Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Académie de Créteil: point sanitaire, des mesures insuffisantes et hors sol
Publié le 5 janvier 2022 -
Quelle ne fut pas notre déception au regard des mesures et précisions apportées par le rectorat! L'UNSA Education n'a pas les mêmes retours du terrain. Soit il s'agit d'une méconnaissance des réalités, soit d'une posture #pasde vague. Dans les deux cas, c'est inquiétant ! L'UNSA Education revendique des moyens humains et matériels suffisants pour que le personnel puisse exercer sa profession dans des conditions de travail correctes.

Droit d’alerte et droit de retrait

Les syndicats ont fait remonter le nombre croissant d’exercice du droit d’alerte des personnels depuis le retour des vacances de Noël. Il y a un risque non négligeable que ces droits d’alerte se transforment en droit de retrait. Plusieurs motifs sont invoqués par les agents :
1) Défaillance dans la gestion des déclarations sur l’honneur.
2) Tensions entre personnels déjà présentes dans les établissements exacerbées par la crise sanitaire.
3) Défaillance du ménage à cause d’un manque de personnel.

Le Secrétaire général a entendu nos craintes mais a relativisé la situation en expliquant qu’il s’agissait que d’une minorité de personnels. Même si l’exercice de ce droit conerne une minorité des personnels, pour autant, il faut prendre en considération ces alertes qui témoignent d’une dégradation des conditions de travail. L’employeur se doit d’apporter une réponse à la hauteur des inquiétudes exprimées par les agents.

Auto test pour les élèves

Selon le rectorat, les consignes sont en cours de transmission. La réglementation imposée par le RGPD est respectée. Le secrétaire général a indiqué que la gestion la plus simple possible par les enseignants a été pensée.

L’UNSA Education a eu des retours bien différents des collègues dans les écoles. Il apparaît que le suivi à J0, J+2, J+4 est très complexe, voir impossible à mettre en place. Les attestations sur l’honneur à fournir par les parents est irréaliste dans certains quartiers où les parents n’écrivent pas le français. Des parents n’ont pas eu accès gratuitement aux auto tests dans les pharmacies.

Auto test et masques pour les agents

Le rectorat a prévu que toutes les écoles et les établissements aient des quantité d’auto-test suffisantes. Dans les DSDEN, il y a des stocks suffisants avec des dates de péremption jusqu’en 2023. Selon, le rectorat, aucune tension n’est recensée.

Il semblerait une fois de plus que le rectorat ne soit pas informé de la réalité des situations dans les établissements. L’UNSA Education a connaissance que dans un certains nombre d’établissements, notamment en collège, le réassort des auto-test n’ait pas encore été réalisé. Dans ces derniers, seuls restent des auto-test arrivés à expiration en décembre 2021.

Nous n’avons obtenu aucune information sur une possible distribution de masques pour les agents. Or les masques reçus en début d’année ont été lavé et utilisé plus qu’il ne faut. Dans ces conditions, le personnel est exposé à la contamination du virus sans matériel de protection efficace. L’employeur doit fournir le matériel adéquat de protection. Pour l’UNSA Education, une distribution de nouveaux masques protecteurs doivent être fournis.

Continuité pédagogique et remplaçants

Le rectorat recense actuellement seulement 10% d’absence de personnel sur l’académie de Créteill ce qui équivaut à la moyenne nationale. Poutant, ce n’est pas cette impression qui est ressentie, en particulier dans les écoles.

Pour faire face, au manque de personnels enseignants, le recrutement de contractuels à BAC+2 est en cours. Les CDD sont prévus jusqu’aux vacances de Pâques.

Un tel niveau d’abaissement des qualifications de diplômes pour des professions qui requiérent BAC +4 par concours, ne laisse pas présager d’une qualité d’enseignement à la hauteur. Il semblerait ainsi que les exigences de condition de recrutement concernant le diplôme aient été revues à la baisse pour étendre les possibilités de recrutement étant donné le manque d’attractivité salarial de la profession.

Dans le second degré, sont prévus le recrutement de contractuels équivalents à : 100 Emploi Temps Plein pour le 2nd degré et 100 ETP, voir plus pour le 1er degré.

L’UNSA Education fait le constat depuis la rentrée du manque de professeurs dans le 1er et 2nd degré. Nous ne croyons plus au Père Noël ! Le recrutement supplémentaire des contractuels présentés par le rectorat, nous semble insuffisant. Par ailleurs, la priorité doit être donnée aux remplaçants pour les absences durables en particulier dans le second degré où il semble illusoire d’espérer des remplacements pour des absences de 8-10 jours.

Au collège, une dotation correspondant à 90 000 HSE abondera les postes AED. Ils pourront ainsi être présents en animation pédagogoque, ou devoir ou durveillance d’une classe avec enseignement à distance.

Un vacataire par circonscription a été recruté. Il s’agit de poste en renfort pour les tâches administratives.

Pour l’instant aucun aménagement d’épreuve n’est prévu pour les épreuves du baccalauréat. Le secrétaire général a entendu les difficultés rencontrées par les enseignants du second de gré pour aussir le contrôle continu des élèves.

Ont été évoqués les absences des professeurs mais rien au sujet des autres personnels des établissements et des services. Les personnels d’éducation, les personnels administratifs, les personnels de santé, sociaux, agents territoriaux, les personnels d’encadrement, sont-ils immunisés contre le virus et ses variants? Le fonctionnement des établissements et des services repose d’abord sur eux, et sans eux les établissements seront amenés à fermer et les services dysfonctionneront gravement.

Allégement des tâches administratives et Suspension des formations

L’ensemble des formations en présentiel et en distantiel est suspendu pour un mois.

Pour les personnels de direction et les directeurs·ices d’école,toutes les enquêtes et opérations administratives qui divergent de la crises santaire sont suspendues .

Malgré ces mesures, les directeurs·ices ont le sentiment de faire le travail de l’ARS quotidiennement. Leur temps est accaparé par la gestion de la crise sanitaire. Les directeurs non déchargés sont dans l’impossibilité d’appliquer strictement ce protocole. Des directeurs·ices ont été encouragés·es à remplacer leur décharge de direction absent. L’UNSA Education dénonce ces situations qui contibuent à l’épuisement professionnel de ces agents.

Activités aquatiques

Des enseignants ont pris la décision de ne pas se rendre à la piscine avec leurs élèves car les locaux ne permettaient pas de respecter les préconisations de la FAQ. Le rectorat a reporté la question de la possibilité d’enseigner ou non des activités aquatiques aux corps d’inspection. Dans l’attente d’une réponse claire et non équivoque, il est laissé aux enseignants la responsabilité de prendre la décision de continuer ou non ces enseignements.

Pour l’UNSA Education, cette absence de réponse illustre l’impréparation de cette rentrée et laisse peser sur les personnels une charge mentale supplémentaire.

Capteurs de CO 2

Un recensement est actuellement en cours. L’UNSA Education constate que dans une salle avec 30 personnes les seuils sont très vite dépassésé. En activant l’alerte sonore des capteurs de CO2, il est impossible de faire cours.

Nous revendiquons que les collectivités territoriales interviennent de façon pérenne sur le bâti pour qu’il y ait une aération naturelle de tous les locaux.

Accueil des enfants des personnels soignants

Les enfants de personnels soignants doivent être accueillis. L’UNSA Education a demandé à juste titre, si dans ces conditions, une exception du brassage était-elle possible s’il y a fermeture de classe ou bien si le professeur des écoles est absent ? Le rectorat a expliqué que les situations doivent être analysé au cas par cas mais qu’en aucun cas un enfant de soignants ne doit être renvoyé chez lui.

Cette réponse du rectorat nécessite d’avantage de précisions pour rassurer les personnels dans leur gestion de la crise sanitaire.

Personnes vulnérables

La liste des personnels fragiles n’a pour l’instant pas été mise à jour. Une expoérimentation est en cours de télé-travail avec surveillance des cours par des AED pour les mathématiques.

Lire la suite

À LA UNE

No data was found

SELECTIONNÉS POUR VOUS

NOUAKCHOTT, un CHOC
NOUAKCHOTT, un CHOC
29 juin 2022 - National
Le Comité syndical francophone de l’éducation et de la formation regroupe les organisations syndicales de l’enseignement des pays de la Franco...
L’UNSA Éducation est très inquiète des conditions de la prochaine rentrée scolaire.
L’UNSA Éducation est très inquiète des conditions de la prochaine rentrée scolaire.
28 juin 2022 - National
En présence du ministre Pap Ndiaye en CTMEN, l'UNSA Éducation exprime la nécessité d'un renouveau de l'attractivité de nos métiers, la restaur...
Résultats 2022 : Les acteurs de l’éducation aiment toujours leur métier, mais il y un mais !
Résultats 2022 : Les acteurs de l’éducation aiment toujours leur métier, mais il y un mais !
11 mai 2022 - National
De l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, du champ Jeunesse et sports, de la Culture ou encore des Affaires so...
#BaromètreUNSA2022 Le 10ème anniversaire d’une enquête de référence
#BaromètreUNSA2022 Le 10ème anniversaire d'une enquête de référence
23 mai 2022 - National
La première édition du baromètre UNSA des métiers de l'éducation, de la recherche et de la culture était lancée en 2013. Depuis, elle a marqué...
En lien avec l'actualité
Nos expressions
Agir avec vous
Analyses et décryptages
Baromètre : enquête annuelle
Nos dossiers

Recevoir la newsletter

Votre adresse de messagerie sera uniquement utilisée pour vous envoyer la lettre d’information de l’UNSA Éducation. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

Conformément aux dispositions du RGPD et de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, d’interrogation, de portabilité, de rectification et d’effacement des données vous concernant. Pour toute question concernant vos données, leur usage, l’exercice de vos droits, veuillez contacter notre responsable du traitement : dpo@unsa-education.org, en précisant dans l’objet du courriel « droit des personnes ».

LIMITES, CONFIDENTIALITÉ, INFORMATIQUE ET LIBERTÉS
Ce service d’information est un service gratuit. Il est assuré sans garantie et peut-être interrompu à tout moment sur simple décision de l’UNSA Éducation. L’UNSA Éducation se réserve le droit de confirmer ou refuser sans justification toute demande d’abonnement, de suspendre ou supprimer tout abonnement sans préavis. L’inscription ne donne aucun droit, contractuel ou non contractuel, vis-à-vis de l’UNSA Éducation. Les adresses électroniques ou autres informations contenues dans les messages adressés ne seront pas transmis à des tiers. Les organisations affiliées à l’Unsa et leurs différentes structures ne sont pas considérées comme des tiers. Pour les demandes individuelles, les cas particuliers, les questions touchant à la vie syndicale et/ou professionnelle, il est préférable de s’adresser directement à l’UNSA Éducation à cette adresse : national@unsa-education.org. Le droit d’accès, suppression, rectification s’exerce auprès du secrétaire général de l’UNSA Éducation, site internet, UNSA Éducation 87 bis avenue Georges Gosnat, 94853 Ivry sur Seine Cédex ou par courrier électronique auprès du secteur communication à cette adresse : communication@unsa-education.org.

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Qui sommes
nous ?

Nos
syndicats

Contact
de proximité

Centre de
recherche ?