L’UNSA Éducation a de nouveau été reçue par le ministre. Après mi-juillet, c’est une bonne initiative avant la rentrée. Des éléments nouveaux ou plus approfondis nous ont été apportés avec des documents de travail à l’appui. Ils devront se concrétiser mais la méthode évolue positivement.

3 comités de suivi seront installés en septembre et se réuniront régulièrement :
– réforme du lycée général et technologique
– transformation de la voie professionnelle
– mise en place des INSPÉ.
Pour l’UNSA Éducation, ce sont des éléments positifs à condition que ces comités soient bien force de propositions pour améliorer les réformes et prendre les ajustements nécessaires.

Des précisions sur les mesures RH :
Sur ce dossier aussi quelques éléments supplémentaires par rapport au mois de juillet :

Retraites et rémunérations :
Pour l’UNSA Éducation, c’est un dossier majeur en cette rentrée. Jean-Paul Delevoye viendra au début du mois de septembre rencontrer les organisations syndicales du ministère de l’Éducation nationale. C’est un signe sur l’importance de ce dossier pour notre ministère.
L’UNSA Éducation a renouvelé sa demande d’un calendrier de discussion sur la question de la rémunération.

Et aussi budget, réorganisation territoriale, santé scolaire
L’UNSA Éducation a rappelé sa position sur les postes et le budget.
Cette audience a permis d’alerter à nouveau le ministère sur la création mise en place du Pôle éducatif et sportif et les enjeux pour les personnels et leurs missions.
Nous avons  également alerté sur les réorganisations de service. Enfin nous avons insisté sur les enjeux concernant la santé et le travail social tant sur les missions que sur les carrières.

L’UNSA Éducation souhaite vraiment que ce renouveau du dialogue social se concrétise et s’inscrive dans la durée et suivra de près ces dossiers tout au long de l’année.