Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on whatsapp
Share on print
Pologne et Union européenne : des tensions de plus en plus fortes
Publié le 22 octobre 2021
Depuis son arrivée au pouvoir en 2015 le gouvernement ultraconservateur polonais du PiS (le parti Droit et justice en français, d’extrême-droite et eurosceptique) cherche à contrôler le pouvoir judiciaire et à mettre à mal l'État de droit au mépris des traités que la Pologne a elle-même ratifié. Dernier rebondissement de l’opposition du PiS à l’Union européenne (UE) et ses institutions, le 7 octobre le Tribunal constitutionnel polonais proche du PiS a rendu un jugement contestant la primauté du droit européen sur le droit national. Inquiète, Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne, a répondu avec fermeté. L’UNSA Éducation fait le point sur cette question sensible qui fragilise la construction européenne.
Pologne et Union européenne : des tensions de plus en plus fortes

L’opposition entre l’UE et le gouvernement polonais

Cela fait cinq années que l’UE et la Pologne s’opposent un bras de fer sur les réformes de la justice mises en œuvre par le gouvernement polonais. Les initiatives politiques et juridiques de l’UE pour demander au PiS de revenir à une organisation à même de garantir l’indépendance de la justice sont tenues en échec. La décision du 7 octobre vient accentuer les tensions, alors même que des dizaines de milliers de Polonais.es ont manifesté le 11 octobre pour montrer leur attachement à l’UE. Ursula von der Leyen a adressé un message ferme le 19 octobre devant les eurodéputés : “nous ne laisserons pas nos valeurs communes être mises en danger. La Commission agira”. Le même jour, Mateusz Morawiecki, le premier ministre polonais a répondu que la Pologne est “critiquée de manière partiale et injustifiée”.

Quelles réactions ? Entre sanctions, dialogue et soutien

À part la Hongrie de Viktor Orban, dans leur très grande majorité les membres de l’UE appellent à agir contre Varsovie. Le secrétaire d’État français aux affaires européennes, Clément Beaune a rappelé que “l’Europe est fondée sur le droit, des règles communes et des valeurs partagées inscrites dans nos traités qui sont un pacte politique” allant ainsi dans le sens de l’UE. Il souligne que “toute forme de pression et de sanction est une forme d’échec collectif”, en effet, cela reviendrait à admettre que les pays membres ne partagent pas ou plus les mêmes valeurs. Cependant, la diplomatie française préfère agir que d’assister au “délitement du projet politique européen”. Quant à Angela Merkel, la chancelière allemande, elle prône le “dialogue” pour ramener à la raison européenne la Pologne. En France, plusieurs personnalités souverainistes de tous bords, mais particulièrement de droite et surtout d’extrême droite ont apporté leur soutien à la Pologne. C’est le cas de la candidate du Rassemblement national, Marine Le Pen, mais aussi du polémiste d’extrême droite, Eric Zemmour.

Vers un “Polexit” ?

Plusieurs articles des traités européens sont considérés comme “incompatibles” avec la Constitution polonaise. Ce jugement rendu par la plus haute juridiction du pays peut mener à une sortie de l’UE. D’autres différends existent avec l’UE sur la liberté de la presse ou les droits des communautés LGBT par exemple. L’UE conditionne le déblocage de fonds européens comme ceux du plan de relance. Pour l’instant, la situation ne cesse de s’envenimer avec la crainte que naisse au sein de la population polonaise en majorité favorable à l’UE un ressentiment face à ces blocages. Le projet de réforme de la justice, annoncé par Jaroslaw Kaczynski, cherche à répondre à certaines exigences européennes pour débloquer les fonds. De nombreuses questions se posent alors sur la refonte proposée du système judiciaire qui pourrait renforcer sa politisation en faveur du parti réactionnaire polonais du PiS.

L’UNSA Éducation sera attentive à l’évolution de la situation et demeure farouchement attachée à la construction européenne. Il est aussi impératif de rester mobiliser pour contrer les idées nationalistes et réactionnaires en France comme en Europe, car cela est en contradiction avec les valeurs du syndicalisme, de la démocratie sociale et de la démocratie. Dans le même temps, il est crucial de renforcer le projet européen afin de construire une Europe de l’égalité !

Lire la suite

À LA UNE

L’UNSA Education juge la nouvelle stratégie sanitaire à l’Ecole incompréhensible, impossible et inacceptable.
L’UNSA Education juge la nouvelle stratégie sanitaire à l’Ecole incompréhensible, impossible et inacceptable.
Une semaine de découverte du lycée professionnel
Une semaine de découverte du lycée professionnel
Pass Éducation 2022-2024 : bientôt à disposition !
Pass Éducation 2022-2024 : bientôt à disposition !
Journée du 9 décembre : faire vivre la laïcité
Journée du 9 décembre : faire vivre la laïcité
L’UNSA Education juge la nouvelle stratégie sanitaire à l’Ecole incompréhensible, impossible et inacceptable.
L’UNSA Education juge la nouvelle stratégie sanitaire à l’Ecole incompréhensible, impossible et inacceptable.
Une semaine de découverte du lycée professionnel
Une semaine de découverte du lycée professionnel
Pass Éducation 2022-2024 : bientôt à disposition !
Pass Éducation 2022-2024 : bientôt à disposition !
Journée du 9 décembre : faire vivre la laïcité
Journée du 9 décembre : faire vivre la laïcité

SELECTIONNÉS POUR VOUS

Une année de laïcité : le récapitulatif 2021
Une année de laïcité : le récapitulatif 2021
6 décembre 2021 - National
La laïcité est au centre du projet éducatif et syndical de l’UNSA Éducation. Mais parce que 2021 a été marqué par des évolutions importantes...
L’UNSA Education juge la nouvelle stratégie sanitaire à l’Ecole incompréhensible, impossible et inacceptable.
L’UNSA Education juge la nouvelle stratégie sanitaire à l’Ecole incompréhensible, impossible et inacceptable.
6 décembre 2021 - National
Le CHSCTMEN s'est réuni le 3 décembre 2021 sur un ordre du jour chargé dont un point sur la situation sanitaire. L'UNSA Education a réaffirmé ...
Une semaine de découverte du lycée professionnel
Une semaine de découverte du lycée professionnel
6 décembre 2021 - National
Le MENJS organise du 6 au 11 décembre la première édition de la Semaine des lycées professionnels. Une opération en direction des collèges pou...
Pass Éducation 2022-2024 : bientôt à disposition !
Pass Éducation 2022-2024 : bientôt à disposition !
6 décembre 2021 - National
Le Pass Éducation arrivant à échéance, c’est le moment de demander votre nouveau Pass qui sera valable de 2022 à 2024.
Congrès de l’UNSA Éducation : une fédération renforcée pour peser sur le débat éducatif
Congrès de l’UNSA Éducation : une fédération renforcée pour peser sur le débat éducatif
30 novembre 2021 - National
Le congrès de l’UNSA Éducation s’est déroulé du 22 au 25 novembre à Poitiers. La fédération des métiers de l’Éducation, de la Recherche et de ...
syndicat-federation-unsa-metiers-education-recherche-culture-barometre
Baromètre 2021 : Besoin urgent d’être Reconnu.es et Respecté.es !
25 mai 2021 - National
Cette année encore l’UNSA Éducation alerte sur l’état de la profession après l'enquête annuelle à laquelle 35 000 collègues ont répondu. Avec ...
En lien avec l'actualité
Nos expressions
Agir avec vous
Analyses et décryptages
Baromètre : enquête annuelle
Nos dossiers

Recevoir la newsletter

En vous abonnant à La Lettre UNSA Éducation, vous serez informés de l’actualité syndicale par une lettre diffusée par courrier électronique exclusivement. Votre adresse ne sera pas utilisée à d’autres fins. Vous pouvez à tout moment décider de votre désabonnement. En vous abonnant sur cette liste, vous serez réputés adhérer aux conditions précisées dans la section « Limites, confidentialité, informatique et libertés » qui suit.

LIMITES, CONFIDENTIALITÉ, INFORMATIQUE ET LIBERTÉS
Ce service d’information est un service gratuit. Il est assuré sans garantie et peut-être interrompu à tout moment sur simple décision de l’UNSA Éducation. L’UNSA Éducation se réserve le droit de confirmer ou refuser sans justification toute demande d’abonnement, de suspendre ou supprimer tout abonnement sans préavis. L’inscription ne donne aucun droit, contractuel ou non contractuel, vis-à-vis de l’UNSA Éducation. Les adresses électroniques ou autres informations contenues dans les messages adressés ne seront pas transmis à des tiers. Les organisations affiliées à l’Unsa et leurs différentes structures ne sont pas considérées comme des tiers. Pour les demandes individuelles, les cas particuliers, les questions touchant à la vie syndicale et/ou professionnelle, il est préférable de s’adresser directement à l’UNSA Éducation à cette adresse : national@unsa-education.org. Le droit d’accès, suppression, rectification s’exerce auprès du secrétaire général de l’UNSA Éducation, site internet, UNSA Éducation 87 bis avenue Georges Gosnat, 94853 Ivry sur Seine Cédex ou par courrier électronique auprès du secteur communication à cette adresse : communication@unsa-education.org.

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Qui sommes
nous ?

Nos
syndicats

Contact
de proximité

Centre de
recherche ?