Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Académie de Créteil : Répartition des postes à la rentrée 2022, pour l'UNSA Education, c'est non !
Publié le 22 mars 2022 -
Le Comité Technique Administrtaif de Créteil (CTA), réuni le 21 mars a voté contre la répartition des postes proposée par le rectorat. Au regard du faible nombre de création de poste ou des redéploiements, ou l'absence d'évolution, ou des suppressions, le bilan n'est pas satisfaisant.

L’UNSA a obtenu du ministère de la fonction publique une revalorisation de 10% des indemnités kilométriques pour les agent·es qui utilisent leur véhicule personnel dans le cadre de leurs missions. Pour lire l’article. Pour l’instant, le rectorat n’a reçu aucune enveloppe budgétaire supplémentaire en ce sens. Au regard de la flambée des prix du pétrole, il est urgent que le rectorat ait les moyens de revaloriser les frais kilométriques. Les personnels n’ont pas à supporter des coûts liés à leurs activités professionnelles. 

Postes enseignants du 2nd degrés, une répartition mi-figue mi-raison

Créations

Suppressions

Solde

Postes défintifs

PLP

57

75

-18

548

LGT / LPO

97

86

+11

792

L’UNSA Education a souligné dans sa déclaration liminaire que l’évolution de postes enseignants avec la baisse continue de la DHG a pour conséquence de réduire les possibilités de dédoublements ce qui est bien dommageable pour les élèves surtout après les 2 années civiles marquées par les confinements successifs. Le rectorat a été alerté par les organisations syndicales au sujet du nombre important de postes bloqués en lettres classiques (16). Une solution a été trouvé. Un poste de lettres modernes sera supprimer au lieu d’un poste de lettres classiques dès lors que ce dernier et le seul qui reste dans l’établissement. Ainsi, le professeur de lettres classiques pourra compléter son service en lettres modernes et l’enseignement des lettres classiques sera conservé sur l’établissement.

Nous  nous inquiétons toutefois à propos du nombre important de postes bloqués en allemand (13). La crainte de voir supprimer à terme cet enseignement est bien réel car aucune solution comparable aux postes bloqués en lettres classiques n’est possible.

Pour 2022, la suppression de nombreux postes en bac technologique et scientifique questionne alors que des débouchés professionnels existent.

Nous avons dans notre déclaration liminaire, informé le rectorat du mouvement de colère des personnels de plusieurs petits établissements en Seine et Marne. Dans ces établissements, conserver une variété d’enseignement ne peut tenir que sur fond propre.

Le rectorat a indiqué que la part modulable de la prime REP + sera versée sur la paie du mois de mars et pour les agents sur des postes non pérennes, ce sera sur la paie d’avril. L’enveloppe supplémentaire accordée au rectorat de Créteil pour recruter 100 ETP d’AED et des administratifs en circonscription n’a pas été totalement utilisée par manque de vivier.

Postes médicaux-social, seulement 2 ETP crées

L’UNSA Education déplore que le rectorat crée seulement 2 ETP pour la rentrée de septembre quand on connaît la lourde charge de travail qui pèse sur les personnels infirmiers et des assistant·es sociaux·les. La répartition des postes entre les départements a été opérée en fonction des besoins et du barême.

Pour les postes infirmiers, seulement un ETP est crée en Seine et Marne. Le redéploiement d’un 0,5 poste dans le 94 est prévu. L’UNSA Education alerte le rectorat sur les nombreux postes vacants dans notre académie et ce parfois depluis plusieures années. L’enjeu sous-jacent, c’est l’accompagnement médical, psychologique des élèves qui est laissé pour contre dans de nombreux établissements.

Concernant les assistants·es sociaux·les, un ETP réparti en deux mi-temps, un dans le 94 et un dans le 93 est crée. Nous regrettons que le 77, ne puisse bénéficier de moyens supplémentaires alors que ce département est le plus grand de notre académie.Pour l’UNSA Education, la création de temps partiels n’est pas attractif, il y a un risque qu’ils ne soient donc pas pourvus. D’ailleurs, le rectorat doit se saisir des dizaines d’ETP non pourvus dans l’académie : manque d’attractivité, besoin de revalorisation salariale, de reconnaissance, de communication des offres d’emploi via le journal ASH, d’équipement en matériels des AS…Le rectorat n’a pas encore donné de date pour notre demande de GT sur les conditions de travail des ASS avant la fin de l’année scolaire.

Postes administratifs, 6 créations de postes

Nous comptons ainsi la création de 2 ETP de catégorie A, 2 ETP de catégorie B et 2 ETP de catégorie C. 2 redéploiements auront lieu: 1 de catégorie B et 1 de catégorie C. Point positif, les postes d’adjoint gestionnaire sont de catégorie A. Par contre un poste de B pour deux secrétariats, c’est à croire qu’un SAENES vaut deux adjoints administratifs : quelle erreur !

Deux mesures de rentrée pour deux adjoints administratifs. Nous nous réjouissons pour ces deux structures, mais quel luxe ! Pour les services sur le BOP 214, deux ouvertures de poste, sans en savoir le grade ou l’implantation sont prévus.

L’UNSA-Education a renouvellé sa demande d’un groupe de travail portant sur les dotations en postes afin que pas un seul EPLE ne dispose d’une dotation inférieure à 3.

Postes en laboratoire et Psy EN, aucune création

3 redéploiements auront lieu à la rentrée pour les postes de laboratoire et aucune évolution de postes n’aura lieu pour les PSY EN.

Postes de CPE, 13 ETP sont crées

Le rectorat prévoit 7 nouveaux ETP pour le 77, 3 pour le 93, 3 dans le 94 et 2 Suppressions de postes dans le 77. Par ailleurs, 4 postes de CPE au titre de la mixité sociale seront implantés de façon provisoire pour répondre aux objectifs fixés :

– favoriser mixité dans les lycées favoirsés,

– implanter des classes internationales dans les lycées défavorisés,

– augmenter le nombre de boursiers dans les lycées favorisés.

➡️ Lire notre déclaration liminaire

Pour nous contacter : creteil@unsa-education.org

Lire la suite

À LA UNE

No data was found

SELECTIONNÉS POUR VOUS

Rémunérations, moyens humains, politiques éducatives : les organisations syndicales alertent la nouvelle première ministre
Rémunérations, moyens humains, politiques éducatives : les organisations syndicales alertent la nouvelle première ministre
18 mai 2022 - National
Plusieurs organisations du monde de l'éducation et de l'enseignement agricole ont signé le 18 mai un courrier adressé à la nouvelle première m...
Médecins, infirmier∙ères et assistant∙es sociales∙aux : l’ultime camouflet qu’ils/elles n’acceptent pas !!
Médecins, infirmier∙ères et assistant∙es sociales∙aux : l’ultime camouflet qu’ils/elles n’acceptent pas !!
16 mai 2022 - National
La « prime Ségur » a permis de rémunérer (un peu) mieux les personnels de santé hospitaliers et territoriaux épuisés par la gestion de la cris...
Résultats 2022 : Les acteurs de l’éducation aiment toujours leur métier, mais il y un mais !
Résultats 2022 : Les acteurs de l’éducation aiment toujours leur métier, mais il y un mais !
11 mai 2022 - National
De l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, du champ Jeunesse et sports, de la Culture ou encore des Affaires so...
Baromètre UNSA des métiers : On fête le 10ème anniversaire !
Baromètre UNSA des métiers : On fête le 10ème anniversaire !
16 mai 2022 - National
2013, c'était la première édition du baromètre UNSA des métiers de l'éducation, de la recherche et de la culture, qui est devenue l'enquête de...
En lien avec l'actualité
Nos expressions
Agir avec vous
Analyses et décryptages
Baromètre : enquête annuelle
Nos dossiers

Recevoir la newsletter

Votre adresse de messagerie sera uniquement utilisée pour vous envoyer la lettre d’information de l’UNSA Éducation. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

Conformément aux dispositions du RGPD et de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, d’interrogation, de portabilité, de rectification et d’effacement des données vous concernant. Pour toute question concernant vos données, leur usage, l’exercice de vos droits, veuillez contacter notre responsable du traitement : dpo@unsa-education.org, en précisant dans l’objet du courriel « droit des personnes ».

LIMITES, CONFIDENTIALITÉ, INFORMATIQUE ET LIBERTÉS
Ce service d’information est un service gratuit. Il est assuré sans garantie et peut-être interrompu à tout moment sur simple décision de l’UNSA Éducation. L’UNSA Éducation se réserve le droit de confirmer ou refuser sans justification toute demande d’abonnement, de suspendre ou supprimer tout abonnement sans préavis. L’inscription ne donne aucun droit, contractuel ou non contractuel, vis-à-vis de l’UNSA Éducation. Les adresses électroniques ou autres informations contenues dans les messages adressés ne seront pas transmis à des tiers. Les organisations affiliées à l’Unsa et leurs différentes structures ne sont pas considérées comme des tiers. Pour les demandes individuelles, les cas particuliers, les questions touchant à la vie syndicale et/ou professionnelle, il est préférable de s’adresser directement à l’UNSA Éducation à cette adresse : national@unsa-education.org. Le droit d’accès, suppression, rectification s’exerce auprès du secrétaire général de l’UNSA Éducation, site internet, UNSA Éducation 87 bis avenue Georges Gosnat, 94853 Ivry sur Seine Cédex ou par courrier électronique auprès du secteur communication à cette adresse : communication@unsa-education.org.

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Qui sommes
nous ?

Nos
syndicats

Contact
de proximité

Centre de
recherche ?