Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on whatsapp
Share on print
L’UNSA Éducation est très inquiète des conditions de la prochaine rentrée scolaire.
L’UNSA Éducation est très inquiète des conditions de la prochaine rentrée scolaire.
Publié le 28 juin 2022
En présence du ministre Pap Ndiaye en CTMEN, l'UNSA Éducation exprime la nécessité d'un renouveau de l'attractivité de nos métiers, la restauration d'un lien de confiance très abîmé et l'importance d'associer les personnels pour construire des solutions ensemble.

Monsieur le ministre, au nom de l’UNSA Éducation, nous vous remercions d’être venu ouvrir notre séance du comité technique ministériel.

C’est l’instance du dialogue social élue de notre ministère de plus d’un million de personnels. Ils/elles sont enseignant∙es, CPE, psychologues de l’Éducation nationale, personnels administratif∙ves, d’encadrement, de service social, de santé, ingénieur∙es, technicien∙es, assistant∙es d’éducations, accompagnant∙es d’élèves en situation de handicap. Ils/elles sont pour beaucoup fonctionnaires mais aussi de très nombreux contractuel∙les.

C’est bien l’ensemble de ces personnels qui sont engagés dans notre service public d’Éducation pour sa mission fondamentale au cœur de notre Nation.

Nous savons toute la responsabilité qui est la nôtre de les représenter dans cette instance et nous tenons à les citer toutes et tous car chacune et chacune contribue à notre mission collective.

.

Nous souhaitons que votre présence, Monsieur le ministre, marque un changement de méthode plus large de l’exécutif en direction des représentants des salarié∙es. Nous sommes convaincu∙es que les salarié∙es eux-mêmes, par les organisations qui structurent leur analyse et leur parole, peuvent permettre la prévention des crises ou le dépassement des crises par la construction de solutions partagées, des solutions sources de progrès.

Le progrès par l’École publique est notre moteur.

La crise la plus urgente est celle de l’attractivité de nos métiers. L’UNSA Éducation est très inquiète des conditions dans lesquelles va s’opérer la prochaine rentrée scolaire.

Nous alertions depuis de nombreuses années sur cette situation de déficit d’attractivité qui s’installait et nous avions prévenu de son accélération pour plusieurs raisons :

– Une dégradation importante des conditions de travail qui fait que les personnels perdent leur satisfaction au travail et ne recommandent plus leur métier à ceux qui voudraient nous rejoindre,

.

Une perte de pouvoir d’achat chronique encore accélérée par l’inflation.

Les annonces qui vont être faites en conférence sociale marquent un changement de dogme mais ne permettent pas de combler la perte de pouvoir d’achat accumulée par des années de gel du point d’indice.

.

Autre raison qui a encore accéléré cette désaffection pour les métiers d’enseignant∙es CPE et PsyEN, c’est la réforme de leur formation.

Elle a encore compliqué non seulement l’accès à ces métiers, mais rendu plus périlleuse l’entrée dans ces métiers, avec parfois des chocs qui sont ensuite difficilement surmontables pour ces nouveaux professionnels.

.

Dernière raison de cette liste non-exhaustive, c’est la mise sous-tension budgétaire du système. Elle impose une gestion des personnels à flux tendu sans se donner, ni le temps, ni les marges budgétaires, entre le temps du recrutement et celui de la prise de fonction. Elle ne se donne pas non plus les moyens humains pour administrer notre ministère avec des personnels administratifs trop peu nombreux. Le plan de requalification de la filière administrative que nous soutenons nécessite des créations d’emplois.

Nous savons que toute l’institution est mobilisée pour tenter de préparer la rentrée, mais l’UNSA Éducation réaffirme en votre présence, monsieur le Ministre, que des mesures complémentaires, immédiates et ambitieuses sont indispensables afin de sécuriser, non seulement la rentrée, mais l’ensemble de l’année scolaire.

Nos remontées des territoires nous disent que les difficultés sont plus profondes encore que la capacité à mettre un∙e enseignant∙e devant chaque classe la première semaine de septembre.

C’est déjà un grand défi, mais en plus il ne dit pas tout quant aux manques de personnels sur de nombreux autres métiers et fonctions, à commencer par celle de remplaçant∙e, absolument nécessaire pour affronter les congés ou départs pendant l’année scolaire.

Déjà depuis de nombreuses années, des écoles et des établissements n’ont plus d’infirmier∙ère, ni de médecin, ou encore d’assistant∙e social∙e, empêchant ainsi de mettre en œuvre les obligations du ministère envers les élèves avec des pertes de chances pour ceux-ci.

Des élèves ont également été confronté∙es cette année à des épreuves de technologie au diplôme national du brevet sans avoir pu bénéficier des cours durant l’année. Nous aurions des exemples identiques pour tous les métiers de l’éducation et ce sont les élèves les plus fragiles qui sont les premiers impacté∙es.

Vous avez, monsieur le Ministre, exprimé dans une interview publiée ce dimanche, votre volonté de lutter contre les inégalités scolaires. C’est un objectif que nous partageons pleinement. C’est un objectif ambitieux si on veut s’engager, comme nous le voulons à l’UNSA Éducation, à travailler jusqu’aux questions de mixité sociale dans nos écoles et établissements scolaires ou encore d’offre éducative en milieu rural. Mais pour éviter de continuer à reproduire les inégalités sociales, il nous faut d’abord réussir à avoir des personnels sur toutes les missions et fonctions et pendant toute l’année scolaire. Il faut ensuite qu’ils puissent être économiquement sécurisés pour entrer dans la participation à des projets collectifs et acquérir de nouvelles compétences.

 

Vous avez constaté, Monsieur le ministre, en prenant vos fonctions, qu’au sein de l’Éducation nationale, le lien de confiance avec les personnels a été fortement abîmé.

 

La revalorisation financière n’est pas la seule donnée mais elle ne peut plus être éludée, ni même piégée. Le gouvernement doit proposer à l’Assemblée nationale une programmation budgétaire pluriannuelle ambitieuse pour restaurer cette confiance et créer le choc d’attractivité nécessaire à notre École. C’est ainsi qu’il sera aussi possible de réparer des injustices comme par exemple, les temps partiels subis des AESH qui les empêchent de percevoir une rémunération complète ou l’exclusion des assistant∙es d’éducation ou des AESH de la prime Rep+.

Notre École publique et laïque est au cœur d’une société aujourd’hui fracturée et menacée de nombreux périls sociaux, démocratiques ou environnementaux encore. L’UNSA Éducation est mobilisée par et pour le sens de nos métiers qui préparent l’avenir. Nous souhaitons vivement que les conditions soient réunies pour renouer avec le progrès dans et par notre service public d’Éducation.

Lire la suite

À LA UNE

Dans ma valise, il y a….
Dans ma valise, il y a....
Voie pro : une énième réforme qui interroge
Voie pro : une énième réforme qui interroge
A quand une information sur les mesures sanitaires pour la rentrée ?
A quand une information sur les mesures sanitaires pour la rentrée ?
Monsieur le ministre, à vous de tout mettre en oeuvre pour permettre enfin une rentrée sereine !
Monsieur le ministre, à vous de tout mettre en oeuvre pour permettre enfin une rentrée sereine !
Dans ma valise, il y a….
Dans ma valise, il y a....
Voie pro : une énième réforme qui interroge
Voie pro : une énième réforme qui interroge
A quand une information sur les mesures sanitaires pour la rentrée ?
A quand une information sur les mesures sanitaires pour la rentrée ?
Monsieur le ministre, à vous de tout mettre en oeuvre pour permettre enfin une rentrée sereine !
Monsieur le ministre, à vous de tout mettre en oeuvre pour permettre enfin une rentrée sereine !

SELECTIONNÉS POUR VOUS

Personnels Jeunesse et Sports à bout de souffle : l’UNSA Education s’adresse aux ministres NDiaye et Oudéa-Castéra
Personnels Jeunesse et Sports à bout de souffle : l'UNSA Education s'adresse aux ministres NDiaye et Oudéa-Castéra
11 juillet 2022 - National
Des missions Jeunesse et Sports écartelées entre 4 ministères, un SNU vampirisant et militarisé, des postes trop peu nombreux et pas pourvus p...
Dans ma valise, il y a….
Dans ma valise, il y a....
8 juillet 2022 - National
Paréo, maillots, chaussures de randonnée, chapeau, ....et ..... plein de trucs pour mon cerveau ! Toute l'année, on a vu passer de formidables...
Voie pro : une énième réforme qui interroge
Voie pro : une énième réforme qui interroge
7 juillet 2022 - National
Cette fin d’année scolaire est riche d’annonces surprenantes, voire inquiétantes, concernant la voie professionnelle. La formation sous statut...
A quand une information sur les mesures sanitaires pour la rentrée ?
A quand une information sur les mesures sanitaires pour la rentrée ?
6 juillet 2022 - National
Un CHSCTMEN s'est tenu le 5 juillet 2022. L'UNSA Éducation a demandé et obtenu qu'un point sanitaire soit inscrit à l'ordre du jour. L’UNSA É...
Agir avec vous face à une situation politique inédite
Agir avec vous face à une situation politique inédite
20 juin 2022 - National
Pour l’UNSA Éducation, le défi démocratique que représente une abstention croissante qui se maintient, notamment chez les jeunes, nécessite un...
Vous aimez les chiffres ? Accédez à l’ensemble des résultats du baromètre UNSA par métier, âge et territoire
Vous aimez les chiffres ? Accédez à l’ensemble des résultats du baromètre UNSA par métier, âge et territoire
23 mai 2022 - National
Comme chaque année, l'UNSA Éducation vous propose d'accéder à l'ensemble des chiffres de l'enquête pour prendre en compte les situations parti...
En lien avec l'actualité
Nos expressions
Agir avec vous
Analyses et décryptages
Baromètre : enquête annuelle
Nos dossiers

Recevoir la newsletter

Votre adresse de messagerie sera uniquement utilisée pour vous envoyer la lettre d’information de l’UNSA Éducation. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

Conformément aux dispositions du RGPD et de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, d’interrogation, de portabilité, de rectification et d’effacement des données vous concernant. Pour toute question concernant vos données, leur usage, l’exercice de vos droits, veuillez contacter notre responsable du traitement : dpo@unsa-education.org, en précisant dans l’objet du courriel « droit des personnes ».

LIMITES, CONFIDENTIALITÉ, INFORMATIQUE ET LIBERTÉS
Ce service d’information est un service gratuit. Il est assuré sans garantie et peut-être interrompu à tout moment sur simple décision de l’UNSA Éducation. L’UNSA Éducation se réserve le droit de confirmer ou refuser sans justification toute demande d’abonnement, de suspendre ou supprimer tout abonnement sans préavis. L’inscription ne donne aucun droit, contractuel ou non contractuel, vis-à-vis de l’UNSA Éducation. Les adresses électroniques ou autres informations contenues dans les messages adressés ne seront pas transmis à des tiers. Les organisations affiliées à l’Unsa et leurs différentes structures ne sont pas considérées comme des tiers. Pour les demandes individuelles, les cas particuliers, les questions touchant à la vie syndicale et/ou professionnelle, il est préférable de s’adresser directement à l’UNSA Éducation à cette adresse : national@unsa-education.org. Le droit d’accès, suppression, rectification s’exerce auprès du secrétaire général de l’UNSA Éducation, site internet, UNSA Éducation 87 bis avenue Georges Gosnat, 94853 Ivry sur Seine Cédex ou par courrier électronique auprès du secteur communication à cette adresse : communication@unsa-education.org.

Que recherchez vous ?

Mots fréquemment recherchés sur le site :
syndicatL’Éduc’Magbaromètre UNSA

Qui sommes
nous ?

Nos
syndicats

Contact
de proximité

Centre de
recherche ?