Marylise Lebranchu vient de confimer son intention d’abroger le jour de carence dans la Fonction publique.

L’UNSA Éducation — qui a mobilisé sans relâche contre cette mesure inique — s’en félicite.

Le jour de carence, dans la Fonction publique, frappait injustement les collègues les plus modestes entraînant notamment des renoncements aux soins et, sur les lieux de travail, des risques de santé pour les autres personnels comme les usagers.


Ivry-sur-Seine, le 21 février 2013
Laurent Escure,
Secrétaire général de l’UNSA Éducation