L’UNSA Education de Haute-Normandie et son secrétaire régional Thierry Patinaux se félicitent quant à eux d’aborder cette rentrée « de l’apaisement après cinq années de sarkozysme ». Concernant la réforme des rythmes scolaires le syndicat reste prudent sur la qualité des activités périscolaires proposées. « Cette année et sans doute au cours des deux ou trois ans qui viennent le meilleur côtoiera le moins bon », prévoit le secrétaire. L’UNSA parie sur « un lissage des pratiques » vers des activités plus qualitatives « sous la pression des familles »

Lire l’article de fil-fax Normandie ici.