnements, recherche de ressources en parallèle à la classe, fédérateur pour les équipes
Ne remarque pas le renforcement du directeur, le référent CLA est plus souvent un enseignant car directeurs déjà surchargés (une école a 72 nationalités différentes). Problème 2 profs surnuméraire plus en poste.

Vendée : pilotage inter-degré. Co-pilotage IA/IPR. Réunion avec IEN et chefs d’établissement
Bilan très positif. Inter degré renforcé.
Partage d’indicateurs et d’analyse de ces indicateur pour mise en place d’actions de remédiation

44 et 49, même dynamique que le 85. Inter degré fil conducteur des CLA.

FSU : moyens pour les écoles très disparates d’un département à l’autre, moyens humains insuffisants dans les écoles du 44 : 3 enseignants pour 8 écoles de CLA
Retours moins positifs globalement des écoles
Retours positifs pour les écoles qui n’avaient jamais bénéficié de moyens particuliers mais celles qui ont connu le statut de REP ou REP + trouvent que c’est insuffisant

La FSU dit avoir tenté d’alerter le rectorat en CTA sur l’école Mandela qui est actuellement en grandes difficultés. Le rectorat répond que l’école est très accompagnée, que la DASEN du 44 est au courant.

Le SGEN souligne que les écoles sorties du dispositif REP+ à l’école ne sont pas sorties du dispositif car leur situation s’était améliorée mais parce qu’elles n’étaient pas rattachées à un collège concerné y compris si le collège lui a vu sa situation améliorée.
Ces écoles ont donc besoin de moyens supérieurs à ce que le CLA leur offre.
Certaines de ces écoles bénéficient des moyens CAPE en plus de leur statut de CLA mais pas dans tous les départements et moyens insuffisants par rapport à leur situation non plus.

UNSA Éducation : Remercie de cette réunion d’étape dans les CLA prévus pour 3 ans. Demande s’ils ont connaissance d’un ou une nouvelle pilote au niveau ministériel ? Indique qu’effectivement il est toujours difficile lorsque l’on a eu des moyens d’en perdre et c’est le ressenti des écoles qui étaient en REP ou REP + et qui sont maintenant en CLA. Inquiétude si un jour il n’y a plus ces moyens CLA. L’UNSA indique que les remontées sont diverses selon les situations, mais que l’on note des remontées positives sur le suivi des CLA de la part de l’institution et des IEN, en particulier sur l’absence de pression ou d’évaluation pour le moment et un discours de confiance envers les équipes. Une inquiétude sur les crédits est remontée et demande si des crédits ne sont pas utilisés cette année s’ils pourront l’être l’an prochain premier et second degré.
Réponse : Les moyens accordés à la rentrée 2021 étaient pour les 3 ans mais si le dispositif est étendu comme prévu à 10 académies, nous pouvons penser que des crédits supplémentaires pourraient être accordés chaque année. Les moyens financiers non dépensés seraient perdus.
Les écoles ne peuvent pas recevoir de sommes concrètes donc c’est les DSDEN qui commandent pour les écoles, d’où les délais de commande. Pour le 44, il y a eu un couac mais qui normalement est résolu.

Dans le 2nd degré, pas de moyens humains, et les HSE et les IMP sont souvent répartis aux mêmes collègues qui sont déjà très impliqués et fatigués de leurs conditions de travail difficiles. L’UNSA Education demande qu’une étude soit faite sur le profil des collègues qui s’en saisissent, en lien avec le plan académique sur l’égalité pro. Mais il est répondu par la DASEN de Vendée que ces moyens sont répartis sur le volontariat et qu’elle ne sait pas comment faire. Cependant la remontée sera faite au DRH pour une étude dans le cadre du plan académique égalité pro.
L’UNSA Éducation indique que des remontées sont importantes, en particulier dans le premier degré sur le manque de remplacement pour les formations.
Réponse : toutes les écoles n’ont pas pu bénéficier des formations remplacées cette année, une priorité sera bien sûr accordée à celles qui n’ont pas pu en bénéficier et chaque département met en œuvre la formation dès que possible en fonction des possibilités de remplacement. Actuellement selon les départements, entre 80 et 200 enseignants ne sont pas remplacés. C’est compliqué avec la situation sanitaire.

L’UNSA Éducation demande si les enseignants supplémentaires devront repostuler ou s’ils seront reconduits s’ils sont volontaires ? En effet, ils ont comme information que leur contrat n’est que sur 1 an alors que la logique serait si ça se passe bien et pour le bien de tous qu’il y ait continuité.
Réponse : tout le monde a intérêt à ce que les collègues continuent s’ils le souhaitent l’an prochain. Un questionnement semble perdurer par manque d’interlocuteur sur le 44 pour un nouveau recrutement général qui serait prévu. Il serait judicieux de ne lancer de recrutement que sur les zones où la personne concernée souhaite arrêter.

SGEN : Nous n’avons pas eu connaissance du classement des établissements par rapport au moyens octroyés ? Un classement a été fait entre les écoles et établissements du CLA de Nantes , les moyens auraient pu être attribués en fonction de ce classement.
Réponse : Les moyens ont été attribués en fonction des demandes dans les projets. Ces moyens pourraient évoluer au fil des années. Cela pourrait se faire au niveau départemental si toutes les écoles et tous les étab sont d’accord. Au sein de l’enveloppe contrainte bien sûr.
Les fonds sociaux n’étaient pas forcément sollicités par les établissements du second degré, mais ont été distribués en fonction des projets prévus.
Unsa Éducation, il n’est pas étonnant en ayant demandé des projets éducatifs que les fonds sociaux n’aient pas été sollicités de premier abord, mais effectivement certains projets sont en lien avec des situations pouvant correspondre à des fonds sociaux.
Réponse : nous avons contacté les établissements en ce sens et modifié les demandes.
Unsa Éducation : dans le cadre des remontées du dispositif expérimental, il serait bon d’indiquer globalement les CLA ont besoin de davantage de moyens humains. Ceux-ci sont insuffisant pour le premier degré, mais surtout inexistant dans le second degré et les équipes sont fatigués de faire toujours plus d’heures.
Réponse : remarque effectivement que les devoirs faits sont moins utilisés.
Unsa Éducation : Les équipes font aussi remonter des besoins de temps de concertation en dehors des réunions, pour qu’ils puissent avoir lieu il faut aussi des moyens humains de remplacement pendant ces temps.

Information :
Action pour proposer à des élèves de 6ème un équipement en ordinateurs reconditionnés. Il sera proposé à des élèves de collèges de CLA en particulier ceux ayant les bourses. 11 collèges, 220 familles sont concernées donc environ 15% des 6ème. Cette action pourrait être étendue au primaire pour équiper les familles concernées plus tôt.
Des partenaires donnent et reconditionnent le matériel gracieusement.
UNSA Éducation : quid de la maintenance ?
Réponse : ne sait pas. Mais sans doute comme ce qui se passe pour les secondes.

Lire la suite

À LA UNE

No data was found

SELECTIONNÉS POUR VOUS

Rémunérations, moyens humains, politiques éducatives : les organisations syndicales alertent la nouvelle première ministre
Rémunérations, moyens humains, politiques éducatives : les organisations syndicales alertent la nouvelle première ministre
18 mai 2022 - National
Plusieurs organisations du monde de l'éducation et de l'enseignement agricole ont signé le 18 mai un courrier adressé à la nouvelle première m...
Médecins, infirmier∙ères et assistant∙es sociales∙aux : l’ultime camouflet qu’ils/elles n’acceptent pas !!
Médecins, infirmier∙ères et assistant∙es sociales∙aux : l’ultime camouflet qu’ils/elles n’acceptent pas !!
16 mai 2022 - National
La « prime Ségur » a permis de rémunérer (un peu) mieux les personnels de santé hospitaliers et territoriaux épuisés par la gestion de la cris...
Résultats 2022 : Les acteurs de l’éducation aiment toujours leur métier, mais il y un mais !
Résultats 2022 : Les acteurs de l’éducation aiment toujours leur métier, mais il y un mais !
11 mai 2022 - National
De l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, du champ Jeunesse et sports, de la Culture ou encore des Affaires so...
Baromètre UNSA des métiers : On fête le 10ème anniversaire !
Baromètre UNSA des métiers : On fête le 10ème anniversaire !
16 mai 2022 - National
2013, c'était la première édition du baromètre UNSA des métiers de l'éducation, de la recherche et de la culture, qui est devenue l'enquête de...
En lien avec l'actualité
Nos expressions
Agir avec vous
Analyses et décryptages
Baromètre : enquête annuelle
Nos dossiers

Recevoir la newsletter

Votre adresse de messagerie sera uniquement utilisée pour vous envoyer la lettre d’information de l’UNSA Éducation. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

Conformément aux dispositions du RGPD et de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, d’interrogation, de portabilité, de rectification et d’effacement des données vous concernant. Pour toute question concernant vos données, leur usage, l’exercice de vos droits, veuillez contacter notre responsable du traitement : dpo@unsa-education.org, en précisant dans l’objet du courriel « droit des personnes ».

LIMITES, CONFIDENTIALITÉ, INFORMATIQUE ET LIBERTÉS
Ce service d’information est un service gratuit. Il est assuré sans garantie et peut-être interrompu à tout moment sur simple décision de l’UNSA Éducation. L’UNSA Éducation se réserve le droit de confirmer ou refuser sans justification toute demande d’abonnement, de suspendre ou supprimer tout abonnement sans préavis. L’inscription ne donne aucun droit, contractuel ou non contractuel, vis-à-vis de l’UNSA Éducation. Les adresses électroniques ou autres informations contenues dans les messages adressés ne seront pas transmis à des tiers. Les organisations affiliées à l’Unsa et leurs différentes structures ne sont pas considérées comme des tiers. Pour les demandes individuelles, les cas particuliers, les questions touchant à la vie syndicale et/ou professionnelle, il est préférable de s’adresser directement à l’UNSA Éducation à cette adresse : national@unsa-education.org. Le droit d’accès, suppression, rectification s’exerce auprès du secrétaire général de l’UNSA Éducation, site internet, UNSA Éducation 87 bis avenue Georges Gosnat, 94853 Ivry sur Seine Cédex ou par courrier électronique auprès du secteur communication à cette adresse : communication@unsa-education.org.

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Qui sommes
nous ?

Nos
syndicats

Contact
de proximité

Centre de
recherche ?