Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

2018 : ce qui va changer sur votre bulletin de salaire !
Publié le 1 février 2018 -

Hausses de cotisations, report
d’un an des mesures du protocole « PPCR », restauration du jour de
carence… Tour d’horizon des principales mesures qui entrent en vigueur
en 2018 et qui auront un impact sur votre bulletin de salaire.
L’UNSA Fonction publique dénonce les mesures injustes qui vont impacter
fortement et négativement le pouvoir d’achat de plus de 5,4 millions
d’agents publics dès le mois de janvier 2018.


Hausse des coti­sa­tions retraite et de la CSG, sup­pres­sion de la contri­bu­tion excep­tion­nelle

Le taux de coti­sa­tion retraite des agents titu­lai­res (pen­sion
civile et CNRACL) et des ouvriers d’État (FSPOEIE) passe de 10,29% à
10,56% au 1er jan­vier 2018, soit une aug­men­ta­tion de 2,6% du
mon­tant des coti­sa­tions. Le taux de la contri­bu­tion employeur ne
varie pas.

Le taux de contri­bu­tion sociale géné­ra­li­sée (CSG) aug­mente à la
même date de 1,7 point (de 7,5% à 9,2%). En contre­par­tie, la
contri­bu­tion excep­tion­nelle de soli­da­rité est sup­pri­mée et une
indem­nité com­pen­sa­trice de la hausse de la CSG sera versée
men­suel­le­ment, dès la paye de jan­vier 2018. L’UNSA Fonction
publi­que a obtenu que cette indem­nité soit versée à tous les agents
publics (fonc­tion­nai­res et agents contrac­tuels de droit public), y
com­pris pour les entrants à partir du 1er jan­vier 2018.

Mais, contrai­re­ment à la pro­messe de cam­pa­gne d’Emmanuel Macron,
il n’y aura pas d’aug­men­ta­tion du pou­voir d’achat pour les agents
publics. Au contraire ! Cette indem­nité, dont le mon­tant sera cal­culé
à partir des éléments de rému­né­ra­tion versés en 2017, ne sera
recal­cu­lée qu’une seule fois, au 1er jan­vier 2019. Ensuite, son
mon­tant ne sera plus réé­va­lué.

Au final, le trai­te­ment net bais­sera sur les feuilles de paye en jan­vier 2018 !

Report d’un an des mesu­res de PPCR

Contre l’avis de l’UNSA, toutes les mesu­res sta­tu­tai­res et
indi­ciai­res pré­vues à partir du 1er jan­vier 2018 sont repor­tées
d’un an. Cela concerne les reva­lo­ri­sa­tions indi­ciai­res, les
créa­tions d’échelons, la seconde partie du trans­fert « primes/points »
pour les agents de caté­go­rie A, et le report au 1er février 2019 du
pas­sage en caté­go­rie A des agents de la filière sociale.

Ce déca­lage d’un an est une rup­ture dans la parole de l’Etat.
Elle pourra se tra­duire pour cer­tains, par un report de leur date de
départ à la retraite, ou par un moin­dre mon­tant de leur pen­sion de
retraite.

Nouveau gel de la valeur du point d’indice en 2018

Lors du rendez-vous sala­rial de 2017, le minis­tre de l’Action et
des comp­tes publics a acté le nou­veau gel du point d’indice en 2018.
La valeur du point n’avait pas évolué entre juillet 2010 et juillet
2016, puis une aug­men­ta­tion de 1,2 % a été obte­nue par l’action
syn­di­cale (+0,6% au 1er juillet 2016 et +0,6% au 1er février 2017)
grâce à la signa­ture du pro­to­cole PPCR.

L’UNSA condamne ce nou­veau gel et rap­pelle que seule l’évolution de
la valeur du point permet de garan­tir le pou­voir d’achat de
l’ensem­ble des agents publics, en par­ti­cu­liers les contrac­tuels.

Rétablissement du jour de carence

Depuis le 1er jan­vier 2018, le pre­mier jour du congé de mala­die
des agents publics n’est plus rému­néré. Pour chaque arrêt de tra­vail,
une rete­nue cor­res­pon­dant à un tren­tième des sommes dues
men­suel­le­ment sera appli­quée sur le trai­te­ment de base, les primes
et indem­ni­tés, la nou­velle boni­fi­ca­tion indi­ciaire. Le
sup­plé­ment fami­lial de trai­te­ment sera versé en tota­lité.

L’UNSA Fonction publi­que rap­pelle que le jour de carence est
injuste, voire même dan­ge­reux pour les plus vul­né­ra­bles, qui n’ont
pas les moyens d’avoir une com­plé­men­taire santé, et qui hési­tent à
s’arrê­ter de tra­vailler pour se soi­gner. Il est donc urgent d’ouvrir
le chan­tier de l’élaboration d’une pro­tec­tion sociale
com­plé­men­taire. En com­pa­rai­son, dans le sec­teur privé, la
sécu­rité sociale pré­voit trois jours de carence en cas d’arrêt
mala­die, mais pour deux sala­riés sur trois, l’entre­prise com­pense en
tota­lité la perte de rému­né­ra­tion.

Attention : le jour de carence s’appli­que dès le 1er jan­vier
2018, avec un pré­lè­ve­ment qui sera dif­féré pour les pre­miers mois.

Revalorisation du mon­tant du « Smic »

Le mon­tant du salaire mini­mum inter­pro­fes­sion­nel de crois­sance
(Smic) est porté à 1498,47 euros bruts men­suels depuis le 1er jan­vier
2018, sur la base d’une durée de tra­vail de 35 heures
heb­do­ma­dai­res. Cette reva­lo­ri­sa­tion concerne les agents publics
les plus fai­ble­ment rému­né­rés : les agents contrac­tuels rému­né­rés
sur la base du Smic et les agents titu­lai­res dont le trai­te­ment
indi­ciaire brut est infé­rieur au nou­veau mon­tant du Smic men­suel.
Dans ce der­nier cas, une indem­nité dif­fé­ren­tielle, non sou­mise à
rete­nue pour pen­sion, doit être versée pour assu­rer une
rému­né­ra­tion men­suelle au moins égale au Smic.

Le pla­fond men­suel de la Sécurité sociale fixé à 3 311 euros

Cette valeur a un impact sur le calcul du mon­tant des indem­ni­tés
jour­na­liè­res de la Sécurité sociale et des pres­ta­tions en espèce,
ainsi que sur le calcul de cer­tai­nes coti­sa­tions (par exem­ple, les
coti­sa­tions de retraite de base des agents affi­liés au régime
géné­ral de la sécu­rité sociale et les coti­sa­tions de retraite
com­plé­men­taire).


Toutes les mesu­res spé­ci­fi­ques à la fonc­tion publi­que se
tra­dui­sent par une baisse du pou­voir d’achat des fonc­tion­nai­res
(gel du point d’indice, réta­blis­se­ment du jour de carence, report
d’un an de PPCR, hausse des coti­sa­tions de retraite, etc.).


L’enga­ge­ment exem­plaire, l’inves­tis­se­ment
pro­fes­sion­nel et le savoir-faire des agents publics doi­vent être
reconnus. L’UNSA Fonction publi­que conti­nue d’exiger la tenue du
rendez-vous sala­rial annuel avancé au prin­temps 2018, avec de réel­les
négo­cia­tions et de nou­vel­les pers­pec­ti­ves pour les agents
publics, et a adressé en ce sens une lettre ouverte à Gérald Darmanin et
à Olivier Dussopt le 15 décem­bre 2017.

Lire la suite

À LA UNE

No data was found

SELECTIONNÉS POUR VOUS

cover-your-face-with-your-hands-6599125_960_720
Inceste: Agir au plus vite
29 septembre 2022 - National
Après un an de recueil de témoignages, la Commission indépendante sur l’inceste et les violences sexuelles faites aux enfants (Ciivise) livre ...
fraternite-1411235_1920
Mixité sociale à l’école : du concret dans un documentaire
28 septembre 2022 - National
Un « bon » collège et six cent mètres plus loin, un collège de « mauvaise réputation ». Le 18ème arrondissement de Paris, avec sa pauvreté mai...
vecteezy_business-people-meeting-conference-discussion-corporate_3500343_533-1
Évaluation des écoles et des établissements : ni travail en plus ni travail pour rien
8 septembre 2022 - National
Évaluer les écoles et établissements, c’est permettre aux équipes de terrain de réfléchir à leur action, d’établir un diagnostic et de se fixe...
Fiches Baro 2022 - 10 ans V4_page-0001(1)
#BaromètreUNSA2022 Le 10ème anniversaire d'une enquête de référence
23 mai 2022 - National
La première édition du baromètre UNSA des métiers de l'éducation, de la recherche et de la culture était lancée en 2013. Depuis, elle a marqué...
En lien avec l'actualité
Nos expressions
Agir avec vous
Analyses et décryptages
Baromètre : enquête annuelle
Nos dossiers

Recevoir la newsletter

Votre adresse de messagerie sera uniquement utilisée pour vous envoyer la lettre d’information de l’UNSA Éducation. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

Conformément aux dispositions du RGPD et de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, d’interrogation, de portabilité, de rectification et d’effacement des données vous concernant. Pour toute question concernant vos données, leur usage, l’exercice de vos droits, veuillez contacter notre responsable du traitement : dpo@unsa-education.org, en précisant dans l’objet du courriel « droit des personnes ».

LIMITES, CONFIDENTIALITÉ, INFORMATIQUE ET LIBERTÉS
Ce service d’information est un service gratuit. Il est assuré sans garantie et peut-être interrompu à tout moment sur simple décision de l’UNSA Éducation. L’UNSA Éducation se réserve le droit de confirmer ou refuser sans justification toute demande d’abonnement, de suspendre ou supprimer tout abonnement sans préavis. L’inscription ne donne aucun droit, contractuel ou non contractuel, vis-à-vis de l’UNSA Éducation. Les adresses électroniques ou autres informations contenues dans les messages adressés ne seront pas transmis à des tiers. Les organisations affiliées à l’Unsa et leurs différentes structures ne sont pas considérées comme des tiers. Pour les demandes individuelles, les cas particuliers, les questions touchant à la vie syndicale et/ou professionnelle, il est préférable de s’adresser directement à l’UNSA Éducation à cette adresse : national@unsa-education.org. Le droit d’accès, suppression, rectification s’exerce auprès du secrétaire général de l’UNSA Éducation, site internet, UNSA Éducation 87 bis avenue Georges Gosnat, 94853 Ivry sur Seine Cédex ou par courrier électronique auprès du secteur communication à cette adresse : communication@unsa-education.org.

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Qui sommes
nous ?

Nos
syndicats

Contact
de proximité

Centre de
recherche ?