Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Carte scolaire : on est loin du compte !
Publié le 20 janvier 2020 -

Carte scolaire : on est loin du compte !

18 décembre 2019 | popularité : 4%

La répartition entre les académies des moyens budgétaires pour la rentrée 2020 est désormais connue.
Le SE-Unsa a dénoncé que le second degré soit sacrifié et que les
moyens consacrés au premier degré ne soient pas à la hauteur de
l’ambition affichée.



Le second degré sacrifié

Pour le second degré, alors que la démographie est à la hausse, une
fois de plus, la suppression d’emplois est supérieure aux annonces
budgétaires car certaines suppressions d’emplois sont converties en
heures supplémentaires.

Même si le nombre de postes aux concours reste globalement inchangé,
compte tenu de la baisse du nombre d’inscrits aux concours, on peut
aisément anticiper un sous-recrutement qui ne fera qu’accroître les
tensions de fonctionnement dans les établissements et le recours à des
contractuels.
 
Le SE-Unsa
réaffirme son opposition au recours systématique aux heures
supplémentaires pour compenser une insuffisance structurelle de postes
dans les établissements.


Depuis maintenant un an, les enseignants du second degré subissent
une deuxième heure supplémentaire annuelle qu’ils ne peuvent refuser.

Pour le SE-Unsa, les heures supplémentaires ne doivent être attribuées qu’aux enseignants qui le souhaitent.

Les moyens ne permettront pas aux établissements de mettre en œuvre
les dédoublements nécessaires à la mise en œuvre de la réforme du lycée,
le financement des options, le maintien de l’accompagnement
personnalisé. Cela génèrera mécaniquement une augmentation du nombre
d’élèves par classe.

Le SE-Unsa dénonce l’accélération de la dégradation de l’encadrement en collège et en lycée.


Manque d’ambition dans le 1er degré

Une priorité au premier degré est affirmée. Pourtant, elle n’empêche
pas des tensions croissantes dans les classes ne bénéficiant pas du
dédoublement et dans les secteurs urbains ne relevant pas de l’éducation
prioritaire.

Les tensions dans le domaine du remplacement (qu’il s’agisse de la
formation continue comme des remplacements de courte durée voire parfois
des remplacements longs) et les difficultés à assurer les journées de
décharge des directeurs d’une à trois classes révèlent autant de besoins
que la dotation ne couvrira pas.

Les dotations budgétaires ne permettront pas non plus de tenir les
engagements d’étendre des dédoublements des classes en grande section de
Rep et de Rep+, ni de garantir la limitation des effectifs de ces
classes et de celles de CP et CE1 à 24 élèves.
 
La création de 6 000 postes en 3 ans dans le 1er degré semble être de plus en plus un engagement qui ne pourra être tenu.

Le SE-Unsa revendique que les moyens mis à disposition des académies soient à la hauteur des ambitions affichées.

La nécessité de donner au projet de l’école inclusive les moyens de
ses ambitions ne trouve pas de réponses. Davantage de personnels de
Rased et de PsyEN EDA sont pourtant nécessaires.

Qui plus est dans le contexte des élections municipales, les
décisions d’ouverture/fermeture de classes dans le premier degré
devraient être repoussées. Une fois de plus, cela génèrera des tensions
pour préparer la rentrée 2020 dans des conditions satisfaisantes.

 
Pour le SE-Unsa,
les tensions existantes sur le terrain vont s’accroître lorsque les
moyens annoncés seront répartis au niveau local.


Pour en savoir plus :
Carte scolaire : le 2d degré sacrifié !
Carte scolaire 1er degré : zéro ambition !

Lire la suite

À LA UNE

Mutuelle santé : quelles démarches pour bénéficier du reversement de 15€ ?
Mutuelle santé : quelles démarches pour bénéficier du reversement de 15€ ?
Aucun∙e agent∙e public∙que rémunéré∙e sous le SMIC, une exigence forte !
Aucun∙e agent∙e public∙que rémunéré∙e sous le SMIC, une exigence forte !
Territoires ultramarins : une rencontre constructive au Ministère
Territoires ultramarins : une rencontre constructive au Ministère
L’Histoire de France aurait-elle manqué d’héroïnes ?
L’Histoire de France aurait-elle manqué d’héroïnes ?

SELECTIONNÉS POUR VOUS

Budget 2022 au MENJS : un budget qui doit avoir du sens
Budget 2022 au MENJS : un budget qui doit avoir du sens
25 septembre 2021 - National
L’UNSA Éducation décrypte les annonces du projet de loi de finances 2022 pour le ministère de l’Éducation nationale, de la jeunesse et des spo...
Action sociale : l’UNSA Éducation mobilisée pour obtenir des aides à hauteur des besoins de l’ensemble des agent∙es
Action sociale : l'UNSA Éducation mobilisée pour obtenir des aides à hauteur des besoins de l'ensemble des agent∙es
24 septembre 2021 - National
Logement, loisirs, protection sociale complémentaire : lors de la réunion de la commission nationale d'action sociale, l'UNSA Éducation agit p...
Signer pour signifier l’importance de la filière administrative de l’Éducation
Signer pour signifier l’importance de la filière administrative de l’Éducation
11 septembre 2021 - National
Le 10 septembre l’UNSA Éducation et A&I Unsa ont signé avec Jean-Michel Blanquer le « relevé de décisions » pour la revalorisation pluriannuel...
syndicat-federation-unsa-metiers-education-recherche-culture-barometre
Le Baromètre UNSA 2021 d’une année sous pression
27 mai 2021 - National
La 9e édition du Baromètre de nos métiers de l’Éducation, de la Recherche et de la Culture a recueilli près de 35 000 réponses. Une conférence...
En lien avec l'actualité
Nos expressions
Agir avec vous
Analyses et décryptages
Baromètre : enquête annuelle
Nos dossiers

Recevoir la newsletter

En vous abonnant à La Lettre UNSA Éducation, vous serez informés de l’actualité syndicale par une lettre diffusée par courrier électronique exclusivement. Votre adresse ne sera pas utilisée à d’autres fins. Vous pouvez à tout moment décider de votre désabonnement. En vous abonnant sur cette liste, vous serez réputés adhérer aux conditions précisées dans la section « Limites, confidentialité, informatique et libertés » qui suit.

LIMITES, CONFIDENTIALITÉ, INFORMATIQUE ET LIBERTÉS
Ce service d’information est un service gratuit. Il est assuré sans garantie et peut-être interrompu à tout moment sur simple décision de l’UNSA Éducation. L’UNSA Éducation se réserve le droit de confirmer ou refuser sans justification toute demande d’abonnement, de suspendre ou supprimer tout abonnement sans préavis. L’inscription ne donne aucun droit, contractuel ou non contractuel, vis-à-vis de l’UNSA Éducation. Les adresses électroniques ou autres informations contenues dans les messages adressés ne seront pas transmis à des tiers. Les organisations affiliées à l’Unsa et leurs différentes structures ne sont pas considérées comme des tiers. Pour les demandes individuelles, les cas particuliers, les questions touchant à la vie syndicale et/ou professionnelle, il est préférable de s’adresser directement à l’UNSA Éducation à cette adresse : national@unsa-education.org. Le droit d’accès, suppression, rectification s’exerce auprès du secrétaire général de l’UNSA Éducation, site internet, UNSA Éducation 87 bis avenue Georges Gosnat, 94853 Ivry sur Seine Cédex ou par courrier électronique auprès du secteur communication à cette adresse : communication@unsa-education.org.

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Qui sommes
nous ?

Nos
syndicats

Contact
de proximité

Centre de
recherche ?