Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Comité Technique Académique Dijon du 26/06/2018
Publié le 2 juillet 2018 -

Suite aux déclarations préalable la rectrice apporte quelques éléments de réponses, très partiels… (décla UNSA ci-desssous)

Réforme territoriale :

Nous, UNSA éducation, avons dénoncé dans notre déclaration le caractère anxiogène des annonces gouvernementales. La rectrice précise que le contenu du rapport de l’IGAENR sur la réforme territoriale n’engageait que ses auteurs notamment pour les questions de calendrier. L’impact des élections professionnelle a été sous-estimé, il est peu probable que la situation bouge en 2019. Elle précise qu’elle est toujours en attente de précisions et qu’un dialogue constructif sera mené avec les nouveaux élus. Elle se veut rassurant sur la question de l’emploi.

CIO DRONISEP :

Là encore madame la rectrice se veut rassurante. Un CIO par département sera conservé (les autres…). Les compétences CIO seront transférées aux régions.

Nous posons la question des contractuels très nombreux dans ces structures : madame la secrétaire générale précise qu’il n’y a pas de réduction de moyens, et qu’eux aussi, comme les titulaires seront renommés en établissement.

L’audience intersyndicale du 27/06 a apporté quelques précisions : 

  • la réforme ne se mettra en place qu’à la rentrée 2019
  • la situation des directeurs de structures qui fermeraient sera prise en considération, ils, elles, pourront postuler comme chefs d’établissement (faisant fonction).
  • les personnels des structures qui ferment seront en MCV (mesure de carte scolaire). C’est important notamment pour nos collègues administratifs. Ceci veut dire aussi que les fermetures seront connues assez tôt dans l’année (avant les opérations de mouvement).

Effectifs des écoles en Saône et Loire

Nous avons été les seuls à interpeler les services sur le petit « loupé » de 1000 élèves dans les prévisions d’effectifs du premier degré. Madame la secrétaire générale nous répond qu’elle attend les recomptages de rentrée… Certes nous n’obtenons pas d’engagement, mais le message est passé.

Parcourssup

127 demandes ont été transmises à la CAES (se dit K S : commission d’accès à l’enseignement supérieur) qui siège une fois par semaine jusqu’au 16 juillet. Des solutions ont été trouvées, le système ne se débloquera vraiment qu’après les résultats du bac. Certains lycéens bloquent le système en ne se positionnant pas alors qu’ils ont plusieurs « oui ».

Un DU de 24 places a été ouvert au Creusot. La rectrice veut créer des classes passerelle entre les Bac pro et les BTS. Les places ouvertes en 2017 à l’UB ont été conservées.

Concernant la charge de travail pour les profs principaux, la rectrice le reconnait mais affirme que cela a été profitable aux élèves qui pour une fois n’ont pas été seuls face à l’orientation post-bac.

Enfin le fait que certaines formations soient fermées aux élèves de filière générale est dénoncé.

Réforme de la voie pro

Face à la grande inquiétude suite au premier GT sur la carte des formations pour la rentrée 2019, la rectrice concède qu’il y a une volonté ministérielle de mettre fin à l’émiettement de la formation. Il n’est peut-être pas possible de proposer tout, partout… Cependant le maillage géographique et la situation des petits lycées doivent aussi être pris en compte.

Des délégués des personnels font part de leur inquiétude sur l’avenir de la formation professionnelle sous statut scolaire à un moment où seul l’apprentissage est valorisé. Ils font par ailleurs remarquer que la multiplication des publics mixtes (apprentis + scolaire) ne saurait être une solution.

Ordre du jour

Plan Académique de Formation

· 
Points de l’année écoulée :

  • Taux de présence diminue
  • Contractuels : Augmentation de la réussite aux concourso 
  • Plus de formations de « bassins » 

· 
Objectifs pour l’année prochaine

  • Diminuer les candidatures désignées et proposer davantage de formations de « bassin » 
  • Contractuels : possibilité de s’inscrire au PAF sur une durée plus importante
  • Mettre en place des formations en corrélation avec l’entretien professionnel
  • Mettre en place les formations en lien avec le nouveau corps des PSYEN 
  • Plus de mise en commun de formations premier degré au niveau académique 

· 
Date à retenir

  • 31 Aout : publication du PAF

Point particulier 

  • Pour les collègues qui exercent dans l’académie de Dijon et qui sont inscrits dans un centre d’examen autre que notre académie, ils peuvent tout de même s’inscrire à la préparation du concours 

 Position de l’UNSA  

  • Nous accueillons favorablement la volonté de Me La rectrice de mettre au centre du projet académique la formation. Nous avons participé à un groupe de travail sur la « formation continue despersonnels » . L’UNSA a été force de proposition. Pour en savoir plus cliquez sur ce lien : http://bourgognefranchecomte.unsa-education.com/spip.php?article44&var_mode=calcul
  • Nous regrettons que la mise en place du CPF soit encore retardée. L’UNSA demandera dès la rentrée, la mise en place d’un groupe de travail spécifique à ce point.
  • Nous avons aussi des inquiétudes sur les moyens qui seront attribués à la formation
  • Noius interpellons les services sur le sujet du climat scolaire, sujet pour lequel les collègues ont beaucoup d’attentes…
  • Enfin, nous regrettons que l’offre de formation pour nos collègues AESH soit aussi restreinte.

Bilan social académique

· 
L’augmentation des accidents du travail est relevé. Ce qui permet aux services de nous exposer la difficulté qu’il y a à gérer ceux liés aux risques psychosociaux qui souvent ne sont pas reconnus..

· 
Reste-t-il des instituteurs ? Des MA ? très peu, mais se sont souvent les collègues qui refusent de basculer dans le nouveau statut. Les MA parce qu’en devenant contractuels ils perdent la garantie de l’emploi, les instits le logement…

· 
Nous posons la question du télétravail absent de ce BSA : la question sera traitée en CTS

· 
Démissions de PE dans l’Yonne, plus fortes qu’ailleurs : le lien avec le manque de mobilité est fait par madame la secrétaire générale. Elle reconnait qu’il faut fluidifier les possibilités de départs.

· 
Congés longue durée suite à arrêts maladie : le document très détaillé permet d’analyser finement la question (p 58). Leur nombres est directement corrélés à l’âge, pas inutile à rappeler en cette période de réforme des retraites, plus un collègue est vieux plus il a de chance d’avoir des soucis de santé…

Questions Diverses

La plupart ont déjà été traitées lors des débats.

· 
Journées banalisées des 5 et 6 juillet, les différences de traitement entre établissements sont dénoncées. Oui aux temps d’échange, à la préparation de la rentrée, non au fait de faire des heurs pour faire des heures.

· 
CPF : pour quels montants les droits seront ouverts ? réponse immédiate impossible.
Les AESH et les AED ont-ils la possibilité de faire une demandede congé de formation professionnelle ? Réponse non ce n’est pas possible, pour les contractuels en revanche oui c’est possible.

Vos élus UNSA éducation

Jean Charles Bay Laplante
Yannick Plumet
et Bruno Guého

 

Lire la suite

À LA UNE

No data was found

SELECTIONNÉS POUR VOUS

Rémunérations, moyens humains, politiques éducatives : les organisations syndicales alertent la nouvelle première ministre
Rémunérations, moyens humains, politiques éducatives : les organisations syndicales alertent la nouvelle première ministre
18 mai 2022 - National
Plusieurs organisations du monde de l'éducation et de l'enseignement agricole ont signé le 18 mai un courrier adressé à la nouvelle première m...
Médecins, infirmier∙ères et assistant∙es sociales∙aux : l’ultime camouflet qu’ils/elles n’acceptent pas !!
Médecins, infirmier∙ères et assistant∙es sociales∙aux : l’ultime camouflet qu’ils/elles n’acceptent pas !!
16 mai 2022 - National
La « prime Ségur » a permis de rémunérer (un peu) mieux les personnels de santé hospitaliers et territoriaux épuisés par la gestion de la cris...
Résultats 2022 : Les acteurs de l’éducation aiment toujours leur métier, mais il y un mais !
Résultats 2022 : Les acteurs de l’éducation aiment toujours leur métier, mais il y un mais !
11 mai 2022 - National
De l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, du champ Jeunesse et sports, de la Culture ou encore des Affaires so...
Baromètre UNSA des métiers : On fête le 10ème anniversaire !
Baromètre UNSA des métiers : On fête le 10ème anniversaire !
16 mai 2022 - National
2013, c'était la première édition du baromètre UNSA des métiers de l'éducation, de la recherche et de la culture, qui est devenue l'enquête de...
En lien avec l'actualité
Nos expressions
Agir avec vous
Analyses et décryptages
Baromètre : enquête annuelle
Nos dossiers

Recevoir la newsletter

Votre adresse de messagerie sera uniquement utilisée pour vous envoyer la lettre d’information de l’UNSA Éducation. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

Conformément aux dispositions du RGPD et de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, d’interrogation, de portabilité, de rectification et d’effacement des données vous concernant. Pour toute question concernant vos données, leur usage, l’exercice de vos droits, veuillez contacter notre responsable du traitement : dpo@unsa-education.org, en précisant dans l’objet du courriel « droit des personnes ».

LIMITES, CONFIDENTIALITÉ, INFORMATIQUE ET LIBERTÉS
Ce service d’information est un service gratuit. Il est assuré sans garantie et peut-être interrompu à tout moment sur simple décision de l’UNSA Éducation. L’UNSA Éducation se réserve le droit de confirmer ou refuser sans justification toute demande d’abonnement, de suspendre ou supprimer tout abonnement sans préavis. L’inscription ne donne aucun droit, contractuel ou non contractuel, vis-à-vis de l’UNSA Éducation. Les adresses électroniques ou autres informations contenues dans les messages adressés ne seront pas transmis à des tiers. Les organisations affiliées à l’Unsa et leurs différentes structures ne sont pas considérées comme des tiers. Pour les demandes individuelles, les cas particuliers, les questions touchant à la vie syndicale et/ou professionnelle, il est préférable de s’adresser directement à l’UNSA Éducation à cette adresse : national@unsa-education.org. Le droit d’accès, suppression, rectification s’exerce auprès du secrétaire général de l’UNSA Éducation, site internet, UNSA Éducation 87 bis avenue Georges Gosnat, 94853 Ivry sur Seine Cédex ou par courrier électronique auprès du secteur communication à cette adresse : communication@unsa-education.org.

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Qui sommes
nous ?

Nos
syndicats

Contact
de proximité

Centre de
recherche ?