Le 20 novembre, à l’occasion de la Journée internationale des droits de l’enfant le Défenseur des droits et la Défenseure des enfants ont rendu leur rapport annuel consacré aux droits de l’enfant « L’enfant et sa parole en justice. »

Le rapport formule 10 propositions pour améliorer la parole de l’enfant dans la justice. Parmi lesquelles :

Pour ce faire, le rapport préconise de mobiliser l’ensemble des professionnels de l’éducation afin que, dans le cadre d’une éducation réelle à la citoyenneté et à ses implications, tout enfant et adolescent soit informé de façon concrète sur le monde de la justice, les droits qui sont les siens et la manière de les exercer.

À l’occasion de cette journée des droits de l’enfant, l’UNICEF a publié une étude qui révèle qu’un enfant sur 5 se trouve dans un contexte préoccupant. Cette étude portait sur l’exclusion sociale et les privations dont sont victimes les enfants sur le sol français. Elle confirme que l’exclusion sociale est liée à la pauvreté. L’exclusion sociale se manifeste également à l’école, 55% des sondés ont révélé qu’ils pouvaient être harcelés à l’école.

Rapport Défenseur des droits

Étude Unicef