Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on whatsapp
Share on print
Revalorisation dans l'ESR : une première version du protocole à améliorer
Publié le 31 août 2020
Revalorisation dans l’ESR : une première version du protocole à améliorer

Revalorisation : une première version du protocole à améliorer


Une réunion multilatérale s’est tenue ce matin en présence de Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. Elle avait pour objet la présentation d’un projet protocole d’accord relatif à l’amélioration des rémunérations et des carrières découlant de la Loi Pluriannuelle de Programmation de la Recherche (LPPR). Cette démarche découlait des négociations que nous avions conduites en juin dernier qui avaient notamment abouti à « l’engagement que tout recrutement d’une chaire de professeur junior puisse s’accompagner de l’augmentation d’au moins une promotion supplémentaire dans le corps des professeurs ou des directeurs de recherche » (courrier de F. Vidal aux secrétaires généraux du Sgen-CFDT, du SNPTES et de Sup’Recherche-UNSA).

Nous avons reçu ce projet vendredi en fin de journée, aussi l’intervention de l’UNSA Éducation, représentée par les secrétaires généraux des syndicats concernés (A&I, UNSA-ITRF-BiO et Sup’Recherche-UNSA), n’a été qu’une première réaction à ce texte que nous allons étudier plus avant dans les jours qui viennent.

Nous avons tout d’abord rappelé que la LPPR, comme son nom l’indique, est une loi qui a pour but de permettre à la France de « jouer un rôle leader dans l’Europe de la recherche » (exposé des motifs du projet de loi). En cela ce n’est pas elle qui donnera aux universités les moyens nécessaires pour accueillir les étudiants qui sont plus nombreux chaque année sur ses bancs. C’est pourquoi nous rappelons notre demande de loi de programmation pluriannuelle pour les missions de formation initiale et continue des universités.

Concernant les chercheurs et enseignants-chercheurs,
si le texte présenté prévoit des revalorisations indemnitaires, nous avons proposé une répartition entre ses composantes : grade, fonction et individuelle, différente ce celle qui est mentionnée dans le texte de travail. En outre la manière dont cela est formulé contraint par trop les conclusions du groupe de travail. La ministre a reconnu qu’il fallait faciliter l’accès aux Maitres de conférence (MCF) expérimentés au corps de Professeurs d’université (PR), notamment ceux qui en milieu de carrière sont hors classe et ont soutenu leur HDR. Nous avons obtenu la mise en place de nouvelles voies de promotion. D’autres mesures doivent être envisagées notamment sur les déroulés de carrière comme le raccourcissement des échelons les plus longs, l’augmentation des possibilités de promotion des PR à la classe exceptionnelle le décontingentement de l’accès aux échelons les plus élevés. Il faut viser un alignement de la grille indiciaire des Chargés de recherche sur celle des MCF.


L’engagement de la ministre lors du CNESER du 18 juin 2020 a été clair : tous les personnels BIATSS seront concernés ! Nous continuons de défendre la place essentielle de ces personnels et cela, quelle que soit la filière d’appartenance. Les personnels ITRF, ITA et de Bibliothèque ne sont pas les seuls personnels qui viennent en appui de la recherche dans nos universités. Il est nécessaire que les personnels de l’AENES soient clairement associés aux revalorisations indemnitaires prévues dans la loi et dans le protocole présenté aujourd’hui.


Par ailleurs, bien que la ministre de l’Enseignement Supérieur ne soit pas cheffe de file des personnels de l’AENES qui exercent dans l’enseignement supérieur, cela ne doit pas lui interdire d’avoir pour ces personnels, au-delà de la simple question indemnitaire, des projets et de l’ambition pour la réussite des politiques d’enseignement et de recherche.

Dès le début des discussions, à la mi-juin, sur la construction d’un protocole, les syndicats de l’UNSA Éducation ont fait le choix de continuer à négocier dans l’intérêt des personnels. Nous avons toujours pris nos responsabilités et nous continuerons à le faire !

Ivry-sur-Seine, lundi 31 août 2020,

Frédéric MARCHAND, secrétaire général de l’UNSA Éducation
Jean-Marc BOEUF, secrétaire général de A&I-UNSA
Martine SAMAMA, secrétaire générale de UNSA-ITRF-BI-O
Jean-Pascal SIMON, secrétaire général de Sup’Recherche-UNSA

Lire la suite

À LA UNE

Égalité professionnelle entre les femmes et les hommes :  la fonction publique est-elle exemplaire ?
Égalité professionnelle entre les femmes et les hommes : la fonction publique est-elle exemplaire ?
Perte d’attractivité des métiers de l’Éducation :  il y a urgence !
Perte d’attractivité des métiers de l’Éducation : il y a urgence !
Télétravail obligatoire : prolongation jusqu’au 2 février
Télétravail obligatoire : prolongation jusqu'au 2 février
Protection sociale complémentaire : l’UNSA signe l’accord pour une amélioration pour tous les agent·es
Protection sociale complémentaire : l’UNSA signe l’accord pour une amélioration pour tous les agent·es
Égalité professionnelle entre les femmes et les hommes :  la fonction publique est-elle exemplaire ?
Égalité professionnelle entre les femmes et les hommes : la fonction publique est-elle exemplaire ?
Perte d’attractivité des métiers de l’Éducation :  il y a urgence !
Perte d’attractivité des métiers de l’Éducation : il y a urgence !
Télétravail obligatoire : prolongation jusqu’au 2 février
Télétravail obligatoire : prolongation jusqu'au 2 février
Protection sociale complémentaire : l’UNSA signe l’accord pour une amélioration pour tous les agent·es
Protection sociale complémentaire : l’UNSA signe l’accord pour une amélioration pour tous les agent·es

SELECTIONNÉS POUR VOUS

Doubler les effectifs de l’enseignement français à l’étranger, à quel prix ?
Doubler les effectifs de l'enseignement français à l'étranger, à quel prix ?
27 janvier 2022 - National
Le conseil d’administration de l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Étranger (AEFE) s’est réuni le 26 janvier pour étudier le Contrat d’O...
Perte d’attractivité des métiers de l’Éducation :  il y a urgence !
Perte d’attractivité des métiers de l’Éducation : il y a urgence !
24 janvier 2022 - National
Pour l’UNSA Éducation, l’attractivité des métiers de l’Éducation est le défi numéro 1 de notre système éducatif. La crise sanitaire qui dure d...
Augmenter les rémunérations et améliorer le pouvoir d’achat, le moment arrive !
Augmenter les rémunérations et améliorer le pouvoir d’achat, le moment arrive !
24 janvier 2022 - National
L’UNSA a fait de la question des rémunérations et du pouvoir d’achat sa priorité depuis plusieurs mois. Partout où elle le peut, grâce à la né...
Loi 3DS : les organisations syndicales organisent un rassemblement jeudi devant le Sénat
Loi 3DS : les organisations syndicales organisent un rassemblement jeudi devant le Sénat
24 janvier 2022 - National
Les organisations syndicales de l'éducation se mobilisent contre l'article 41 du projet de loi "différenciation, déconcentration, décentralisa...
Présidentielle 2022 : les propositions de l’UNSA Éducation pour l’Enseignement Supérieur et la Recherche
Présidentielle 2022 : les propositions de l'UNSA Éducation pour l'Enseignement Supérieur et la Recherche
21 janvier 2022 - National
A travers l’élection à la présidence de la République, les Françaises et les Français choisissent les grandes lignes politiques qui seront por...
syndicat-federation-unsa-metiers-education-recherche-culture-barometre
Baromètre 2021 : Besoin urgent d’être Reconnu.es et Respecté.es !
25 mai 2021 - National
Cette année encore l’UNSA Éducation alerte sur l’état de la profession après l'enquête annuelle à laquelle 35 000 collègues ont répondu. Avec ...
En lien avec l'actualité
Nos expressions
Agir avec vous
Analyses et décryptages
Baromètre : enquête annuelle
Nos dossiers

Recevoir la newsletter

Votre adresse de messagerie sera uniquement utilisée pour vous envoyer la lettre d’information de l’UNSA Éducation. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

Conformément aux dispositions du RGPD et de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, d’interrogation, de portabilité, de rectification et d’effacement des données vous concernant. Pour toute question concernant vos données, leur usage, l’exercice de vos droits, veuillez contacter notre responsable du traitement : dpo@unsa-education.org, en précisant dans l’objet du courriel « droit des personnes ».

LIMITES, CONFIDENTIALITÉ, INFORMATIQUE ET LIBERTÉS
Ce service d’information est un service gratuit. Il est assuré sans garantie et peut-être interrompu à tout moment sur simple décision de l’UNSA Éducation. L’UNSA Éducation se réserve le droit de confirmer ou refuser sans justification toute demande d’abonnement, de suspendre ou supprimer tout abonnement sans préavis. L’inscription ne donne aucun droit, contractuel ou non contractuel, vis-à-vis de l’UNSA Éducation. Les adresses électroniques ou autres informations contenues dans les messages adressés ne seront pas transmis à des tiers. Les organisations affiliées à l’Unsa et leurs différentes structures ne sont pas considérées comme des tiers. Pour les demandes individuelles, les cas particuliers, les questions touchant à la vie syndicale et/ou professionnelle, il est préférable de s’adresser directement à l’UNSA Éducation à cette adresse : national@unsa-education.org. Le droit d’accès, suppression, rectification s’exerce auprès du secrétaire général de l’UNSA Éducation, site internet, UNSA Éducation 87 bis avenue Georges Gosnat, 94853 Ivry sur Seine Cédex ou par courrier électronique auprès du secteur communication à cette adresse : communication@unsa-education.org.

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Qui sommes
nous ?

Nos
syndicats

Contact
de proximité

Centre de
recherche ?