Depuis 15 ans, l’UNSA Éducation participe à l’action « Un papier un crayon » conduite par Solidarité Laïque. Cette opération a un double objectif : par le biais d’une collecte de fournitures scolaires, apporter une aide aux enfants de pays ou de régions connaissant de graves difficultés de scolarisation mais aussi conduire dans nos établissements une opération d’éducation à la citoyenneté et à la solidarité.

Le Mali, un pays qui peine à se reconstruire

Le conflit de 2012 au nord du Mali a complétement déstabilisé un système éducatif déjà fragile et près de 700 000 enfants ont été déscolarisés, plus de 200 bâtiments scolaires détruits ou pillés. « Pour les djihadistes, détruire l’école et faire régner la terreur pour ceux qui voulaient étudier était un objectif en soi car cela signifiait s’attaquer au symbole de l’État » . Aujourd’hui, au nord du pays, l’absence de matériel scolaire est un véritable drame tant pour les enseignants qui reviennent progressivement dans ces zones dévastées que pour les élèves et leurs parents : « le prix d’un simple cahier peut représenter 1/5e du revenu journalier d’une famille ».

Au Mali :
– 67% des adultes sont analphabètes.
– ¼ des enfants ne terminent pas le cycle primaire.
– Seulement 76% des filles sont scolarisées.
– Les classes sont surchargées : en moyenne 50 élèves mais on peut atteindre le chiffre de 100 à 120 par classe.
– Le pays est classé 110e sur 113 selon l’indicateur de développement de l’éducation pour tous.
– 700 000 enfants ont été déscolarisés à la suite du conflit de 2012.

Une coopération syndicale riche et constructive à maintenir

Permettre à ces milliers de jeunes de retrouver le chemin de l’école est fondamental et l’UNSA Éducation ne saurait ignorer ce devoir de solidarité. Une longue coopération a marqué notre relation avec le Syndicat National de l’Éducation et de la Culture (SNEC) du Mali et nous savons combien elle est productive et utile.
C’est donc un appel à tous nos militants que l’UNSA Éducation lance afin que notre implication solidaire soit des plus riches tant pour nos élèves que pour les enfants du Mali.

L’éducation à la citoyenneté

L’action 2015, parrainée par le ministère de l’Éducation nationale et le pédagogue Philippe Meirieu, prend, dans la grande mobilisation de l’École pour les valeurs de la République, une nouvelle dimension éducative. Elle permet de développer l’engagement citoyen de nos publics et d’intégrer un projet collectif où seront abordés les grands sujets de société concernant les enfants et les jeunes tant en France qu’à l’étranger : droit à l’éducation, à la santé, à l’expression, à l’égalité mais aussi droit d’être respecté et protégé contre l’exploitation et la violence. Dans le contexte social et politique que nous vivons cet engagement fondé sur la responsabilisation des jeunes, l’échange et le respect réciproque qu’elle induit est emblématique des projets de société que conduisent aujourd’hui Solidarité Laïque et ses partenaires.

La collecte de fournitures scolaires

En 2014, la rentrée solidaire à destination de Mayotte a mobilisé 50 000 jeunes de tous âges, répartis sur plus de 550 structures et plus de 10 tonnes de fournitures neuves ont été collectées. Elles sont actuellement en cours de distribution dans les établissements scolaires.
En 2015, la période de collecte de fournitures neuves se déroulera de septembre à décembre et les produits recueillis seront distribués à la rentrée 2016. Les classes participant au projet disposeront pour le montage de leurs actions d’un portail de ressources pédagogiques et d’un formulaire d’inscription mis en ligne par Solidarité Laïque.

Pour participer à la rentrée Solidaire 2015, vous devez télécharger le formulaire d’inscription et consulter le dossier pédagogique sur le site www.uncahier-uncrayon.org (cliquer sur « s’inscrire » et « nous contacter »). N’oubliez pas de prévenir l’UNSA Éducation qui pourra faire connaître vos actions et en assurer la visibilité sur son site.