L’art pauvre de Penone trouve toute sa place dans les jardins du château de Versailles et, plus particulièrement, dans le Bosquet de l’Étoile.

Ses oeuvres allient le bois à la roche, la légèreté à la masse, jusqu’à la fusion des deux. L’oeuvre la plus surprenante, est sans doute Élévation : un arbre mort semble léviter à plus de deux mètres du sol, entouré de quatre arbrisseaux. Sans conteste, ces oeuvres toutes poétiques, dont Équilibre, une roche impressionnante en équilibre au creux d’un arbre, disent la force de la nature sur l’homme et appellent, non seulement à la rêverie, mais aussi à une médiation sur la nature qui nous entoure.

Exposition gratuite jusqu’au 31 octobre, toutes les informations ici.

Le plan des oeuvres ici.