Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

CHSCT-D85 du 3 mai 2022
Publié le 18 mai 2022 -
Le CHSCTD s’est réuni le 3 mai 2022 après 4 longs mois d’absence. L’ordre du jour proposé était aussi très léger et ne présageait pas de progrès pour les conditions de travail des agents de l’Education nationale dans notre département. Nous avons cependant bataillé toute la séance pour porter des revendications pour les améliorer.

 

Tout d’abord, dans notre déclaration liminaire (voir en bas de cet article), nous avons rappelé tous les manquements de l’administration dans le respect de la loi. C’est certes une habitude depuis quelques temps en Vendée que la DSDEN refuse d’appliquer les règles en matière de santé et sécurité au travail mais nous ne nous y habituerons jamais et nous continuerons à le dénoncer fermement. C’est pour nous important car les dossiers de santé et sécurité au travail et de conditions de travail sont nombreux et le CHSCT a un rôle majeur à jouer dans leur résolution.

Dans le déroulé de l’ordre du jour, nous avons commencé par voter le procès-verbal de la dernière séance du CHSCT. En tant que tel, cette étape n’a pas posé de problème mais nous avons rappelé à notre employeur qu’il se doit de publier ces PV ainsi que les avis et les réponses apportées. Or, avec le changement de l’ergonomie des sites de l’Education nationale, ils ont disparu et sont inaccessibles. Des promesses nous ont été faites sur la résolution de ce problème…

Ensuite, nous avons discuté du rapport de visite d’une délégation du CHSCT dans une école. La thématique de cette visite était sur les « élèves difficiles ». Nous ne rentrerons pas dans les détails pour des raisons de confidentialité mais nous avons rappelé nos revendications à l’employeur issues de notre analyse de la situation et de la parole des collègues de cette école. :
• Mettre en place une équipe mobile de professionnels pour venir en aide très rapidement aux équipes en difficultés face à un enfant très difficile : psychologue scolaire, assistants sociaux, enseignants spécialisés en nombre suffisant.
• Une liste précise de personnes ressource à contacter en cas de violence d’un élève.
• Des enseignants supplémentaires pour soulager l’équipe en place.
• Des temps de concertation en journée pour réfléchir à la situation et aux solutions à mettre en place.
• Du soutien et de la reconnaissance de la part du supérieur hiérarchique avec un déplacement rapide sur les lieux de l’école dans ce genre de cas.
• Une communication plus fluide avec le supérieur hiérarchique.
• Une identification plus claire du rôle du conseiller de prévention et de ses coordonnées. Il doit être sollicité rapidement dans ce genre de situation.
• Trouver des solutions pour que la direction de l’école ne soit pas obligée de multiplier les contacts en cas d’élève très difficile à gérer.
• Désigner un interlocuteur unique capable de faire le lien entre l’école et tous les interlocuteurs hors de l’Education nationale (Services sociaux, Autorité judiciaire, Services médicaux, etc.).
Les réponses apportées ont été assez floues mais nous continuerons à nous battre pour qu’elles voient le jour.

Nous avons ensuite abordé les fiches des registres de santé et sécurité au travail. Le débat a d’abord commencé par la dénonciation des grandes difficultés de remontée de ces fiches. Le CHSCT ne peut pas apporter de réponse à chacune d’entre elles mais il s’en sert pour faire des propositions de mesures de prévention. Là-encore, les réponses apportées par notre employeur restent assez vagues. Si le travail de l’Equipe Mobile de Sécurité semble, aux dires de l’administration, porter ses fruits, c’est beaucoup moins le cas pour les élèves difficiles dans le premier degré. De nombreux obstacles s’opposent à la mise en place d’une vraie politique de prévention à ce sujet. La multiplication des intervenants, la lenteur des actions, la tendance des supérieurs hiérarchiques à ne pas intervenir, la volonté, compréhensible, de protéger d’abord les enfants concourent, avec d’autres causes, à empêcher de progresser sur cette source première de risques psycho-sociaux dans le premier degré. Les autres cas n’ont hélas pas été abordés.

Le président de l’instance a ensuite voulu parler des orientations stratégiques ministérielles en mat de santé et sécurité au travail. L’intérêt de ce débat était minime car nous avons déjà voté notre plan de prévention. Pour ne pas sombrer dans une lecture assommante du texte, nous en avons profité pour faire passer quelques-unes de nos revendications comme le recrutement d’une infirmière en santé au travail pour pallier l’absence d’un médecin du travail à plein temps. Nous avons aussi rappelé que, pour nous, les assistant de prévention devaient avoir un temps de décharge dédié pour leur mission. Comme à l’habitude, nous nous sommes heurtés à ce sujet à un mur… budgétaire.

Enfin, nous avons consacré quelques minutes à la crise du COVID ce qui intervient bien tard car elle est en passe de se calmer. Nous avons rappelé nos revendications de prévention : préparer l’éventuel retour de l’épidémie en ne recommençant pas l’organisation des mois de janvier et février et prendre en charge les personnels souffrant de COVID long. Là-encore, les réponses ont été dilatoires.

Lire la suite

À LA UNE

No data was found

SELECTIONNÉS POUR VOUS

sadness-gd9edc2610_1920
L’éco-anxiété comprendre et accompagner
30 novembre 2022 - National
L’éco-anxiété touche de plus en plus de Français et de Françaises, surtout les jeunes particulièrement préoccupés par la question climatique. ...
affiche vote
Élections professionnelles : Je vote UNSA du 1er au 8 décembre 2022
30 novembre 2022 - National
Tous les 4 ans, les personnels élisent leurs représentants au sein des instances de représentation des personnels à l'échelle territoriale et ...
Play RDVA-2
L’UNSA Éducation exige de nouvelles mesures pour réussir l’éducation inclusive
16 novembre 2022 - National
Plus de 1000 collègues de métiers différents se sont réunis lors de 30 rencontres territoriales partout en France pour le deuxième rendez-vous...
Fiches Baro 2022 - 10 ans V4_page-0001(1)
#BaromètreUNSA2022 Le 10ème anniversaire d'une enquête de référence
23 mai 2022 - National
La première édition du baromètre UNSA des métiers de l'éducation, de la recherche et de la culture était lancée en 2013. Depuis, elle a marqué...
En lien avec l'actualité
Nos expressions
Agir avec vous
Analyses et décryptages
Baromètre : enquête annuelle
Nos dossiers

Recevoir la newsletter

Votre adresse de messagerie sera uniquement utilisée pour vous envoyer la lettre d’information de l’UNSA Éducation. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

Conformément aux dispositions du RGPD et de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, d’interrogation, de portabilité, de rectification et d’effacement des données vous concernant. Pour toute question concernant vos données, leur usage, l’exercice de vos droits, veuillez contacter notre responsable du traitement : dpo@unsa-education.org, en précisant dans l’objet du courriel « droit des personnes ».

LIMITES, CONFIDENTIALITÉ, INFORMATIQUE ET LIBERTÉS
Ce service d’information est un service gratuit. Il est assuré sans garantie et peut-être interrompu à tout moment sur simple décision de l’UNSA Éducation. L’UNSA Éducation se réserve le droit de confirmer ou refuser sans justification toute demande d’abonnement, de suspendre ou supprimer tout abonnement sans préavis. L’inscription ne donne aucun droit, contractuel ou non contractuel, vis-à-vis de l’UNSA Éducation. Les adresses électroniques ou autres informations contenues dans les messages adressés ne seront pas transmis à des tiers. Les organisations affiliées à l’Unsa et leurs différentes structures ne sont pas considérées comme des tiers. Pour les demandes individuelles, les cas particuliers, les questions touchant à la vie syndicale et/ou professionnelle, il est préférable de s’adresser directement à l’UNSA Éducation à cette adresse : national@unsa-education.org. Le droit d’accès, suppression, rectification s’exerce auprès du secrétaire général de l’UNSA Éducation, site internet, UNSA Éducation 87 bis avenue Georges Gosnat, 94853 Ivry sur Seine Cédex ou par courrier électronique auprès du secteur communication à cette adresse : communication@unsa-education.org.

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Qui sommes
nous ?

Nos
syndicats

Contact
de proximité

Centre de
recherche ?