Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Priorité Éducation nationale : c’est fini !
Publié le 18 septembre 2018 -

L’Éducation nationale n’est plus prioritaire : 1800 postes en moins à la rentrée 2019 !

C’est le résultat du ministre de l’Éducation nationale au grand jeu des suppressions de postes de fonctionnaires. Cette annonce symbolise la politique gouvernementale. 

Une vision comptable du ministre de l’Éducation nationale

La vision comptable a eu le dernier mot. L’Éducation nationale contribuera pour un tiers aux suppressions de postes de fonctionnaires.
Dans ces conditions, comment invoquer avec les personnels l’École de la confiance ?

La réussite des réformes remise en question ?

Le ministre veut mettre en œuvre de nombreux changements dans les lycées. Ils se feront donc avec des postes d’enseignants en moins. Où seront les marges de manœuvre nécessaires dans les moyens accordés aux établissements pour que ces réformes aient du sens pour les élèves et pour les personnels ? Conduire des réformes dans un contexte de suppressions de postes va créer des tensions dans les établissements et les services.

Des suppressions de postes d’administratifs et d’ITRF (Ingénieurs et personnels Techniques de Recherche et de Formation) sont aussi envisagées. Au moment où est lancée la réorganisation territoriale, de telles annonces ne pourront qu’accréditer l’idée que les économies d’échelle guident les choix ministériels.
De plus, qu’en sera-t-il des postes de médecins, d’assistantes de service social ou d’infirmières ? Peut-on ainsi parler de priorité à l’accompagnement des élèves dès le plus jeune âge ?

Suppression de postes : pour quel service public ?

Il est impossible de dissocier les moyens humains du service public rendu par l’Éducation nationale : quelle conséquence sur les effectifs par classe, la diversité de l’offre éducative, la surcharge de travail dans les services ?
Le ministère ressort également la vieille recette des heures supplémentaires et compte modifier pour cela les obligations statutaires des enseignants. Il sera en effet impossible de refuser une deuxième heure supplémentaire. Un expédient qui n’améliorera pas réellement notre système éducatif quand on sait qu’aujourd’hui de très nombreux enseignants assurent déjà ces 2 h supplémentaires. « Travailler plus pour gagner plus », ce n’est pas très récent comme slogan.

Le roi de la communication tonitruante

Encore une fois, c’est par une interview dans la presse que le ministre fait part de ces arbitrages budgétaires.
Le ministère est resté muet la dessus depuis plusieurs semaines, et ce en dépit des demandes de clarification de l’UNSA Éducation. Comme trop souvent depuis 16 mois, les annonces tombent une par une, déconnectées. Les chantiers ouverts sont nombreux, la communication permanente, mais y a-t-il vraiment une maîtrise dans la mise en œuvre des réformes ? Ou est-ce une volonté de dissimuler la logique qui se met en œuvre ?

À l’heure du plan pauvreté voulu par le Président de la République, ces suppressions de postes tonnent comme une contradiction forte. Au souhait de permettre aux enfants des familles les plus pauvres de réussir à l’école, on y oppose diminution du nombre d’enseignants et d’agents et stagnation des postes d’assistants sociaux, d’infirmiers ou de médecins scolaires. Ce qui ne manque pas de souligner l’écart entre les paroles de la semaine dernière et les actes d’aujourd’hui.

 

Lire la suite

À LA UNE

No data was found

SELECTIONNÉS POUR VOUS

« Faire se rencontrer les jeunesses »
"Faire se rencontrer les jeunesses"
25 mai 2022 - National
L'UNSA Education signe avec des organisations de jeunesse, des associations et mouvements d'éducation populaire et d'autres syndicats une trib...
Urgence pour nos salaires : je signe pour une augmentation de 10 %
Urgence pour nos salaires : je signe pour une augmentation de 10 %
25 mai 2022 - National
L'INSEE prévoit une inflation supérieure à 5,5% en juin 2022. Il y a urgence à augmenter les salaires de tous les agent·es de la Fonction Publ...
Résultats 2022 : Les acteurs de l’éducation aiment toujours leur métier, mais il y un mais !
Résultats 2022 : Les acteurs de l’éducation aiment toujours leur métier, mais il y un mais !
11 mai 2022 - National
De l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, du champ Jeunesse et sports, de la Culture ou encore des Affaires so...
#BaromètreUNSA2022 Le 10ème anniversaire d’une enquête de référence
#BaromètreUNSA2022 Le 10ème anniversaire d'une enquête de référence
23 mai 2022 - National
La première édition du baromètre UNSA des métiers de l'éducation, de la recherche et de la culture était lancée en 2013. Depuis, elle a marqué...
En lien avec l'actualité
Nos expressions
Agir avec vous
Analyses et décryptages
Baromètre : enquête annuelle
Nos dossiers

Recevoir la newsletter

Votre adresse de messagerie sera uniquement utilisée pour vous envoyer la lettre d’information de l’UNSA Éducation. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

Conformément aux dispositions du RGPD et de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, d’interrogation, de portabilité, de rectification et d’effacement des données vous concernant. Pour toute question concernant vos données, leur usage, l’exercice de vos droits, veuillez contacter notre responsable du traitement : dpo@unsa-education.org, en précisant dans l’objet du courriel « droit des personnes ».

LIMITES, CONFIDENTIALITÉ, INFORMATIQUE ET LIBERTÉS
Ce service d’information est un service gratuit. Il est assuré sans garantie et peut-être interrompu à tout moment sur simple décision de l’UNSA Éducation. L’UNSA Éducation se réserve le droit de confirmer ou refuser sans justification toute demande d’abonnement, de suspendre ou supprimer tout abonnement sans préavis. L’inscription ne donne aucun droit, contractuel ou non contractuel, vis-à-vis de l’UNSA Éducation. Les adresses électroniques ou autres informations contenues dans les messages adressés ne seront pas transmis à des tiers. Les organisations affiliées à l’Unsa et leurs différentes structures ne sont pas considérées comme des tiers. Pour les demandes individuelles, les cas particuliers, les questions touchant à la vie syndicale et/ou professionnelle, il est préférable de s’adresser directement à l’UNSA Éducation à cette adresse : national@unsa-education.org. Le droit d’accès, suppression, rectification s’exerce auprès du secrétaire général de l’UNSA Éducation, site internet, UNSA Éducation 87 bis avenue Georges Gosnat, 94853 Ivry sur Seine Cédex ou par courrier électronique auprès du secteur communication à cette adresse : communication@unsa-education.org.

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Qui sommes
nous ?

Nos
syndicats

Contact
de proximité

Centre de
recherche ?