« À l’heure des négociations sur la carte scolaire et de la réforme des rythmes scolaires, l’UNSA Éducation entend faire valoir sa différence. Sans se voir taxée de connivence avec le gouvernement. »

Lire l’article du Populaire du Centre, du 17 mars 2014