Quand on aime les lettres, les mots et l’écriture, ça ne s’arrête pas….Aujourd’hui, nous vous présentons le projet culturel mené par une enseignante retraitée.

Pendant 25 ans Catherine a enseigné les lettres et l’histoire dans un lycée professionnel industriel à Saint Denis. Aujourd’hui retraitée, elle se ressource dans sa région familiale en Lozère. Elle a eu l’idée de créer un espace pour échanger des livres. Son «troc livres» est situé dans un ancien four à pain en pierre. Elle a constitué un stock de livres et ensuite les habitants ont commencé à partager leurs livres ou magazines.

Dans un village de Haute Margeride en Lozère, qui compte moins de 200 habitants, vous comprendrez qu’il n’y a pas de bibliothèque municipale. Alors pour permettre un accès de toutes et tous à la culture, Catherine s’est mobilisée et a pensé ce projet de troc livres. C’était l’occasion de créer du lien et de favoriser une ouverture sur les arts : les livres échangés sont extrêmement divers. L’important c’est le partage, l’échange et le développement personnel à travers la lecture.
Catherine est ravie de constater que les habitants sont très respectueux des livres et de l’ordonnancement. Mais «je chamboule tout régulièrement», Catherine souhaite que tous les livres soient lus. C’est son amour des lettres qui parle. Après des années d’enseignement des lettres, elle continue de faire vivre la culture. Dans le lycée, où elle a exercé en tant que PLP, elle était animée par la volonté de transmettre le goût de l’écriture et de la lecture. Pendant plusieurs années, elle a organisé un atelier d’écriture inter-générationnel entre ses élèves de CAP et des retraités de Saint Denis. Ce projet était mené pour dépasser les difficultés scolaires des élèves et s’appuyer sur le travail avec les retraités pour leur donner envie d’écrire et de lire.

A l’image de Catherine, nous pouvons toutes et tous faire partager un peu de culture..